Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

« Maurice, Tristesse et rigolade », de Charlotte Abramow : du rire, de l’amour et des larmes

Charlotte Abramow, 25 ans, est photographe. Elle vient de publier son premier livre, dans lequel elle met en scène son père. Un projet qui a été financé par de nombreux contributeurs via Kickstarter. (Photo d’ouverture : © Charlotte Abramow)

Issu du « Projet Maurice », l’étonnant « Maurice, Tristesse et rigolade » est un recueil de clichés retraçant la vie de Maurice Abramow. On y découvre ainsi le père de Charlotte Abramow, personnage haut en couleur, drôle et profondément touchant. Un homme à qui l’on diagnostique un cancer et qui doit alors surmonter la maladie, la chirurgie, le coma puis, à la suite de séquelles neurologiques, le patient réapprentissage des gestes simples du quotidien.

Ainsi, dès 2011, Charlotte Abramow documente avec un regard empli d’amour et de tendresse la difficile période que traverse son père. Elle y raconte également ce qu’elle observe de ses changements d’humeur, ce qu’elle perçoit, ce qu’il lui communique. Au fil des pages, on découvre la relation touchante d’un père et de sa fille, et l’on s’attache irrémédiablement à Charlotte et Maurice. A la première, parce qu’elle observe avec tendresse et pudeur les réactions de son papa, au second, pour ses poses improbables, ses expressions inimitables, son air enjoué et ses yeux, qui pétillent de vie.

Un travail difficile et touchant

Charlotte Abramow raconte Maurice en images, mais aussi avec ses mots et son regard empreints de poésie, où l’on perçoit parfois le ton de « l’enfant » qu’elle a à certains moments en face d’elle. Le regard bleu, à la fois naïf et très affûté, de son père est chargé d’une conscience que l’on ne soupçonne pas toujours. « Maurice », c’est le mélange infiniment complexe d’un plaisir de vivre inimitable, de moments de doutes, mais jamais de découragement.

Vous l’aurez compris, « Maurice, Tristesse et rigolade » est un livre qui a touché la rédaction, tant pour la qualité des images proposées que pour l’histoire que raconte Charlotte Abramow. Au fil des chapitres, on s’attache au photographe et à son modèle, qui ne manqueront pas, nous en avons la certitude, de faire fondre votre cœur également.

Charlotte Abramow sera par ailleurs présente à Paris Photo le 10 novembre de 15 h à 16 h sur le stand de la Fisheye Gallery, et au Salon de la Photo de 16 h 30 à 17 h 30 sur le stand du magazine Fisheye pour y dédicacer son ouvrage. Une belle occasion de rencontrer l’artiste et de découvrir son travail, si ce n’est pas déjà fait.

L’ouvrage est disponible à la vente sur le site de Charlotte Abramow, sur le site de la Fisheye Gallery.

commentaire

Ajouter le vôtre

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser
Vous aimez Lense ?
Désactivez votre bloqueur de publicité !

Espace annonceur