Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Gigabyte Aero 15 XA : l’atout Oled

Le constructeur Gigabyte, bien connu des gamers, tente d’élargir son public en proposant aux créatifs un met de choix : l’Aero 15 Oled XA. Comme son nom l’indique ce PC portable surpuissant est servi par une dalle Amoled UHD 4K 60 Hz de 15,6 pouces. Mais ce n’est pas tout puisque l’Aero 15 XA est aussi armé jusqu’aux dents avec une puce hexacore Intel Core i7-9750H Coffee Lake, 16 Go de Ram en DDR4, 512 Go de SSD et surtout une carte graphique Nvidia GeForce RTX 2070 8 Go à l’architecture Max-Q. Si les spécificités ont l’air ébouriffantes, que valent-telles lors d’une utilisation photo-vidéographique ? Réponse dans notre test !

Ergonomie

C’est surtout auprès des gamers que le constructeur a su s’imposer en premier lieu. Grâce à des prestations solides implantées dans des châssis au design savamment étudié et fins, la série des Aero a rapidement su conquérir un public amoureux de performances mais désireux de conserver un certain esthétisme. C’est dans cette même veine que nous parvient l’Aero 15 Oled XA. Avec son logo sérigraphié au dos et son châssis en aluminium, l’Aero 15 se pose avec classe sur notre bureau. Les finitions sont exemplaires et la finition brossée renforce l’aspect haut de gamme de l’ensemble.

Les ouïes de ventilation encadrent les bords supérieurs du PC mais l’ensemble reste discret et surtout très fin. Avec ses seulement 1,8 cm d’épaisseur l’Aero 15 Oled  XA rivalise en compacité avec l‘Acer ConceptD 7 récemment testé, d’autant que son poids contenu lui permet de ne pas dépasser les 2 kilos.

Au niveau de la connectique on trouve une sortie HDMI 2.0, 3 ports USB 3.1, un port USB type-C, un port Thunderbolt 3, une prise Ethernet et, miracle, un lecteur de carte SD supportant la norme UHS-II. En revanche on perd le Display port que l’on trouve chez la concurrence et l’entrée casque / micro est ici unique.

En ce qui concerne le clavier il faudra passer par l’interface du Control Center pour régler les paramètres d’éclairage RGB. En effet, de base le rétro-éclairage passe son temps à changer de couleur ce qui a tôt fait de nous rendre épileptique. Rien à dire en revanche en ce qui concerne la frappe. Le clavier de type chiclet n’est pas trop gaming et offre un touché relativement silencieux et précis. Pareil pour le touchpad qui offre une glisse douce et précise. On se demande en revanche pourquoi le lecteur d’empreinte qui permet de déverrouiller une cession vient empiéter sur la surface tactile.

Ecran

Pièce maitresse du Gigabyte Oled Aero 15, l’écran Amoled de 15,6 pouces semble une pièce d’orfèvrerie sur un tel pc. Du moins sur le papier, parce qu’à l’usage notre ressenti est finalement partagé. D’un côté on salue les performances et la définition, de l’autre on se demande si justement cette dalle n’est pas trop énergivore et surtout l’intérêt d’avoir placé une dalle brillante sur un pc destiné à séduire aussi les créatifs.

Fourni par Samsung, la technologie Amoled a l’intérêt de fournir un contraste infini en regard des traditionnels écran IPS. En effet, lorsque les leds s’éteignent, il n’y a aucune lumière qui passe ni même qui laisse passer celle des pixels voisins. Du coup le contraste est saisissant et on a l’impression de redécouvrir certaines de nos photos, sans parler du plaisir que l’on prend à regarder un film.

Par ailleurs, cet écran d’une définition de 3 840 x 2 160 pixels offre une finesse et un rendu des détails exemplaire. Labélisé Pantone, la dalle 4K UHD de l’Aero 15 Oled XA couvre 100% du spectre sRGB, 100% de l’espace DCI-P3 et 95 % du spectre Adobe RGB. La luminosité s’élève à 400 cd/m² et le taux de contraste est parfait avec 5000 : 1. En revanche on s’attendait à mieux de base au niveau du Delta E qui s’élève à plus de 5. Après calibration nous sommes rassurés : le Delta E est inférieur à 1 ! La température de couleur quant à elle est mesurée à 6120 K. L’écran Amoled de l’Aero 15 XA paraît donc parfait sauf que pour des raisons sans doute marketing Gigabyte a fait le choix de l’équiper d’une dalle brillante et en fonction de l’orientation de vos sources lumineuses c’est assez agaçant car les réflexions sont trop élevées. Oubliez de travailler en extérieur, et attention à l’orientation de la lumière qui vous éclaire dans un bureau. Autre point, la dalle 4K est consommatrice d’énergie. Du coup, nous avons notez quelques petits ralentissements en retouchant les Raw sur Lightroom de notre Lumix S1R.

