Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Le prix Turner récompense un film tourné à l’iPhone

Chaque année décerné à un artiste britannique, le prestigieux prix Turner à récemment récompensé un court métrage réalisé par Charlotte Prodger et entièrement tourné à l’iPhone.

Créé en 1984 par l’organisation Tate, le prix Turner (ou Turner Prize) reprend le nom du célèbre peintre anglais William Turner et récompense tous les ans un artiste considéré comme britannique – c’est à dire né ou travaillant principalement en Grande-Bretagne. C’est cette année l’artiste Charlotte Prodger qui a remporté le prix. Originaire de la ville de Bournemouth et âgée de 44 ans, celle-ci utilise principalement les supports que sont la vidéo, la sculpture et l’écriture.

Si le prix Turner lui a été décerné pour un ensemble composé de deux vidéos distinctes, l’une de ces dernières se démarque par l’utilisation exclusive d’un iPhone comme outil de captation. Disposant d’un nom inspiré d’une déesse celte, BRIDGIT est un court-métrage de 32 minutes mettant notamment en scène des paysages écossais par le biais de plans-séquences. D’un point de vue formel, la démarche mise en avant par Charlotte Prodger à travers ce film est motivée le potentiel d’un smartphone à se faire oublier pour devenir une extension du corps de l’opérateur de prise de vues.

En voici un bref extrait :

Tim Cook, directeur général d’Apple, a bien entendu profité de l’occasion pour vanter sur Twitter les mérites de la gamme de smartphones ornés d’une pomme :

Félicitations à Charlotte Prodger, gagnante du prestigieux prix britannique Turner. C’est une première pour un film tourné à l’iPhone et c’est une étape importante dans le processus de démocratisation de la photo et de la vidéo.

Tim Cook

En sus de la reconnaissance du milieu artistique, Charlotte Prodger a remporté la coquette somme de 25 000 £. Ses deux œuvres vidéo ainsi que les créations des autres artistes nominés (Naeem Mohaiemen, Luke Willis Thompson et le collectif Forensic Architecture) sont visibles au musée Tate Britain jusqu’au 6 janvier 2019.

Source : Tate

commentaire

Ajouter le vôtre

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser
Vous aimez Lense ?
Désactivez votre bloqueur de publicité !

Espace annonceur