Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Portrait de Lenser : Julien Hay

Toutes les semaines Lense met en avant l’un de ses Lensers, les lecteurs passionnés de photographie qui ont partagé leurs images sur le site. Cette semaine on vous présente Julien Hay. Pour participer, c’est par ici. (Photo d’ouverture : © Julien Hay)

Julien Hay est un boulimique de la photographie. Jamais sans son appareil, il dépeint une réalité quotidienne flirtant avec le surréalisme, riche d’éléments graphiques. Entre Viviane Maier et Willy Ronis, ce passionné entretient un rapport fusionnel avec son art, lui donnant un regard poétique et spirituel de la réalité qui nous environne.


Vidéo : Nina Peyrachon

Quel est ton rapport à la photographie ?

C’est relativement passionnel et donc assez changeant et labile : j’ai des périodes où je ne pense qu’à la photographie, je fais beaucoup de photos, beaucoup de mauvaises d’ailleurs ! Je les travaille dans l’immédiat. Puis je vais passer à un stade où je laisse l’appareil plusieurs semaines dans un coin. Et ça oscille comme ça depuis le début ! De la passion à la frustration il n’y a qu’un pas !

© Julien Hay
Comment as-tu commencé à en faire ?

J’ai commencé assez tardivement, à la fin de mes études supérieures. J’aurais aimé pouvoir dire que j’ai grandi avec un appareil photo dans les mains mais ce n’est pas le cas ! Pourtant, mon père et grand-père étaient photographes professionnels. Pour l’histoire, c’est un ami qui s’est acheté un reflex, j’ai suivi tel un wannabe et j’ai brûlé une paye pour un Canon 550D flambant neuf…ça y est j’avais mis le doigt dans un terrifiant engrenage…

Je suis autodidacte et j’ai rapidement eu une frénésie autour de la photo : achat compulsif de magazines, plein de kilomètres parcourus en ville et en campagne, je photographiais plein d’événements en tout genre, j’étais un vrai boulimique de la photo ! Maintenant ça va mieux.

© Julien Hay
Quels sont tes sujets de prédilection ?

J’affectionne beaucoup quand l’humain prend une place dans l’image, que ce soit de manière évidente comme le portrait ou la photo de rue, ou de façon plus sibylline. J’aime bien instaurer du graphisme dans mes images.

Un appareil et une focale préférés ?

Je dirais un 50 mm et je suis sous Canon depuis un paquet de temps (6d et 6d mk2) bien qu’en ce moment je travaille beaucoup au Fuji X100F car cela s’emporte partout !

© Julien Hay
Tes photographes de références ?

Pour les références sans hésiter Vivian Maier, William Eggleston & Joel Meyerowitz. Sans oublier Willy Ronis et Izis. J’adore les voitures de Langdon Clay et les douces photos d’Italie de Claude Nori, très inspirant.

Comment as-tu connu Lense ?

Je ne me souviens plus très bien mais cela devait être via les réseaux sociaux !

Julien Hay

 

Pour en savoir plus sur ce Lenser :
Julien Hay
Facebook

Instagram


Chaque semaine découvrez un nouveau Lenser !

 

commentaire

Ajouter le vôtre

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser
Vous aimez Lense ?
Désactivez votre bloqueur de publicité !

Espace annonceur