Un saut à 36 000 mètres au-dessus du sol, à la limite entre l’atmosphère et la stratosphère, ça ne s’oublie pas facilement. Mais surtout, cela éveille de nombreuses (et naturelles) interrogations autour de la préparation en coulisses, des caméras employées. Retour sur un matériel hors du commun à la hauteur de l’exploit.

Des Canon EOS 5D Mark III

…………………………

Il y a quelques jours, nos yeux étaient rivés sur le record du saut en chute libre, enregistré à 36 000 mètres au-dessus du sol. Depuis, une superbe galerie réunissant des photos de l’exploit et des vidéos explicatives est apparue sur le site de l’évènement, pour les plus curieux d’entre vous.

Dans l’une des vidéos (121/515 dans la galerie) le spécialiste Jay Nemet revient sur les détails techniques de la mission. Trente cinq caméras ont été utilisé pour fournir des images en direct live tout en garantissant l’enregistrement pour les archives et une diffusion à l’échelle mondiale. Dans le lot, trois types de caméras aériennes employées : à bord de la capsule spatiale, sur la combinaison de Felix Baumgartner (une sur le torse, deux sur les cuisses), sans oublier la caméra embarquée dans l’hélicoptère.

Les équipes au sol, un oeil sur tous les champs de vision possibles

Le gros du challenge était de fournir de la vidéo live dans des conditions similaires à n’importe quel saut sur terre ferme, en tenant compte de facteurs inédits à des sauts dits “normaux”, comme par exemple le soleil et sa lumière plus intense dans la stratosphère.

Deux façons d’utiliser les caméras dans l’espace : les modifier ou, dans le cas d’appareils complexes comme ici, les placer dans des caissons pressurisés remplis d’azote.

Sur terre ferme, le JLAIR (Joint Launch vehicle and Aircraft Imaging in Realtim) intègre des téléscopes haute définition et un système infrarouge pour suivre à la trace la chute libre.

Toutes les vidéos explicatives sont à retrouver par ici, sans oublier son lot de photos marquantes.

…………………………

+ Sur Lense : Red Bull Stratos, le plus long saut en vidéos

+ La galerie Red Bull Stratos