Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Xencelabs Medium

Nouvel acteur sur le marché des tablettes, Xencelabs commercialise son premier modèle : la Xencelabs Medium. La fiche technique est alléchante, et les promesses nombreuses. Est-ce suffisant pour tenir la dragée haute aux tablettes Wacom.

Lorsqu’il s’agit de tablette graphique, un nom vient immédiatement à l’esprit :  Wacom. Référence incontournable du marché, au catalogue riche et varié, souvent copiée et jamais égalée. Les utilisateurs de tablettes graphiques ne cherchent souvent même plus des alternatives. A leurs yeux, le risque de prendre une autre marque s’avère trop aventureux. Il veulent un produit fiable qui fonctionne. Nous en avons fait nous même l’amère expérience, il ya bien longtemps, lorsque nous avons succombé au tarif alléchant d’une tablette d’un constructeur inconnu. Un long chemin de galères successives qui nous a passé l’envie d’aller voir ailleurs.

Alors pourquoi ce test / prise en main de la Xencelabs Medium ? Conviés à la conférence de presse de présentation de Xencelabs, nous y avons assisté, poussés par la curiosité. Qu’est-ce des anciens de Wacom, qui se lancent sur le marché de la tablette graphique pouvaient avoir à présenter ? Une simple copie d’une tablette Wacom ou une approche originale du concept ?

Xencelabs Medium

Difficile de réinventer totalement le principe de tablette graphique, mais les équipes de Xencelabs ont réussi à concevoir, développer et produire un produit qui se pose en réelle alternative crédible aux produits Wacom, tant au niveau de la finition, que de l’ergonomie et des fonctionnalités.

L’offre

La Xencelabs Medium est proposée dans deux configurations différentes :

  • pack standard comprenant la tablette M et deux stylets à 289,90 €
  • pack « + » avec la tablette, deux stylets, la palette de commande Quick Keys à 359,90 €

Les deux configurations intègrent une housse de transport, un étui rigide pour les stylets et un gant à dessin.

L’offre matérielle est déjà très complète avec un tarif très compétitif qui pourrait laisser croire qu’elle se compose de composants bas de gamme mal finis. Il n’en est rien. La finition est exemplaire avec des matières haut de gamme. La qualité de fabrication n’a rien à envier à celle de la marque qui domine depuis toujours le marché des tablettes graphiques.

La tablette

La tablette graphique à proprement parler, avec la surface sensible, affiche des dimensions de 32,05 x 23,285 x 0,8 cm et un poids de 710 g. La taille de la zone active adopte un ratio 16:9 avec une dimension de 26,24 x 14,74 mm. Cette dernière est physiquement et visuellement délimitée par 4 repères retroéclairés, dont la couleur peut être personnalisée. Ces dernières peuvent d’ailleurs être associées à des applications. Un moyen simple, rapide et efficace de vérifier que la tablette est active sur la bonne application. Un souci du détail qui se retrouve partout lors de l’utilisation de la tablette.

Trois touches de raccourcis se positionnent le haut de la Xencelabs Medium. Elles donnent un accès rapide aux réglages de la tablette, mais leur rôle est totalement personnalisable. Par défaut, ces trois touches renvoient aux paramètres, réglages de la pression, bascule d’écrans / espace de travail. Cette dernière fonction permet de définir la surface effective de travail. Ainsi, lors de l’utilisation de deux écrans, le raccourci permet de définir la surface de la tablette comme correspondant à l’intégrité de l’espace de travail défini par les deux écrans, l’écran 1 ou l’écran 2. Très pratique.

 

La tranche supérieure de la Xencelabs accueille aussi différents éléments fonctionnels : l’interrupteur de mise sous tension, le voyant d’indication de charge, l’indicateur de connexion (bleu = sans fil, bleu respirant = connexion filaire).

La tablette Xencelabs, comme la plupart des tablettes disponibles, adopte une surface qui n’est pas totalement lisse avec une petite texture. Un grain qui retranscrit les sensations de dessiner sur une surface naturelle et non sur du plastique.

Les stylets

Comme nous l’avons déjà dit, Xencelabs fournit deux stylets avec sa tablette M dans un étui de transport. Un étui qui inclut aussi 10 pointes de rechange. Une offre riche, qui la distingue un peu plus de celles de ses concurrents. Il y a un stylet fin avec deux boutons, et un autre plus épais, plus gros avec trois boutons. Les deux disposent d’une gomme à leur extrémité. Chaque stylet peut être configuré de façon indépendante (que ce soit au niveau des boutons ou des courbes de pression), multipliant ainsi encore un peu plus les combinaisons possibles. Il est ainsi tout à fait imaginable de créer un flux de travail à deux stylet. Tout a été pensé pour optimiser la productivité.

