Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

La manipulation d’images, avant Photoshop

Bien avant la banalisation de photoshop et les retouches numériques à tout va, certains politiciens imposaient déjà leur volonté de modifier chaque détail à leur avantage. Et à l’époque de l’argentique et du noir et blanc, leurs retoucheurs faisaient déjà des « miracles »…

Le roi George VI, tout bonnement effacé à la demande du premier ministre canadien William Lyon Mackenzie King

…………………………

De nos jours, le petit coup de bistouri virtuel nous paraît normal, facile. Les hanches de notre président ne diront pas le contraire. Mais la manipulation photo n’est pas l’apanage de notre époque digitale, malgré ce que nous pouvons en penser : quelques décennies auparavant, des photos étaient retouchées à la demande des puissants de ce monde (fact : un service de retouche coûtait certainement plus cher qu’une licence Photoshop)

Dans cette série de clichés, les politiciens de l’époque (depuis Abraham Lincoln) connaissent alors les joies de la retouche en tout genre, de la modification d’éléments du décor à la composition de plusieurs images, en passant bien évidemment par la suppression pure et simple de personnes indésirables. Les causes sont nombreuses, vieilles comme le monde, des histoires de désaccords à des complexes d’infériorité, voire d’éléments honteux à dissimuler.

Voici une liste du type de modifications utilisées sur les photos argentiques.

Ces « après/avant » se révèlent remarquables et racontent finalement beaucoup sur l’histoire de ces époques…

John Calhoun (leader sudiste, à droite) repris pour créer un Abraham Lincoln bien ancré dans les valeurs de son prédécesseur.


Adolph Hitler et Joseph Staline, fidèles adeptes du « ancien fidèle désormais en disgrâce ».

 

La montre de ce soldat a été gommée pour ne pas qu’il puisse être soupçonné de vol (alors qu’il en porte déjà une à son autre poignet).

 

Grand classique, l’ajout d’un personnage politique manquant le jour du cliché. Ni vu, ni connu, Pomme « S ».


Mussolini voulait se voir plus dramatique – et donc sans écuyer.


Cette image d’Ulysse Grant se révèle un composite de trois autres clichés.


…………………………

+ via

commentaires

Ajouter le vôtre
Il y a 3 ans et 10 mois

Merci pour ce reportage passionnant, je ne trouve pas que le résultat soit si mauvais, pour l’époque c’est plutôt bien réalisé

Il y a 4 ans et 3 mois

J’ai travaillé dans les années 65 dans des laboratoires photo ou l’on faisait des montages pour la pub la plus amusante
4 prises de vue differentes en moyen (6X6) Cm et grand format (10X12 cm et 13X18) sur Ektachrome
un baignoire
de la mouse
un savon Cadum
un portrait de Michelle Morgan
et au final
Michelle Morgan dans la baignoire avec la mousse pour tout habit et le savon sur le bord….
Détourage avec engraissé, masques et contre masques
au final un Ektachrome en 20X25 cm environ 1 semaine de travail….. imaginer le coût aujourd’hui ?
Denis

Il y a 5 ans

On vendait même des genres de « kits de retouches ». C’étaient des boites avec les différentes couleurs (de blanc à noir donc) qui permettaient des retoucher les photos. J’en ai retrouvé dans ce qui était le bureau de mon arrière-grand-oncle. Si je puis affirmer ce que c’était, c’est que c’était écrit sur la boite.
La retouche de photos ne se pratiquait pas qu’au niveau politique et nécessitait des doigts de fée, de la patience et de la précision en plus des ciseaux, de la colle et des pinceaux.
Mais, évidemment toutes ces manipulations peuvent aussi se faire avec Gimp.

Avatar par défaut
Pierre
Il y a 5 ans

Il y a longtemp que je me passionne pour ce genre de manipulation, question: est – ce possible avec The Gimp.

Toute personne ayant la réponse sera la bien venu.

A bientôt. Pierre

Il y a 5 ans et 3 mois

[…] La manipulation d’images, avant Photoshop – Lense.fr John Calhoun (leader sudiste, à droite) repris pour créer un Abraham Lincoln bien ancré dans les valeurs de son prédécesseur. […]

Il y a 5 ans et 3 mois

[…] La manipulation d’images, avant Photoshop – Lense.fr John Calhoun (leader sudiste, à droite) repris pour créer un Abraham Lincoln bien ancré dans les valeurs de son prédécesseur. Ces “après/avant” se révèlent remarquables et racontent finalement beaucoup sur l’histoire de ces époques… […]

Il y a 5 ans et 3 mois

Clairement, à ce stade là, c’est de l’art.

Il y a 5 ans et 3 mois

Super, je l’ajoute au post.

Avatar par défaut
_nxpe
Il y a 5 ans

Ma grand-mère, ayant longtemps travaillé chez kodak, me montrait lorsque j’étais enfant comment elle découpait des négatifs pour les assembler, avant de finalement peindre (en se basant sur les valeurs de la photo) pour combler les espaces vacants, et/ou assembler les éléments entre eux. Je ne saurais en dire plus, mais cela laisse supposer un « workflow » assez proche finalement de celui que certains photographe ont aujourd’hui numériquement, avec les masques de calques et l’outil tampon.

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser
Vous aimez Lense ?
Désactivez votre bloqueur de publicité !

Espace annonceur