Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

La Magazine des Jours, Paul Pouvreau aux CPIF

Du 20 janvier au 14 avril, Paul Pouvreau est exposé au Centre Photographique Ile-de-France, pour sa série Le magazine des jours. (Photo d’ouverture : Etendard, 2006 © Paul Pouvreau)

Né en 1956 à Aulnay-sous-Bois, Paul Pouvreau est l’un des artistes les plus passionnants de sa génération. Le Centre Photographique d’Ile-de-France lui consacre une monographie du 20 janvier au 14 avril, afin de redécouvrir ses travaux les plus anciens et les plus modernes, faits pour l’occasion. L’artiste poursuit sa recherche autour des objets du quotidien et de la notion d’accident, ce moment béni qui se présente à nous et qui embellit soudainement des ustensiles inattendus.

White cool, 2008 © Paul Pouvreau

Des sacs en plastique, des cartons, de la poussière, des éléments urbains, des emballages ou encore des affiches, tout est prétexte à créer des sculptures 2.0. Espaces insolites et moments poétiques, ses photographies mettent en places des sensations nouvelles et nous font ré-apprécier la ville. Là où le quotidien paraît morne, il devient extraordinaire voire drôle et absurde à travers l’objectif sensible du photographe. Les gestes architectural, sculptural, performatif, graphique et photographique, pourrait être lue comme burlesque – ce registre qui utilise la catastrophe, le détournement et le brouillage de la hiérarchie des valeurs comme perturbateur d’un ordre établi. C’est donc à travers ces joyeux chaos visuels que Pouvreau crée des moments photographiques métaphoriques, résolument contemporains.

Mascarade, 2016 © Paul Pouvreau

Sous le commissariat de Nathalie Giraudeau et de l’artiste lui-même, l’exposition entend  « porter attention à ces petits riens dans lesquels se loge souvent presque tout » comme l’explique le photographe. Puisant dans l’Histoire de l’Art, s’inspirant du réel, l’artiste détourne notre sens de la vérité en créant des signes qui dialoguent harmonieusement avec les lieux du quotidien, pour une esthétique du commun.

Source : Centre Photographique Ile-de-France

commentaire

Ajouter le vôtre

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser
Vous aimez Lense ?
Désactivez votre bloqueur de publicité !

Espace annonceur