Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Portrait de Lenser : Claire-Jane Jouvet

Toutes les semaines Lense met en avant l’un de ses lensers, les lecteurs passionnés de photographie qui ont partagé leurs images sur le site. Pour participer, c’est par ici(Photo d’ouverture : © Claire-Jane Jouvet)

Claire-Jane Jouvet est notre Lenseuse de la semaine. Le quotidien, dans ces clichés cinématographiques, apparaît feutré, embelli, embelli par une maîtrise de la lumière et des détails étonnante. Nous avons posé quelques questions à Claire-Jane.

Quel est ton rapport à la photographie ?

Un rapport naturel et ludique depuis l’adolescence : voir, regarder autrement et retranscrire mes impressions par l’image; travailler sur la lumière, le cadrage, jouer sur les couleurs, choisir le bon angle, surprendre (si possible), être en éveil, éviter les sujets rebattus, comprendre ce qui fait l’intérêt d’une photo en dehors de l’esthétisme perçu dans l’immédiat.

Aujourd’hui, aiguiser mon regard en regardant  les photos des professionnels et en échangeant  avec des amateurs. Depuis un mois seulement avec l’acquisition d’un nouvel appareil, j’ai un regain d’intérêt pour la photo qui s’ouvre davantage sur la création artistique. Cela m’engage à travailler d’une manière plus approfondie, de façon plus sérieuse et réfléchie.

© Claire-Jane Jouvet
Comment en es-tu venue à la photographie ?

Dans mon enfance la photo était présente, un appareil de mon père une chambre Zeiss Ikon était utilisée par ma mère puis mon frère s’est équipé d’un agrandisseur. Dès que j’ai travaillé j’ai acheté un reflex Nikon argentique et effectué développement et tirage en noir et blanc.

J’aimais surtout faire des portraits d’enfants avec un 90 mm. Plus tard j’ai eu des appareils semi-automatiques, un Canon puis un Pentax, alors moins passionnée par la couleur, j’ai surtout fait des photos assez conventionnelles pendant mes voyages. Je n’ai pas suivi de formation mais j’étais dans une école d’arts appliqués et depuis plusieurs années c’est la peinture qui m’inspire, cela a aiguisé mon regard il me semble.

La facilité de l’utilisation d’un smartphone m’a éloignée de la technique de la photo et mon Pentax était en rade depuis plusieurs années.Il y a un mois j’ai acquis un bridge Nikon Coolpix P900 mais je préférais la mise au point et le choix de l’ouverture manuellement au niveau de l’objectif à focale fixe. Encore beaucoup de progrès à faire au niveau technique et en regardant le travail des pros.

Via Internet je suis des MOOC initiés par RMM-Grand Palais (Une brève histoire de la photographie) et par les Gobelins (Filmer avec son smartphone).

© Claire-Jane Jouvet
Un appareil et une focale de prédilection ?

Un reflex serait l’idéal pour moi Nikon peut-être (Leica en rêve) et ma focale de prédilection 90mm pour les portraits entre-autres. Mais j’apprécie les zooms pour l’immédiateté de la prise de vue, changer d’objectif pour des instantanés, difficile.

Un photographe de références qui t’a inspiré ?

Ce qui m’inspire bien sûr sont tous les grands classiques très connus, le noir et blanc, la nuit, la transparence  mais je citerais ici mes dernières découvertes et coup de cœur. J’aime le travail de Florence Homolka-Meyer, Joêl Santos, Eric Van Nynatten.

Comment as-tu découvert, connu Lense?

J’ai découvert Lense par les réseaux et Fisheye Magazine.

 


Chaque semaine découvrez un nouveau Lenser !

 

commentaire

Ajouter le vôtre
Il y a 3 semaines et 6 jours

J’aime bien ses compositions

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser
Vous aimez Lense ?
Désactivez votre bloqueur de publicité !

Espace annonceur