Julia Fullerton-Batten, bien connue sur Lense pour ses réinterprétations du thème mère-fille, revient sur une question plus sensible, le problème de la déficience visuelle, à travers une série de portraits aux tonalités douces.

…………………………

De naissance à ceux qui le sont devenus, Julie Fullerton-Batten entre dans la vie d’individus atteint de ce mal et tente, par la discussion et la photographie, de comprendre leurs vies et d’en donner un aperçu. De transformer un handicap esthétique en quelque chose d’accessoire, de léger, presque mélancolique. Le regard – ses défauts, son absence – fascine, le choix du paysage en fond et des couleurs désaturés baignent le résultat d’un aura remarquablement apaisante.

Blind est à découvrir sur le site de la photographe, dans la partie Fine Arts. Ci-dessous, quelques photos empruntées à la série.

…………………………

+ Julie Fullerton-Batten

+ via