Performances

Le Gigabyte Aero 15 Amoled XA est équipé d’une carte Nvidia Geforce RTX 2070 MAX-Q Design. Pour en profiter pleinement n’oubliez pas de vérifier que les pilotes Nvidia sont bien à jour. Selon notre test habituel en photo nous avons importé dans Lightroom Classic 50 Raw de 47 millions de pixels chacun du Panasonic Lumix S1R pour un total de 3,24 Go. Pour la sortie, nous avons mesuré le temps d’exportation avec un traitement Noir et Blanc maison et une conversion Jpeg en respectant la définition native de l’image et en poussant la qualité d’image à son maximale à 12.

  • Import =  8 secondes et 03 centièmes vs 8 secondes et 38 centièmes Acer
  • Export = 3 minutes et 57 secondes vs 2 minutes et 31 seconde

Les performances au niveau de l’exportation sont en nettes retrait par rapport au Acer ConceptD 7 et au MSI P65. Nous avons fait trois le test et trois fois nous sommes tombés sur exactement les même chronos. Même en prenant soin de bien sélectionner manuellement l’accélération GPU le résultat reste le même. Surprenant et frustrant.

En vidéo nous avons importé 14 Go de rush 4K issus d’un drone Dji Mavic Pro dans Adobe Premiere Pro. Nous avons ensuite créé un montage d’une minute avec des effets de fondus enchainés en transition, des accélérations, des ralentis et des inversions de la vitesse. Puis nous avons effectué un rendu et exporté en 4K 30p en choisissant « publication YouTube 4K 2060p ».

  • Importation rush 4K = 22 secondes et 02 centièmes  vs 17 secondes
  • Rendu 4K = 1 minute 53 vs 1 minute 5 secondes
  • Exportation 4K 2060p = 2 minutes 05 vs 1 minute et 59 secondes

Cette fois c’est une bonne surprise., à croire que Premiere Pro gère mieux l’accélération matérielle que Lightroom. Toujours est il que ce soit à l’importation où à l’exportation les chronos sont finalement assez proche de ceux constaté sur l’Acer ConceptD 7. Ce dernier reste devant grâce notamment à sa RTX 2080, mais finalement l’Aero 15 s’en sort très bien. le constat est le même au moment du dérushage 4K, la lecture est assez fluide et avec le rendu Oled de l’écran l’image de notre Mavic Pro est très flatteuse en terme de détail.

En jeux et comme nous le pressentions, la dalle 4 K, aussi belle soit-elle, fait perdre quelques FPS. Sur notre séance de course avec Ride 3 nous observons quelques ralentissements. Il faut repasser en Full HD pour avoir une expérience de jeu plus fluide. Clairement cet Aero 15 Oled XA ne se destine pas aux gamers purs et durs mais fait cependant le job si vous êtes un joueur occasionnel et n’envisagez pas de faire tourner des jeux AAA.

Autonomie

Lors de notre utilisation avec une luminosité réglée à 60% en mode normal pour une utilisation mixte de retouche d’image, d’une navigation web et d’un peu de rédactionnel nous avons tenu presque 6h, ce qui est très bon selon nous vu les performances. En passant en mode performance avec la luminosité à 100% et en mixant une utilisation web et jeux, l’autonomie descend à 1h45 ce qui est en revanche peu juste. Notez par ailleurs que si le bloc d’alimentation est compact il est assez lourd avec ses 815 grammes.

Les + :

  • Design séduisant
  • Belles finitions
  • Dalle flatteuse
  • Lecteur de carte SD
  • Performances en montage vidéo
  • Autonomie

Les – :

  • Dalle brillante et gourmande
  • Bruyant
  • Chauffe rapidement
  • Temps d’export avec Lightroom dans notre configuration de test
  • Quelques ralentissements en jeu avec les détails à fond en 4K
  • Prix assez élevé

Conclusion

Le Gigabyte Aero 15 Oled XA est une belle machine. Avec ses composants haut de gamme nous nous attendions à des performances de premier ordre ce qui est globalement le cas, surtout au niveau du montage vidéo. En effet, jamais les images délivrées par notre petit Mavic Pro ne nous avait parues aussi belles. De même, en développant nos photos en noir et blanc, le rendu est franchement flatteur. Mais c’est ici aussi la faiblesse principale selon nous de cet Aero 15 Oled XA. D’une part la dalle gourmande en ressource ralentit les performances en développement photo et en jeux. D’autre part, nous ne comprenons pas la volonté de Gigabyte d’avoir installé une dalle si brillante car en fonction de la luminosité de votre environnement ce peut être un vrai handicap. Pour le reste, même si la machine chauffe et qu’elle est finalement assez bruyante il est possible de jouer sur ces paramètres avec le Control Center. Au final le Gigabyte Aero 15 Oled XA est une excellente machine, mais si vous avez des velléités professionnelles il sera préférable de s’orienter vers une dalle matte au sein du catalogue du fabricant.

 

commentaire

Ajouter le vôtre
Il y a 4 mois et 1 semaine

Intéressant ordinateur portable. Le seul inconvenient est comme d’habitude le prix pour ce classe d’ordinateur 🙂

Fedor
https://astudium.com/ – studios photo à Paris.

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser