Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Le Japon insolite dans les photos de Shin Noguchi

Shin Noguchi est connu pour ses photographies de rue qui saisissent des instants inusuels et ironiques au cœur de la vie quotidienne au Japon. Son univers coloré est caractérisé par une touche décalée qui contraste avec le sérieux et l’immobilité de certaines situations. Pour suivre le photographe sur Instagram c’est par ici. (Photo d’ouverture : © Shin Noguchi)

Le photographe Shin Noguchi, qui vit à Kamakura et travaille à Tokyo, a le don de capturer des clichés qui saisissent les comportements et activités inhabituels, déroutants et excentriques des passants dont il croise la route. Une seule image est souvent imprégnée d’une succession de hasards : d’un vieil homme promenant une girafe à un bébé étourdi devant une pizza en passant par un homme qui semble se cogner la tête contre un mur en pleine rue…

© Shin Noguchi

Les photographies de Noguchi sont prises un peu partout au Japon. Le style de ce photographe rappelle en quelque sorte celui d’un Martin Parr : l’aspect documentaire y est présent de sorte à ce que le spectateur puisse réellement plonger dans la vie quotidienne des personnages. Les prises de vue sont simples, objectives. Pourtant, un humour subjacent les parsème, un sens de l’ironie subtile qui résiderait dans les détails. Noguchi maîtrise aussi l’art du mystère, en arrivant à rendre les scènes qu’il photographie énigmatiques et parfois même romantiques. Une légère nostalgie se mélange à l’ironie en créant des images qui restent en tête, qui marquent l’esprit, des photographies que l’on a envie de regarder à plusieurs reprises.

© Shin Noguchi

« La photographie de rue projette toujours la « vérité ». La « vérité » dont je parle n’est pas nécessairement celle que je peux voir, mais elle existe aussi dans la société, dans la rue, dans la vie des gens. Et j’essaie toujours de capturer cette réalité au-delà de mes propres valeurs et de mon propre point de vue », dit-il.

Avec son approche discrète, Shin est capable de capturer les subtilités et les complexités de la culture japonaise mais aussi de l’existence humaine en général, en construisant un langage photographique universel.
Il a été invité à tenir des expositions personnelles en Russie, en France, en Chine (organisées par Leica Camera) et dans d’autres pays. Il a également été présenté sur le blog de Leica Camera, dans Courrier Inte’l, Internazionale, Libération, The Guardian, The Independent, etc.

© Shin Noguchi

« Les sujets que je photographie me disent le sens et la valeur de la vie. Prendre une photo, c’est affirmer l’existence des gens – l’existence du karma humain – et c’est aussi une occasion d’affirmer ma propre existence et de l’accepter telle qu’elle est » explique Noguchi.

Le travail de ce photographe pluri-primé sera bientôt recueilli dans un livre, In color in Japan, déjà disponible en pré-ordre, qui va réunir 130 clichés uniques nous montrant le Japon sous un autre angle. Le livre a été imprimé en deux éditions, une en noir et une en blanc, et la première contient une image supplémentaire unique qui n’a jamais été montrée auparavant et qui ne sera pas reproduite dans un autre format.

Source : Instagram

commentaire

Ajouter le vôtre
Il y a 2 semaines et 5 jours

Une belle invitation au voyage ! Noguchi est bien inspirant avec sa définition du « Prendre une photo, c’est… »

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser