General

Snapchat : polémique sur les filtres à selfies

Depuis le mois de mai, les filtres à selfies de Snapchat font le tour du web. Accusée pour la 2e fois d’avoir calqué ses modèles sur les créations de maquilleurs professionnels, l’entreprise californienne reconnait une nouvelle fois la supercherie.

"Try to be a fox" © Iman Crossley / Instagram

"Try to be a fox" © Iman Crossley / Instagram

« La copie d’autres artistes n’est pas quelque chose que nous tolérons, et nous prenons les mesures appropriées en interne avec les personnes impliquées »,  a déclaré Snapchat au journal Metro (UK) le 22 juin dernier. Sur leurs comptes Instagram, la maquilleuse Mykie (de son pseudonyme Instagram) et Argenis Pinal avaient posté leurs créations aux côtés des filtres Snapchat dénonçant la copie de leur travail sans crédit ni autorisation. À croire que le réseau social n’a pas tenu les promesses qu’il avait formulé au début du mois de mai pour un incident du même type.

"What my tears look like when people tell me I wear too much make-up" © Mykie / Instagram

"What my tears look like when people tell me I wear too much make-up" © Mykie / Instagram

Souvenez-vous, à l’époque, c’était le photographe et artiste russe Alexander Khokhlov qui dénonçait aussi la reproduction illégale de ses oeuvres par Snapchat. L’entreprise lui avait alors immédiatement présenté ses excuses et assuré qu’il prendrait les mesures nécessaires pour que « ça n’arrive plus ». Le réseau social avait alors retiré les filtres de la circulation et assuré qu’il allait revoir ses dessins avec « des calques supplémentaires », selon The Ringer. En ce qui concerne la nouvelle polémique, le site confirme que les filtres ont été supprimés peu après que les deux maquilleurs ont relevé le plagiat.

(via The Ringer et PetaPixel)

Inspirations

La semaine d’actualités dans l’objectif de Lense du 20 au 26 juin

Trop débordé ces derniers jours ? Nous avons pensé à vous avec une petite compilation de ce que vous avez peut-être manqué cette semaine. On vous parle du prix FIDAL, de la sortie de l’X1D de Hasselblad, le premier hybride moyen format au monde, et d’un plug-in bien pratique pour publier ses photos sur Instagram depuis Lightroom. Bonne lecture et bonne semaine à tous !

c-craig-dietrich-western-road-california-flickr

Western road, California © Craig Dietrich / Flickr cc

FIDAL Photo dévoile ses premiers lauréats

Extrait de "Alexander" © Michal Siarek

…………………………

Le chouette projet de The Impossible Project

© Ellen Von Unwerth / The Impossible Project

© Ellen Von Unwerth / The Impossible Project

…………………………

Pourquoi prendre des photos rend heureux

© Prachanart Viriyaraks / Flickr

© Prachanart Viriyaraks / Flickr

…………………………

X1D : le premier hybride moyen format d’Hasselblad

Capture d'écran de la vidéo de présentation du X1D de Hasselblad

Capture d'écran de la vidéo de présentation du X1D de Hasselblad

…………………………

Instagram depuis Lightroom

© Amit Agarwal / Flickr

© Amit Agarwal / Flickr

…………………………

General

Instagram depuis Lightroom

L’entreprise Capture Monkey, spécialisée dans les modules d’extension, a mis en ligne un nouveau plug-in pour la publication de vos photos sur Instagram, directement depuis le logiciel de retouche Lightroom. Il s’agit du LR/Instagram.

© Amit Agarwal / Flickr

© Amit Agarwal / Flickr

Plus besoin de transférer vos photos sur votre smartphone après les avoir exportées sur votre ordinateur, après 500 px, Flickr ou Facebook, Lightroom peut accueillir le plug-in Instagram. Pour l’utiliser, il vous suffit de le télécharger ici. Une fois installé, vous n’avez plus qu’à déplacer les photos que vous souhaitez publier dans la collection dédiée. Un maximum de cinq photos par période vous sera accordé. À noter que l’add-on n’est pas officiel, mais il semblerait tout de même « respecter l’API d’Instagram », selon le site phototrend.fr.

(via PetaPixel, Phototrend)

Matériel

X1D : le premier hybride moyen format d’Hasselblad

Le 22 juin, on vous annonçait l’arrivée d’un nouveau produit dans la gamme Hasselblad sur notre page Facebook. Aujourd’hui, c’est officiel, Hasselblad a annoncé la sortie de l’X1D, le premier hybride moyen format au monde.

Capture d'écran de la vidéo de présentation du X1D de Hasselblad

Capture d'écran de la vidéo de présentation du X1D de Hasselblad

Outre son format compacte, sa légèreté (725 g), et un ISO qui peut atteindre les 25 600, c’est la taille de son capteur qui surprend alors même qu’Hasselblad ne l’a pas équipé de miroir. 43,8 x 32,9 mm, c’est plus que le Leica M (Typ 240) et que le Nikon D810 équipés, eux, d’un capteur 24×36 mm. Ce qui fait du Leica S (Typ 007) « son plus proche rival », selon Les Numériques.

Et pour poursuivre sur la lancée du H6D , le X1D peut aussi filmer, en Full HD. C’est peut-être là une des raisons pour lesquelles on pourrait être déçu. Avec l’évolution perpétuelle des nouvelles technologies, qui d’entre nous n’a pas imaginé que Hasselblad profite de ce nouvel objet pour déballer la 4K comme l’a fait Leica sur le Leica S ? Malgré tout, le X1D enregistre en format RAW et ça, c’est plutôt une bonne nouvelle ! Le résultat en images.

(via PetaPixel, Les Numériques)

« Page précédente Page suivante »