“One picture, one story”: voilà comment James Yeung conçoit la photo.

Cet avocat de Hong-Kong se met à la photo en 2008 et réalise, avoir avoir essayé différents styles, que ce qu’il aime le plus, c’est capturer ces instants fugaces de poésie qui apparaissent au coin de la rue.

Avec son Canon 5D MKII, il se met donc à sillonner les villes, à shooter les visages et les lumières… Et ainsi à raconter de brèves et silencieuses histoires.

Ca donne des films made in Hong-Kong… en juste une image.


 

Chaque cliché nous plonge dans un moment d’intime suspendu qui laisse immédiatement s’envoler l’imagination.
La rigueur des cadrages, le travail des lumières et la photogénie de la ville créent des décors grandioses.
La petite touche finale pour passer en 16/9 eme: deux petites bandeaux noirs ajoutés en Photoshop.

Et hop: voilà une série d’ultra-courts métrages totalement réjouissants. A vous de complétez l’histoire…

 

 

En bonus, une sympathique petite interview de James Yeung, juste ici.

via

+ le flickr de James Yeung