Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

WEC Interview – « I have nothing to hide » de snapmemories

La rédaction continue sa série des WEC Interview, le nouveau rendez-vous entre vous et nous. Cette semaine nous discutons avec snapmemories, plébiscité pour sa photo à la fois touchante et troublante, I have nothing to hide.

Nous avons posé trois questions à un photographe qui n’a rien à cacher.

…………………………

Il n’a peut-être pas remporté la leçon d’anatomie du WEC #69 selon la rédaction, mais snapmemories est pourtant celui que vos « likes » ont élu gagnant, avec un cliché tout en introspection. Voici ses réponses à nos questions.

Ce visage sur les mains me rappelle le Pale Man du Labyrinthe de Pan. Référence volontaire ou simple hasard ?

Il est vrai qu’il y a une référence. Mais je voulais être tout de même plus original. J’ai poussé ma réflexion jusqu’à trouver ce que je voulais vraiment montrer : qu’il est inutile d’avoir quelque chose à cacher. Même si l’on tente, cela finira toujours par se voir. On ne peut pas changer qui l’on est.

Pourquoi avoir choisi le noir et blanc, par rapport à la couleur ?

L’image que j’avais imaginé dans ma tête au départ était déjà en noir et blanc, ne me demande pas pourquoi. Je pense que limiter les couleurs et faire une photo en noir et blanc, rend l’image plus simple et plus expressive : je ne cherchais pas à afficher une technique ou des couleurs magnifiques, je voulais seulement que l’esprit de la personne qui regarde ma photo se concentre sur l’émotion et le message que je souhaitais faire passer, et non pas sur d’autres détails.

Ta photo semble être un autoportrait, un cliché personnel. Est-ce une photo comme les autres à réaliser ?

Les autoportaits sont très particuliers à réaliser, puisque que c’est le photographe lui-même qui fait la totalité des tâches : pose, prise, éclairage. Mais cela a un avantage : on peut exprimer et refléter plus facilement ses émotions et son idée, qu’à travers un modèle, qui n’aurait pas forcément compris le fond de ma pensée. C’est une prise de vue très différente des photos classiques, c’est un vrai travail de réflexion, très enrichissant !

…………………………

+ Page Lense de snapmemories

commentaires

Ajouter le vôtre
Avatar par défaut
Mike
Il y a 3 ans et 4 mois

Bonjour à tous 🙂

Pouvez vs me dire le programme utilisé par Evan Sharboneau dans les dvd ?

Merci pour votre réponse!

Il y a 3 ans et 7 mois

Do you might have a spam issue on this website; I also am a blogger, and I was questioning your scenario; we have created some good strategies and were searching to exchange solutions with other folks, be certain to blast me an e-mail if interested.

[…] L’article ici […]

Il y a 4 ans et 2 mois

J’ai adoré cette photo, notamment la manière dont ta main droite redessine les traits du nez. Je suis parti du même principe pour redessiner ma mâchoire sur ma photo de profil. ça peut largement influencer la créativité des photographes ! Merci !

Avatar par défaut
fludd
Il y a 4 ans et 2 mois

c’est sans doute une coïncidence, mais cette artiste en a fait une série de portraits :

http://www.anadeorbegoso.com/html/p_invisiblewall.html

[…] Lire l’intégralité de cet article sur lense.fr […]

Avatar par défaut
gendarme
Il y a 4 ans et 2 mois

Ça me rappelle quand même énormément le travail de Evan Sharboneau.
Il me semble qu’il explique comment le faire dans le tutoriel « trick photography ». C’est mieux de rappeler les références….

Il y a 4 ans et 2 mois

Haaaa j’avais adoré cette photo.
Une technique que l’on rencontre souvent sur le web mais j’avais trouvé le travail particulièrement bien fait et une réalisation renforcée par un titre adéquat.
Néanmoins la lumière me gêne un peu, cette trop forte différence entre le coté surexposé et l’autre. Mais bon ça n’empêche pas d’apprécier le taff :o)

Il y a 4 ans et 2 mois

Je ne connaissais pas du tout le travail de Evan Sharboneau. C’est un ami photographe qui m’avait montré des photos de ce genre, j’avais donc le style en tête. J’ai après réalisé la photo moi même, sans tutoriel. Je pense que ma photo est différente des versions que d’autres photographes ont pu proposé par le passé. C’est comme prendre en photo un coucher de soleil. Des milliers de personnes prennent des couchers de soleil en photo, et pourtant, aucune photo n’est la même, aucun photographe n’a utilisé la même technique, et aucune image ne dégage le même message et la même émotion. C’est comme si je devais référencer un photographe que je ne connais parce qu’il a photographié un coucher de soleil avant moi… Certes ici la technique est plus précise et originale qu’un simple coucher de soleil, mais le principe reste le même, du moins pour moi. La photo, c’est s’inspirer aussi des autres, et innover et recréer par soi-même.

Il y a 4 ans et 2 mois

Je n’ai jamais revendiqué le fait d’avoir inventer cette technique et ce genre de photos. Je propose juste ma propre version, qui est, selon moi, quand même différente de celle proposée par d’autres photographes. Donc coïncidence, oui et non, étant donné que pour exprimer ce que je voulais à travers cette photo, je me suis inspiré de films, d’autres photographes, de ma culture et de mon savoir faire aussi, mais je ne connais pas le travail de ce photographe !

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser
Vous aimez Lense ?
Désactivez votre bloqueur de publicité !

Espace annonceur