Après le petit article d’introduction à la sauvegarde informatique je vais entrer dans le vif du sujet avec un article destiné à la sauvegarde grand publique.

Avant de passer à la partie logicielle qui va varier selon les systèmes d’exploitation, nous allons d’abord parler du support à utiliser, qui est universel quelque soit votre système d’exploitation.

money2-1
source

…………………………

//LE DISQUE DUR, TOUJOURS AU SOMMET

L’arme de choix est définitivement le disque dur. Il allie à la fois une grande capacité à petit prix, beaucoup de flexibilité sur le choix de la connectique etc… mais n’est toutefois pas vierge de tous défauts. Le disque dur est fragile dans sa version mécanique. Un simple choc peut définitivement endommager votre disque ou alors il peut se révéler parfois instable, montrer des signes de défaillance puis tout simplement lâcher. C’est pour ça qu’il faut faire des copies.

A l’heure actuelle il n’existe pas un support magique 100% fiable donc on se contente d’anticiper au mieux une éventuelle perte.

Pour le choix du disque dur je pense qu’un schéma sera plus explicite.

Choix disque dur

Pour obtenir le disque qui va vous convertir ce petit cheminement devrait bien vous aider. Si jamais ça reste un peu sombre n’hésitez pas à poser une question dans les commentaires.

L’encart partition c’est mon petit ajout personnel. Pas mal de logiciels de sauvegarde vont utiliser tout l’espace disponible sur votre disque dur. D’un côté vous aurez beaucoup d’archives mais de l’autre vous ne pourrez pas utiliser le disque dur à votre guise s’il n’est pas dédié à la sauvegarde. Une partition légèrement plus grosse que les données à sauvegarder vous garantira un meilleur contrôle et ainsi vous partirez avec une base fixe d’espace libre à utiliser à votre guise.

Comme il a été mentionné dans les commentaires du précédent article la technologie RAID vous assure une garantie avec votre disque dur. Si vous êtes en RAID 1 le premier disque dur peut vous lâcher, le deuxième contient encore toutes les données. Par contre, “reconstruire” un RAID en changeant de disque dur (lorsque le premier est mort par exemple) est très long selon la taille de vos disques (envrion 9h par To, variable selon les systèmes). Ne voyez donc surtout pas en votre boîtier raid un système de backup à lui tout seul ! Si vous effacez un fichier il disparaît sur les deux disques.

…………………………

//LES AUTRES SUPPORTS

DataPlay2source

Un dvd peut être pratique pour archiver mais il nécessite d’être conservé dans de bonnes conditions (humidité et lumière) et ne tolère guère les rayures ou les chocs (cassant). C’est donc un support très fragile à manier avec précautions que je recommande peu.

La mémoire flash type clé usb est plus une solution de dépannage ou de transport qu’un vrai système de sauvegarde. Bien que la technologie ai beaucoup évolué et soit plus fiable de nos jours (par exemple les SSD) cette solution reste peu pratique/rentable pour des gros volumes à sauvegarder.

…………………………

//LES SOLUTIONS LOGICIELLES :

La méthode de grand-père reste la copie manuelle des photos sur un deuxième disque. Efficace jusqu’au jour où vous en aurez marre de le faire, allez oublier, créer des doublons etc… Pour s’éviter ces désagréments le mieux est d’automatiser la sauvegarde.

Time machine (Mac) :

time-machine-logo

Définitivement l’ami des mac user. Copiez vos photos sur votre ordi, gardez une copie dans votre sauvegarde externe et bénéficiez même d’un historique qui vous permet de rattraper des erreurs que ce soit de retouche ou de choix.

Carbon Copy Cloner (Mac) :

carbon-copy-cloner-mac
Crée une copie identique de votre disque dur. Ce dernier peut même être «bootable» ce qui est très utile en voyage. En plus de vous fournir une copie de vos images vous avez un disque système de secours ce qui évite le risque de se retrouver avec vos images bien à l’abri, mais incapable d’y toucher à cause de votre disque dur système mort.

Cobian backup (Windows) :

normal

Bien réglé, le petit champignon – logo du soft – se révèlera d’une efficacité redoutable pour sauvegarder tout votre contenu. Planification, sauvegarde incrémentale etc…

Rsync (Cross plateformes) :

rsync_ssh_logo

Un peu comme Cobian ce soft permet de sauvegarder ce qu’on veut avec tâche planifiée etc… Extrêmement léger il a en plus l’avantage d’être cross-plateforme (Windows, Linux et Mac OS)

Sachez aussi que les logiciels qui peuvent sauvegarder votre ordinateur peuvent aussi (pour la plupart) sauvegarder un disque dur externe sur lequel vous stockez vos données indépendamment de votre système.

Prenez le temps de bien régler votre logiciel de sauvegarde de façon à ce que ce dernier se comporte de façon autonome sur le long terme mais assurez vous de temps en temps que la sauvegarde est correcte. Avoir une sauvegarde incomplète et encore plus frustrant que de ne pas avoir de backup.

…………………………

//LES SOLUTIONS EN LIGNE :

Pour ce qui est de la sauvegarde en ligne il existe de nombreux services assez similaires mais Dropbox et Backblaze sont définitivement mes préférés.

Dropbox :

Dropbox_logo

Un formidable service de stockage en ligne et synchronisation des données inter machines. Augmentez votre capacité de stockage en invitant des amis à utiliser le service ou payez une des solutions pro. Si vous n’avez pas d’images trop lourdes ou trop nombreuses, ce service s’avèrera juste parfait.

Backblaze :

BackBlazeLogo_DD_04142009

Service qui backup votre ordinateur ainsi que ses disques internes et externes (mais pas les NAS pour le moment). Le service coûte entre 3 et 5$ par mois selon votre engagement ce qui est tout simplement dérisoire comparé à la valeur de vos souvenirs. En revanche, le service s’avère lent, même avec une très bonne connexion. Comptez plusieurs jours voire semaines avant d’avoir uploadé toutes vos données.

…………………………

N’oubliez donc pas le maître mot : multipliez les copies de vos photos. Ne mettez pas non plus tous vos oeufs dans le même panier, placez une copie ou plus dans un autre lieu physique que votre machine qui contient déjà les photos. 1 disque dur mis à jour une fois par mois laissé chez des amis ou de la famille permet déjà de récupérer pas mal de données.

Comme d’habitude n’hésitez pas à partager vos avis dans les commentaires. Le prochain article sera destiné aux “Backup Freaks” qui parlera de mirroring off-site, redondance, stockage en DC etc…