Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Cuba à travers l’objectif de Paul Mougeot

Dans la série « Lost in transition », Paul Mougeot dresse le portrait de La Havane, ville en pleine transformation et en phase d’ouverture au monde. (Photo d’ouverture : © Paul Mougeot)

Paul Mougeot s’allie avec Leica pour un projet photographique à Cuba. Immortaliser La Havane et ses banlieues, tel est le propos du reporter, qui choisit pour ce travail un Leica M10. Ce qui happe l’attention de Mougeot est le potentiel visuel de ce territoire, sa photogénie naturelle, au-delà de son histoire fascinante. Sous le titre « Lost in transition », le projet voulait décrire une réalité en plein métamorphose.

© Paul Mougeot

Isolé d’une partie du monde pendant plusieurs dizaines d’années, cette nation est aujourd’hui le produit d’un communisme passé, où la vie semble avoir été suspendue. Les transports, l’architecture, les rapports sociaux, tout semble être figé dans une époque révolue dégageant ainsi, aux yeux du visiteur étranger, un sens de nostalgie et de dépaysement spatio-temporel. Malgré tout, le pays s’ouvre à une « occidentalisation » graduelle, vécue par les habitants comme un progrès. Les contradictions émergent, entre la beauté d’une région restée atypique et les dangers d’une perte d’identité.

« Ces transitions supposent également d’autres réalités derrière ces images, tels que des événements ou des actions passés auxquels nous n’aurions pas accès, nous plongeant vers des réalités fictives. » explique le photographe. La perception est donc ambiguë entre ce que le spectateur peut imaginer et la réalité mise en scène. Comme un théâtre, les rues de Cuba dévoilent une routine insolite en pleine transformation.

© Paul Mougeot

C’est en effet à travers les détails du quotidien que la série ouvre, délicatement, une fenêtre sur ce pays et ses traditions, sur ses habitants et son histoire. Une photographie de rue qui se veut joyeuse, un aux couleurs vigoureuses qui caractérisent Cuba. Un sens d’étrange mélancolie plane malgré tout sur ces images, sur ce territoire « perdu dans sa transition ». Le futur reste tout à imaginer, alors que le castrisme vient de prendre fin sur l’île.

Source : Paul Mougeot

commentaire

Ajouter le vôtre

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser
Vous aimez Lense ?
Désactivez votre bloqueur de publicité !

Espace annonceur