Alors que le futur de la photo pro se veut être la démocratisation des capteurs Full Frame, enfin, c’est mon avis, Panasonic et Olympus viennent d’annoncer aujourd’hui un nouveau format, le Micro 4/3. Ce nouveau format passe donc par la réduction de l’encombrement autour du capteur, ce qui devrait réduire de façon significative le poids et la taille des appareils photo reflex numériques.

Même si sur Lense, on préfère travailler avec les bons gros réflex, il faut avouer que ce sont les APN compacts qui tirent le marché vers le haut. Aussi, avec ce nouveau format, Panasonic et Olympus espèrent pouvoir nous proposer des appareils hautes performances radicalement plus compacts et plus légers mais avec une qualité proche de nos réflex bien aimés.

Comparé au format 4/3, on notera que le Micro 4/3 propose un raccourcissement d’environ 50% de la distance entre la monture et le capteur, un diamètre de monture raccourci de 6 mm et une augmentation du nombre de points de contacts qui passent de 9 à 11. Le capteur en lui-même restant identique entre les deux formats.

Pour Panasonic et Olympus, le format Micro 4/3 apportera bien plus en rendant possible le développement d’appareils ultra compacts à objectifs interchangeables. Les utilisateurs possédant des objectifs 4/3 pourront les utiliser sur un boîtier Micro 4/3 grâce à des bagues adaptatrices. Concrètement, même si la gestion du bruit n’est pas ce qui se fait de mieux sur les réflex de Panasonic et Olympus, imaginez un Olympus E-3 dans un encombrement similaire à un E-420 ou encore l’équivalent d’un Sigma DP1 mais avec la possibilité de changer d’objectifs.

Et quand on voit la compacité d’un E-420, je ne peux m’empêcher d’imaginer le meilleur des deux mondes comme une sorte de Lumix TZ5 mais avec lequel on pourra changer d’objectif. Ça sent aussi un peu comme le retour des fameux petits Leica à l’époque de l’argentique !