Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Une semaine avec le Nikon D700

3 sur 7

Une semaine avec le Nikon D700

Lundi et enfin la levée du NDA : nous pouvons vous parler de notre semaine en compagnie du D700 ! Car vendredi dernier, Eliotrope, l’agence de Nikon a convié Anh et moi-même à venir découvrir et passer une semaine avec deux unités de pré-série, équipées des derniers 24-70 f/2.8 pour ne rien gâcher !

Evidemment, tester des appareils devant des mires, ce n’est ni notre métier, ni notre dada. Alors en attendant que les gros sites sortent leurs reviews, nous avons préféré tester le Nikon de manière toute simple et toute nous : par l’usage ! Donc pour les menus en détail, les images de l’appareil de profil/face/3quarts/comparé avec un autre reflex, vous passerez votre chemin, ici, on ne verra presque que des images faites avec le D700 😉

J’ai ainsi profité de mon dernier reportage à Los Angeles pour emmener le gros bébé avec moi un peu partout, pendant que Anh prépare ses impressions pour le JDG à venir très vite.

A noter, avant de lire ce petit carnet de voyage :

  • Je travaille avec du matos Canon. Le seul Nikon que j’ai possédé fût un D70, quelques semaines. Je ne suis pas un fanboy.
  • Les images présentées ici sont des Raws convertis en .JPEG sans aucune retouche, automatique ou manuelle.
  • Pour voir les photo en full résolution cliquez dessus. Vous trouverez ainsi les Exifs complets (ISO etc.)
  • Les points sont abordés sans réelle hiérarchie

Vous voici dans le bain, ne reste plus à lire la suite 😉

…………………………

//IMPRESSIONS INITIALES

Le D700 est une sacrée bête ! La frontière entre boitiers « pros » et boitiers « experts » n’aura jamais été aussi fine, surtout chez Nikon où le D700 ressemble clairement à un D3 sans grip. D’ailleurs, le boitier est très lourd : 995gr à vide et sans le grip vertical, là où le D3 pèse 1240gr… Avec batterie, carte et objectif, nous atteignons les 2kg !

La finition est également de très très haute volée, les chanceux possesseurs de D300 etD3 se sentiront tout de suite à la maison. Pour ceux qui ne connaissent pas le haut de gamme Nikon, je pense objectivement que la marque en jaune possède les meilleurs boitiers du monde. L’étude ergonomique est quasi-sans faille, les matériaux (rha, le grip !) parfaits et les détails présents.


Première sortie au stade…


Et rencontre avec le monstrueux 1Ds MarkIII de Canon ! Le D700 n’a a rougir que de sa résolution (et peut-être de son design)


Détail amusant : les deux appareils produisent un son de déclenchement vraiment très proche.


Avec ce genre d’appareil, on rentre dans toutes les soirées huppées en se faisant passer pour le photographe officiel 😛

…………………………

LA BALANCE DES BLANCS


La balance des blancs automatique n’a que rarement été prise en défaut : sur cette image dotée de sources lumineuses hétéroclites, l’équilibre est respecté.


Le D700 à eût cependant du mal avec certaines lumières artificielles de type projecteurs, comme le montre le shoot de la chanteur Duffy juste en dessous : c’était le moins jaune de mes 4 shoots.


La voiture ci dessus possède également un léger teint jaune. Rien de dramatique (vive le RAW), mais on espère peut-être une correction à l’avenir, sachant que le Firmware de mon D700 n’était pas définitif.


La plage dynamique est vraiment excellente : les paysages en contre jour offrent toujours du détails dans le ciel et les éléments terrestres. Avec un peu de post traitement, on peut vraiment sortir de belles choses.

…………………………

LES ISOOOOOS

Sujet très attendu pour le premier Full Frame expert de la marque, les ISO. Et bien de ce côté là, la confirmation du capteur du D3 se confirme : je n’avais encore jamais vu cela ! Les images suivantes ont été prises lors du concert de ColdPlay au L.A Forum, entre 3200 et 6400 ISOS, sans aucune retouche du boitier ou par logiciel : époustouflant.


A noter que la plupart des images ont été prises à bout de bras avec le mode Live View activé. Génial !


Le D-Lighting, de quoi obtenir des images avec beaucoup moins de zones brûlées !


Le Full Frame permet un contrôle encore plus fin de la profondeur de champs.


Photo prise avec la mesure spot, très dicernante et donc efficace.


Pour le final, l’autofocus ne s’est pas emballé

Et pour enfoncer le clou des Hi ISOs, voici 3 images…


6400 ISO…


… Et 25200 ISO équivalents. Ouch


Et une petite à 6400 ISO. Une saturation des couleurs et une profondeur des noirs encore inimaginables l’année dernière.

…………………………

LE FLASH


Le flash intégré n’est pas d’un grand secours. Exposant avec douceur, il est cependant complètement inutile avec un objectif de taille respectable : le 24-70, pourtant ici dénué de son pare-soleil, coupe la moitié de la lumière du flash.
Evidemment, son réel intérêt est de pouvoir commander en wireless la gamme SB du constructeur.

