Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Camille Gharbi sort son premier livre « Histoires de violences conjugales »

Faire face. Histoires de violences conjugales est la première monographie de la photographe Camille Gharbi, qui depuis 2017 enquête sur les violences conjugale et tente de sensibiliser par son travail au fléau culturel et social que sont les féminicides. (Photo d’ouverture : © Camille Gharbi)

Faire face. Histoires de violences conjugales est un projet photographique réalisé entre 2017 et 2022, sur la question des violences faites aux femmes et des violences au sein du couple. Nous vous avons maintes fois présenté le travail de Camille Gharbi, qui avec sa série Preuves d’amour affronte la question des féminicides en présentant, de manière aseptisée et puissante, les objets d’usage quotidien ayant servi à tuer des femmes. Cette 1ère monographie assemble trois séries de photographies qui posent le constat des violences conjugales (« Preuves d’amour »), interrogent les parcours de reconstruction des anciennes victimes (« Une chambre à soi »), ainsi que les possibilités de déconstruction du rapport à la violence chez leurs auteurs (« Les monstres n’existent pas »).

Photographie du livre « Faire face : histoires de violences conjugales » par Camille Gharbi

Chacune de ces séries évoque à sa manière la réalité de ces violences, leur intensité, leur banalité. A travers ces histoires individuelles et singulières, racontées en images et en mots, c’est la société tout entière qui doit «faire face», pour déconstruire les systèmes de pensées, encourager la recherche de solutions constructives, faire différemment. Le projet développé avec les éditions The Eyes rassemble ces différents travaux, ainsi que des textes de personnalités engagées et concernées sur cette thématique

La photographe convoque dans cette série son approche esthétique voulant susciter à la fois une analyse critique et de l’empathie. Son langage photographique mélange habilement documentaire et sensible, descriptif et narratif. Gharbi est lauréate du prix FIDAL Youth Award 2018 avec la série « Preuves d’Amour ». Elle est lauréate de la première édition du Mentorat des filles de la photo 2020-21, accélérateur de carrière des femmes photographes. Elle est également lauréate, avec l’équipe de journalistes du Monde, du Visa d’Or pour l’Information Numérique 2020 au festival Visa pour l’Image, pour son travail sur l’enquête : « Féminicides : mécaniques d’un crime annoncé », menée par le journal Le Monde en 2019-2020.

Photographie du livre « Faire face : histoires de violences conjugales » par Camille Gharbi

« Il y a d’évidents effets de symétrie entre ces trois séries. Chaque photo raconte une histoire individuelle. Chaque série raconte un phénomène social. Toutes ensemble, elles racontent une société – notre société où tant de femmes sont injuriées, frappées, violées, tuées.
Je ne suis pas une militante de terrain mais j’espère qu’à travers ces images, je
réussirai à capter l’attention des gens sur un phénomène qui touche des couples de
tous âges et professions », explique la photographe.

Source : The Eyes


commentaires

Ajouter le vôtre
Il y a 4 mois et 2 semaines

Thanks For sharing this valuable information. if you like this article is only for you guys.
https://malayalam-typing-online.in/

Il y a 4 mois et 2 semaines

A very awesome blog post. We are really grateful for your blog post. You will find a lot of approaches after visiting your post.

https://www.indigocard.run/

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser