Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Story telling : que se passe-t-il ?

Cette semaine, je vous demande un peu d’imagination : une petite phrase, n’importe laquelle. Une citation, un refrain, un slogan, ou une phrase toute simple, le plus important étant qu’elle exprime ce que vous inspire cette photo.

Filez maintenant nous écrire ça dans les commentaires avant de lire ce qui suit.

Quand j’ai lu le titre de ce cliché : « If you’re really quiet you can hear them » (si vous êtes silencieux, vous les entendrez murmurer), ces petites plantes m’ont tout de suite semblé inquiétantes. Je me demande si j’y aurais vu la même chose avec un « untitled »…

Voilà la photo racontée par son auteur Moggierocket :

« I took this shot in an abandoned house I found in Belgium, not far from where I live. Like all the photos that i take in abandoned places, I just look for interesting things or scenes.

I saw the ivy creeping in through that window and thought if I could capture that, it might look nicest with the 50mm 1.4 lens, trying to get the focus on one stem of ivy. I’m sure if you’re really quiet you can hear them… « 

« J’ai pris cette photo dans une maison abandonnée que j’ai trouvée en Belgique, pas très loin de là où j’habite. Comme toutes les photos que je prends dans des lieux abandonnés, je ne cherche que les endroits ou les scènes intéressantes.

J’ai remarqué ce lierre entrer en rampant par la fenêtre et je me suis dit que si je pouvais le capturer, il rendrait mieux avec un 50MM f/1.4, en essayant de faire la mise au point sur l’une des tiges. Je suis sûr que si vous êtes vraiment silencieux, vous pouvez les entendre… »

Moggierocket

Vos ptites phrases :

– Le Diable arrive
– Et… que se passe-t-il à l’intérieur ?
– Where the wild things are…
– La nature reprend ses droits
– Lentement, la plante se faufile par la fenêtre et peut-être y trouvera-t-elle ce qu’elle cherche…
– L’invasion a commencé.
– Toc toc toc, c’est le printemps…
– Prendre l’air
– Y a quelqu’un ?
– Une danse s’engage
– Il me parait bien loin l’été, Je ne l’ai pas oublié, Mais j’ai perdu la raison (Emilie Simon – Fleur de saison)
– I can haz enter her meh ?
– La vie revient reprend toujours le dessus. Sous une forme ou sous une autre…
– La nature reprend ce qui lui appartient.
– Je m’invite dans la délicatesse de ta maison abandonnée.
– Et toi, quel fruit vas-tu cueillir sur l’arbre à maladies ?
– Flagrant délit d’intrusion d’un squatter bio !
– Hein, c’est ça ton charmant petit « cottage » à la campagne !?!
– « Leaves » them alone
– Une nouvelle vie
– hhht! Allons voir si le Prince a trouvé sa Belle aux Bois Dormants…
– De retour à la campagne… les chats se sont installés dans la maison.
– En t’attendant j’ai oublié de vivre !

L.

Rappel du principe de la rubrique : c’est simple, racontez nous ce qui vous a traversé l’esprit en voyant cette image.

Parce qu’avec de bonnes idées et ce qu’il faut d’inspiration, on a tous quelque chose à raconter en photo, cette rubrique laisse la parole aux photographes sur leurs clichés les plus narratifs, sans oublier de faire appel à votre imagination…

commentaires

Ajouter le vôtre
Il y a 7 ans et 3 mois

Au contraire du titre, je pencherai plutôt pour « laissez moi écouter », la plante veut entendre le conteur qui, perdu dans cette maison abandonnée aux murs délabrés se raconte une histoire pour passer le temps. (si je vais au bout de mon histoire le lierre fini par s’enrouler autour du conteur impassible et par envahir la maison.

Avatar par défaut
ferdinand
Il y a 7 ans et 3 mois

La nature reprenait ses droits sur la maison laissée à l’abandon.

Avatar par défaut
Rodwin
Il y a 7 ans et 4 mois

La nature reprend toujours ses droits.

Avatar par défaut
ferdinand
Il y a 7 ans et 3 mois

ou bien

La vie finit toujours par l’emporter.

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser
Vous aimez Lense ?
Désactivez votre bloqueur de publicité !

Espace annonceur