Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Reflex : le 35 mm manuel, old school et innovant

Le premier reflex 35 mm manuel designé depuis 25 ans est présenté sur la plateforme de financement participatif KickStarter. Modulable et emprunt de nostalgie, le Reflex I est une alternative aux appareils d’occasion pour les amoureux de l’argentique.

Que les puristes se rassurent : Reflex n’a pas pour ambition de remplacer les boîtiers emblématiques de la belle époque argentique. Ses créateurs veulent offrir une alternative aux appareils de seconde main en proposant le premier reflex 35 mm « moderne », le Reflex I, qui mêle technologie contemporaine au design traditionnel.

 

Compatibilité et open source

Reflex I est conçu pour être compatible avec des accessoires tiers ou des éléments issus d’impressions 3D afin d’offrir une flexibilité optimale aux photographes et la possibilité de créer un système unique. Une fois le boîtier officiellement commercialisé, la société assure qu’elle mettra la plupart des conceptions matérielles et électroniques à disposition gratuitement sur son site.

L’appareil est doté d’un système baptisé I-Plate, un support pour objectifs interchangeables livré avec une monture universelle M42 mais disponible en monture Nikon F, Olympus OM Canon FD et Pentax PK.

Il dispose en outre d’un dos de chargement de film amovible, ce qui permet de précharger un rouleau pour gagner du temps lors d’une prise de vue.

Mieux encore, le Reflex I intègre un flash et un éclairage continu LED, chacun réglable selon trois intensités.

Et la connectivité ?

Il reste 27 jours pour financer le projet. Le premier objectif de 100 000 livres permettra la commercialisation du Reflex I. Le 8 novembre 2017, la campagne dépassait déjà les 75 000 livres. Un départ encourageant, d’autant plus que Reflex ne s’arrête pas là. « Les photographes argentiques sont familiers avec la situation. Vous prenez un super cliché, mais vous ne pouvez pas vous souvenir des réglages que vous avez utilisés pour le capturer », peut-on lire sur la page KickStarter. Si la campagne atteint les 150 000 livres, la jeune marque explique travailler sur le développement d’une application qui permettrait d’enregistrer automatiquement les paramètres de chaque film et de chaque cliché réalisé qui seraient transmis via Bluetooth à un smartphone.

Il faudra tout de même compter 350 livres pour faire l’acquisition du boîtier nu.

Source : KickStarter via PetaPixel

commentaire

Ajouter le vôtre

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser
Vous aimez Lense ?
Désactivez votre bloqueur de publicité !

Espace annonceur