Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Thomas Hoepker : photographe humaniste « faiseur d’images »

Une exposition au Ernst Leitz Museum de Wetzlar est l’occasion de revenir sur le travail de Thomas Hoepker, photographe humaniste, faiseur d’images ayant immortalisé avec empathie sept décennies d’Histoire. (Photo d’ouverture : JAPAN. Tokyo. 1977. Girl with Japanese flag symbol. © Thomas Hoepker / Magnum Photos)

Le musée Ernst Leitz de Wetzlar présente du 1er avril au 17 juillet 2022 une rétrospective complète du photographe allemand de l’agence Magnum Thomas Hoepker, intitulée Thomas Hoepker – Image Maker. La grande exposition comprend environ 180 clichés, tirés de l’œuvre riche de toute une vie et des archives de Hoepker. On y trouve de nombreuses images considérées iconiques, ainsi que de nombreuses photographies jamais montrées, dont certaines sont totalement nouvelles pour le public. L’exposition retrace les étapes les plus formatrices de la carrière du photographe, en commençant par les travaux des années 1950 et en présentant ses thèmes récurrents les plus importants dans une séquence chronologique. Des chapitres thématiques supplémentaires établissent d’autres étapes majeures dans la carrière de ce photographe.

USA. New York. Manhattan. 1981. Andy Warhol in his „Factory“ at Union Square. Double exposure © Thomas Hoepker / Magnum Photos

Toujours humble, Hoepker se considérait un simple « photographe exécutant », un « faiseur d’images », d’où le titre de l’exposition. Dans ses travaux, nous percevons une rare empathie et un intérêt accru pour les thèmes sociaux. Sa capacité à rentrer en dialogue avec les personnes dont il faisait le portrait, qu’il s’agisse de célébrités ou d’inconnus. Cette approche humaniste a toujours été déterminante pour le photographe : l’authenticité était pour lui une recherche constante. La réalité et la vérité du moment sont les seules choses qui guident son objectif. Calmes, subtils et éloignés du sensationnalisme, nombre de ses motifs sont devenus des exemples parfait de « photographie engagée », en raison de leurs compositions précises et de leurs partis pris picturaux, ainsi que de la fine perception visuelle de Hoepker. Il fait ainsi partie de ce que Cornell Capa définissait la « concerned photography », celle qui fait preuve d’un élan humanitaire en utilisant les images pour éduquer et changer le monde, pas seulement pour le documenter froidement.

1956. Italy. Love-birds in Rome © Thomas Hoepker / Magnum Photos

Loin des drames les plus éclatants, le photographe préfère quant à lui s’intéresser aux drames du quotidien des gens de tous les jours. Raconter la grande Histoire par le prisme de celles et ceux qui ne peuvent jamais la raconter et qui pourtant en changent le cours.
Cette année, un nouveau volume vient rendre hommage au photographe : The Way it was. Road Trip USAEn mélangeant photographies en noir et blanc et en couleur, le livre revient sur deux moment charnière de la carrière de Hoepker et raconte, en remontant le temps, une histoire quotidienne des Etats-Unis.

Thomas Hoepker – Image Maker du 1er avril au 17 juillet 2022, au musée Ernst Leitz de Wetzlar.
Et pour aller plus loin, découvrez le livre consacré au voyage aux USA : The Way it was. Road Trip USA.

Source : Ernst Leiz Museum


commentaire

Ajouter le vôtre
Il y a 3 mois et 3 semaines

Respect !!!

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser