C’est l’histoire d’un adaptateur avec une promesse folle : adapter les optiques full frame sur des boitiers hybrides à capteurs APS-C tout en gardant leur focale d’origine, en améliorant leur qualité et en les rendant plus lumineuses !

Alors, coup de génie, ou arnaque ? Réponse dans la suite…


…………………………

Metabones est un fabriquant d’adaptateurs pour hybrides réputé pour ses offres plus perfectionnées que d’habitude : certains de leurs modèles dédiées aux optiques EF de Canon permettent ainsi de garder le contrôle de l’ouverture via le boitier, la stabilisation, les données EXIFs et l’autofocus actif.

Malgré un tarif souvent salé, ces adaptateurs connaissent un grand succès, notamment chez les vidéastes travaillant avec des caméras Sony en monture E, la même que celle de la gamme NEX.

Et Metabones vient d’aller plus loin, en annonçant aujourd’hui un produit qui risque de faire beaucoup de bruit : le Speed Booster. Cet adaptateur, en plus reprendre toutes les spécifications précédemment citées, ajoute un verre optique qui change tout.

Ce dernier agit comme un modificateur de focale de 0,71x (à l’instar d’un adaptateur grand angle), qui réduit ainsi le cercle de lumière apporté par les optiques plein format, pour l’adapter à la taille d’un capteur APS-C / Super 35. Un 50mm devient ainsi un 35mm qui, monté sur un boitier APS-C… Devient un 50mm.

  • Le système d’équivalence de focales est terminé avec le Speed Booster. Sur un capteur APS-C, une focale de 50mm reste à 50mm et ne devient plus un équivalent 75mm
  • L’optique gagne un stop de vitesse. Une optique f/1.8 devient une f/1.4, un f/1.2 passe ainsi… à f/0,9 ! Plus grande ouverture induit une profondeur de champ encore plus marquée et moins de nécessité de grimper en ISO.
  • La qualité d’image est améliorée (notamment les charts MFT), car le modificateur optique, en réduisant la taille de l’image, en réduit également les défauts.

Pour résumer, le Speed Booster marie à la perfection les optiques plein format et les hybrides / caméras APS-C, tout en améliorant leur ouverture et en améliorant potentiellement la qualité d’image. Sur le papier, c’est un miracle.

images : James Miller

Quelques inconvénients demeurent cependant :

  • Cet adaptateur n’accepte que des optiques plein format (Canon EF et non EF-S, par exemple)
  • L’autofocus, bien que présent, ne se montrera pas aussi rapide que pour les autres adaptateurs de la marque. Pas trop grave en vidéo, plus en photo d’action.

Philippe Bloom, qui a reçu l’un des premiers prototypes du Speed Booster, en parle longuement avec son collaborateur James Miller, qui a testé le Speed Booster :

Et une autre vidéo, 194 grammes :

Speed Booster sera disponible dans les configurations “monture optique / monture boitier” suivantes :

  • Canon EF pour Sony NEX
  • Leica R Lens to Sony NEX
  • ALPA Lens to Sony NEX
  • Leica R Lens to Fuji X
  • ALPA Lens to Fuji X
  • Une version Micro 4/3 est dans les tuyaux

Comparaison d’un NEX-5N avec un Canon EF 70-200 f/2.8 L. En haut avec le Speed Booster, en avec un adaptateur normal.

images : James Miller

 

Le tarif ? Entre 399$ et 599$ hors taxes et hors frais de port. Cela peut sembler excessif pour un adaptateur, mais les changements qu’il apporte risquent fort de révolutionner la donne, surtout en vidéo… Pensez-vous, le clivage plein format / APS-C vient peut-être de prendre fin pour les appareils photo et caméras hybrides.

Affaire à suivre avec les tests des premiers Speed Boosters définitifs !

Update : EOS HD vient de publier un test complet de la bête. Leur avis est extrêmement positif : “Au final, si cet adaptateur ne secoue pas toute l’industrie des caméras, j’ignore qu’est-ce qui le pourra.

…………………………

+ Page produit du Metabones Speed Booster

+ via