Article > Lense Light Party : Annonce + Inscription
Article > Lense Light Party : Des News!
—————————————————————————————————————————

François Coquerel est un photographe originaire de Paris. Son travail réside plus particulièrement dans la photo Portrait. Il a fait de nombreuses collaborations dans divers magazines dont Monocle, The BBC, Historia, Le Figaro Magazine, The New York Times Style Magazine et des expositions aux Etats-Unis ainsi qu’en Allemagne.

Autant le dire de suite, cet homme se fait connaître pour ses paysages et visages forts ..
et pour cause:
Les séries “In Dark Trees” et “L’oeil entend” sont des plus réussies; couleurs, ambiances, expressions du visage et composition : Tout y est. Je vous encourage à regarder ces séries dans leur intégralité sur son portfolio.



- Une sélection de François Coquerel lui-même (ci-dessous) -



Interview

Bonjour François et merci de m’accorder quelques minutes …
- D’où vient cette passion pour la photographie?

Une passion se nourrit souvent à plusieurs sources. Chez le grand père d’un ami qui possédait un agrandisseur d’abord, d’un vieux Nikon par la suite, de scènes de films, d’un portrait de Dürer, des paysages de Stephen Shore, etc. Je me suis nourri de tout cela à la fois je crois. Sans oublier les personnes qui nous entourent et comptent.

- Ta démarche?

Je pratique d’abord le portrait. Aussi bien pour des magazines que pour des travaux personnels. Mais à chaque fois il s’agit de respecter l’individu en face de moi, et de ne pas le résumer à une idée, un cliché. J’essaie de rester silencieux, accepter qu’un portrait révèle peu de chose sur quelqu’un au final. C’est en adoptant cette démarche que j’essaie de rendre compte en creux d’une certaine vérité.
Sur les travaux sériels, notamment en forêt, l’approche reste identique, maintenir une distance avec l’objet ou la scène, et garder intact le mystère en face de nous.

- Peux-tu nous parler de ton matériel photo?

J’ai longtemps utilisé un Hasselblad. Mais je suis passé récemment au Mamiya 7, par goût pour le format 6×7. Je possède aussi une chambre Linhoff Master Techinka, vraiment pratique pour les déplacements. C’est un materiel qui reste assez léger malgré tout, comparé à une chambre sur rail.

- Quelles sont tes inspirations?

Il y a une inspiration artistique bien sur. Je me nourrie d’oeuvres d’autres créateurs, qu’ils soient photographes, cinéastes, artistes multi-média, musiciens, etc. J’ai besoin de stimulation, et je vais souvent la rechercher la dedans. Une amie m’a récemment montré cette vidéo de la chanteuse finlandaise Lau Nau (http://fr.youtube.com/watch?v=NXDKO9v8hSc), c’est le genre de choc esthétique qui vous donne des ailes!

- Quels sont tes modèles dans le milieu de la Photographie?

Les grands photographes américains des années 70 me fascinent. Stephen Shore, William Eggleston notamment. Mais aussi les “metteur en scène” comme Gregory Crewdson ou bien sur Jeff Wall. J’aimerai etre capable un jour de donner autant pour une image. Il y a les portraits d’Hellen Van Meene, le travail de Sarah Jones, la liste est longue. Patrick Faignenbaum aussi.

- François Coquerel, en 5 mots, ça donne? :]

Vraiment un très bon nageur.
(Okay, c’est un vol à la fausse note biographique de jean Echenoz, mais je n’ai pas trouvé mieux).

+ de liens

Site
FlickR
MySpace