La télécommande Quick Keys

La télécommande Quick Keys est sans conteste un signe distinctif de l’offre Xencelabs. La tablette M peut parfaitement être utilisée sans, mais si vous envisagez de l’acquérir, nous ne pouvons que vous conseiller d’opter pour le pack qui la contient. Elle vient pallier l’absence de touches de raccourcis présente sur la tablette qui n’en propose que trois.

La télécommande Quick Keys propose 8 boutons de raccourci, une molette de réglage multifonctions avec un bouton central cliquable. Un écran indique la fonction associée à chaque bouton. Pour la molette, Xencelabs adopte un code lumineux pour vous rappeler lequel des quatre modes disponibles est actif. La bascule d’un mode à l’autre se fait via le bouton central. L’écran Oled indique aussi de façon lisible le mode actif. La télécommande propose jusqu’à cinq jeux de 8 raccourcis. Vous pouvez ainsi programmer 40 raccourcis pour chaque application que vous aurez associée à la tablette. Même chose pour la molette dont les modes peuvent être programmés spécifiquement  et indépendamment pour chaque logiciel.

Installation, utilisation, performances

L’attention portée par le fabricant au développement et à la conception de sa tablette se retrouve aussi dans la partie logicielle et l’ergonomie de l’application de configuration.

L’installation se fait en un tournemain. L’utilisateur est guidé à chaque étape avec une interface claire et précise (en français). Une fois installée l’application détecte automatiquement l’ensemble des périphériques connectés : tablette, stylets, télécommande Quick Keys. L’interface est claire et précise, c’est un jeu d’enfant d’ajouter des logiciels et de configurer les raccourcis. Xencelabs propose d’ailleurs par défaut un ensemble de préréglages pour les principaux logiciels (Photoshop, Illustrator, etc.) qui conviendront à de nombreux utilisateurs.

La tablette Xencelabs peut être utilisée en filaire ou en sans-fil, via un petit dongle USB fourni avec une connectique USB Type A ou USB Type C. Mais la première connexion doit se faire en filaire, car la configuration du sans fils et l’appairage de la tablette via le dongle passent par l’application de configuration. Là encore nous n’avons rencontré aucun problème.

Le choix de passer par un dongle peut apparaître anachronique, mais nos interlocuteur de Xencelabs nous ont expliqué avoir fait ce choix dans un souci de stabilité et réactivité. Il faut admettre que lors de notre test, nous n’avons rencontré aucun problème de déconnexion et que la latence était imperceptible. Alors, oui, le dongle monopolise un port sur la machine mais la tranquillité d’esprit est bien là.

En utilisation sans fil, la tablette et la télécommande fonctionnent sur sa batterie. Leur autonomie s’avère excellente et ne nous a jamais mis en difficulté.

À l’usage, quelle que soit l’application, la Xencelabs M nous a pleinement donné satisfaction. Réactivité, précision, niveau de pression tout fonctionne parfaitement bien. La tablette est clairement au niveau de ce que fait Wacom, et n’a absolument rien à envier.

Nous avons cependant rencontré un problème de mappage des réglages par défauts. Certains raccourcis n’étaient pas fonctionnels, mais il a suffi de les redéfinir pour que tout rentre dans l’ordre. L’application Xencelabs est à ce niveau, encore une fois exemplaire, de par sa simplicité et clarté d’utilisation. Un problème qu’une prochaine mise à jour réglera certainement.

Conclusion

Pour un premier essais, la Xencelabs M est une totale réussite. Qualité de la conception, matériaux utilisés, finition, ergonomie, réactivité, fiabilité, performances tout est au rendez-vous. Xencelabs propose un produit complet, largement au niveau de son principal concurrent, voir au-dessus, le tout pour un tarif plus abordable ! Si vous chercheZ une tablette graphique, nous ne pouvons que vous conseillez de vous pencher sur celle-ci.

Les plus

  • Conception
  • Finition
  • Performances
  • Application ergonomique et intuitive
  • Télécommande Quick Keys
  • Richesse de l’offre (2 stylets, étui, housse, gant)
  • Tarif

Les moins

  • connexion sans fil via dongle
  • mappage par défaut de certains réglages non fonctionnelS

 


 

commentaire

Ajouter le vôtre

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser