Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

« Warm Waters : Kamtchatka » dénonce le réchauffement climatique

Le photographe russe et portugais Vlad Sokhin a été récompensé par le Visa d’or de l’Information Numérique franceinfo au festival Visa pour l’Image pour son enquête sur les conséquences du réchauffement climatique dans le Kamtchatka, en Extrême- Orient russe. (Photo d’ouverture : © Vlad Sokhin)

Le prix Visa d’or de l’Information Numérique franceinfo récompense depuis deux ans une création numérique traitant d’un sujet d’actualité via l’utilisation des nouveaux outils multimédias. Pour cette deuxième édition, c’est le photographe russe et portugais Vlad Sokhin qui remporte la dotation de 8 000 euros pour son travail publié sur le site d’information russe Takie Dela.

Capture d’écran du projet Warm Waters : Kamchatka sur le site Takie Dela

Warm Waters : Kamchatka est une enquête sur l’impact des changements climatiques dans la péninsule de Kamchatka et s’inscrit dans un vaste projet initié en 2013, Warm Waters. Vlad Sokhin documente les conséquences désastreuses du réchauffement climatique sur les populations et la faune des régions océaniques.

Peia Kararaua (16 ans), dans un quartier inondé du village d’Aberao, îles Kiribati, l’un des pays les plus durement touchés par la montée du niveau des mers.
© Vlad Sokhin / Cosmos / Panos Pictures / laif

« Le jury a souhaité récompenser le parti pris de l’image et l’utilisation de la vidéo dans la continuité du travail photographique, ainsi que la qualité du sujet et l’engagement personnel du photographe qui a su mêler la qualité de l’information à une narration poétique« , communique le festival Visa pour l’Image – Perpignan. Et il est vrai que le reportage – qui se dévoile au fur et à mesure du défilement sur l’écran – est à la fois ludique et esthétique, la vidéo et le son offrant une dimension nouvelle aux images.

Capture d’écran du projet Warm Waters : Kamchatka sur le site Takie Dela

Le travail de Vlad Sokhin est, en outre, exposé au couvent des Minimes de Perpignan dans le cadre du festival.

Aéroport international, atoll de Majuro, République des îles Marshall.
© Vlad Sokhin / Cosmos / Panos Pictures / laif

Pour découvrir l’enquête de Vlad Sokhin, ça se passe ici.

Source : Visa pour l’Image – Perpignan

commentaire

Ajouter le vôtre

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser
Vous aimez Lense ?
Désactivez votre bloqueur de publicité !

Espace annonceur