…………………………

LE VISEUR

Grosse différence avec le D3 et plus gros point noir pour moi : le viseur ne couvre « que » 95% de l’image. Si cela peut paraître anecdotique pour certains, c’est vraiment gênant pour ceux qui aiment soigner leur cadrage et détestent cropper. Anh et beorn me disent que c’est une question d’habitude, mais bon, tout de même, les futurs acquéreurs de D700 sont des gens forcément exigeants et qui attendent aussi le Full Frame pour un contrôle précis de leur image, non ?


Je voulais que le Palmier sorte de l’image…


Et là, je ne voulais pas du petit plot à gauche 🙁

…………………………

A L’HEURE DU BILAN

Une semaine pleine avec un appareil, c’est beaucoup et en même temps, très peu. Surtout lorsque l’on est un Canoniste. J’ai bien testé plein de petites fonctions, l’impression de n’avoir touché au basique de cet appareil est net.

Le D700 représente à l’heure actuelle un rêve : c’est le Full Frame plus universel et accessible que le D3 dont les Nikonistes rêvaient depuis des mois. C’est aussi le portrait robot de ce que les Canonistes attendent de cette arlésienne qu’est le successeur du 5D ! On attends d’ailleurs impatiemment la réponse d’en face…

Autre point fort, son prix. Ok, il est hors de portée de 99% des photographes, mais pour les experts et les pros, le D700 est déjà une affaire. On le trouve ainsi déjà à moins de 2200 euros, en stock sur Paris !

…………………………

A l’inévitable mais très ouverte question « alors, je l’achète ? », voici mes avis :

  • Vous voulez la meilleure qualité d’image possible au jour d’aujourd’hui ? Foncez. En reprenant sans la brider toute la technologie du D3, le D700 enterre aujourd’hui tout le monde. Seul le 1Ds plane au-dessus de la mêlée, mais pour des raisons différentes.
  • Vous voulez faire de la photo animalière, de sport ? Pensez au D300. Beaucoup moins cher, il offre le facteur crop 1.5 et une rafale beaucoup plus rapide une fois équipé du grip. Sa qualité d’image est également superbe.
  • Vous faites du concert ? Hum, hésitez. Le D700 n’a pas de facteur crop. Mais sa montée en ISO est une arme ravageuse. Un combo D300 / D700 serait ultime^^
  • Vous avez un budget limité ? Laissez tomber. Comme tous les appareils Full Frame, le D700 ne donne son plein potentiel qu’avec des objectifs de haut standing, à même d’exploiter correctement les bords et les coins d’image.
  • Et le portrait ? Oh oui. Grande dynamique, naturel du grain, finesse de la profondeur de champ, le D700 est taillé pour l’exercice.
  • Je suis Canoniste et j’en ai marre d’attendre le nouveau 5D ? Question épineuse. Si l’on se réfère à la logique de gamme de Canon, le remplaçant du 5D aura du mal à proposer des prestations meilleures que celle du D700. Le constructeur rouge pourrait nous surprendre, avec un tarif aggressif, une visée 100%… L’annonce serait pour fin Août. Je vous conseille d’attendre au moins jusque là !

… Et au final :

  • Je l’aime mais je ne sais pas si je dois… Alors euh bah, go ! Pour te dire cher lecteur, beorn, anh et moi ,qui bossions en Canon, avons tous commandé le D700 ! Cependant, Anh et moi comptons bosser sur les deux marques. Personnellement, je préfère la gamme de zooms de Nikon et les objos fixes de Canon. Mais au jour d’aujourd’hui, le Nikon D700 est certainement l’appareil reflex le plus homogène et universel du marché.

Le D700, on aime :

  • Tout ce qui fait le D300 (boitier, nettoyage de capteur, taille)
  • Tout ce qui fait le D3 (capteur, écran VGA)
  • La versatilité de l’engin
  • Le flash intégré (juste pour commander les autres flash)
  • Le travail ergonomique, la richesse des menus
  • Le poids des NEF compressés (mais sans destruction) : entre 9 et 17Mo
  • Le prix (pour ce marché d’appareils)

Le D700, on aimerait :

  • Un viseur 100%
  • Une molette avant placée différemment (mais je suis Canoniste)
  • Un couple miroir/obturateur encore un poil plus silencieux
  • Une gamme d’optiques fixes digne de ce nom
  • Un oeilleton plus dégagé à la 1D, pour ne pas avoir le nez collé sur l’écran.

…………………………

Fiche officielle du D700
Preview DP Review
Impressions sur le Journal du Geek

commentaires

Ajouter le vôtre
Il y a 1 an et 11 mois

Le Nikon D700 est un appareil photo génial!

Avatar par défaut
bernus
Il y a 2 ans et 5 mois

Un appareil qui n’a plus à faire ses preuves…

Un boitier complet, une bête de reportage.

Je lui mets une note de 8/10 du fait de son relatif « vieil age »…

Au vu de son prix en occasion vous pouvez foncer!

Vous trouverez quelques aperçu de mon travail réalisé avec cet appareil ici: http://ismael-photographie.fr

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser
Vous aimez Lense ?
Désactivez votre bloqueur de publicité !

Espace annonceur