Fusionner au point de ne faire plus qu’un? Avec cet artiste japonais, qui se fait appeler “Photographer Hal”, c’est désormais possible.



D’abord, l’artiste emballe les couples dans des housses plastiques. Puis, il aspire l’air pour augmenter au maximum la pressurisation :  les couples s’entrelacent, totalement collés l’un à l’autre et doivent rester en apnée durant 10 secondes – le temps pour le photographe de prendre 3 clichés. Le procédé est extrême, le résultat… surprenant.

 

“Plus les visages et les membres sont déformés, plus c’est intéressant. Réduire la distance entre les couples, les faire tenir dans des espaces les plus étroits possible, telle a été ma motivation pour ce travail…” commente l’artiste. La série, intitulée Flesh Love, compte plus de 70 variations et montre la jeunesse japonaise comme  une suite de poupées souvent fantaisistes et multicolores…

+ site de l’artiste