Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Dans l’objectif de … Laurent Nivalle

Laurent Nivalle est originaire de Paris. Il est directeur artistique & graphiste 3D pour Citroën. L’image lui parle, en créer également, cela fait un peu plus de 3 ans qu’il fait de la photographie.

Il y a trop de choses à dire sur ce photographe, tant le travail est soigné, tant les couleurs et la lumière vous donnent juste envie de photographier tout ce qui bouge. Vif, serein, il transmet de belles émotions dans ses portraits, crée de jolis diptyques – Set Diptyques / Triptyques -, des ambiances qui font que l’on s’y croirait – Set Las Vegas – C’est l’un de mes photographes préférés sur FlickR et je tenais à vous le faire partager.

Des jolies diptyques … Portrait.

Diptyque … Autoportrait

Diptyque … Mariage

Diptyque … Cuisine

Diptyque … Plantes

De nombreux portraits …

Et de belles couleurs et lumières …

Interview

Bonjour Laurent et merci de m’accorder quelques minutes …

Bonjour Ophelie et plutôt un grand merci à toi.

– D’où vient cette passion pour la photographie?

Depuis tout petit je suis passionné par l’image sous toutes ses formes (graphisme, photo, vidéo, dessin, peinture). J’ai commencé par dessiner des mickeys dès que j’ai su tenir un crayon, et je suis passé par différentes phases de recherches et de tests (aquarelle, huile, pastel, fusain, infographie) durant mes études artistiques (Ecole Boulle et études en design produits). Mon taf quotidien c’est l’image de synthèse au centre de design Citroën, la direction artistique et également depuis presque 3 ans la photographie.

– Ta démarche?

Je n’ai pas vraiment de démarche en photographie. À moins que d’aimer explorer et toucher un peu à tout peut être considéré comme une démarche. J’ai surtout le sentiment d’avoir sauté le pas vers la photo en réaction à l’image de synthèse que je pratique tous les jours. L’envie surement de créer des images moins artificielles et moins propres. Plus naturelles, plus artistiques, plus spontannées et surtout plus rapides à créer. Une sorte de défouloir où je peux m’exprimer en toute liberté.
Donc déjà me faire plaisir et si en plus ça plait à d’autre alors c’est top. 😉

– Peux-tu nous parler de ton matériel photo?

Mon matériel photo est davantage lié à mon budget qu’à mon envie. 😀 Je rêve de tester un jour un Hasselblad, un Leïca, les rolls du marché et aussi un système d’éclairage tip top juste pour voir le résultat et le fonctionnement. J’ai débuté avec un canon 350D (que j’ai ruiné en deux ans) avec un 50mm/f1.8. Comme je fais aussi de la photo dans le cadre de mon travail, à la mort de mon 350D il y a quelques mois, mon job m’a « offert » un canon 5D avec un objectif 24-70/f2.8 L.

Par manque de moyens, je n’utilise que la lumière ambiante ou naturelle. Parfois en appoint mon petit flash cobra canon 420Ex. J’ai aussi deux trois bricoles argentiques, un canon eos 300, un semflex, un diana et un truc bizarre russe tout en métal. Mais je n’ai encore développé aucune pellicule pour l’instant. J’utilise aussi l’appareil photo de mon téléphone portable.

En fait je trouve que chaque appareil quelque soit sa qualité possède un attrait artistique. Pourquoi utiliser des brosses ou des filtres dans photoshop pour dégrader une photo par exemple, alors qu’il suffit d’utiliser un appareil pourri pour obtenir un effet terrible ? :)) Côté retouche, au début je développais les raw sur camera raw dans photoshop et je faisais quelques retouches ou transformations.

Depuis presque deux ans, je n’utilise que Lightroom. Aucune retouche d’ordre chirurgie esthétique, ni même de recadrage. Je ne retravaille que l’aspect colorimétrique et les contrastes de mes photos. J’aime à penser qu’elles sont les plus intègres possibles.

– Quelles sont tes inspirations?

Flickr, les magazines de mode, les films, les clips vidéos, les pubs, la musique, les odeurs, tout ce qui est lié au sensoriel est source d’inspiration. Lorsqu’on entend un son ou qu’on sent une odeur, celle-ci peut nous renvoyer par exemple à notre enfance et automatiquement une image se forme dans notre esprit. Cette image on peut la recroiser dans notre vie et la figer avec notre appareil photo.

La manière de voir les choses qui nous entoure, la manière de prendre la photo, de la postproder et de la présenter vient également de la culture qu’on développe en regardant le travail des autres. On s’enrichit à regarder autour, à assimiler avec sa propre sensibiliter et ressortir tout ça avec notre propre filtre. C’est pour cette raison qu’on peut trouver différents thèmes dans mes photos. Aujourd’hui les gens aiment bien tout mettre dans des cases pour s’y retrouver. Il faut être soit photographe de mariage, de portrait, de nature-morte, de paysage, de reportage mais surtout pas tout à la fois. Il parait que ça discrédite.
Eh bien tant pis mais j’aime tout ça 😀

Le seul travail cohérent que je fais depuis deux ans est de shooter au quotidien le travail et la vie au style Citroën. J’ai des centaines voire des milliers de photos, de quoi faire un livre ou une expo sur la vie des designers automobile de la marque aux chevrons. J’ai également des reportages sur la création des derniers concepts car Citroën. J’aimerais pouvoir partager ça un jour à l’extérieur…

– Quels sont tes modèles dans le milieu de la Photographie?

Je n’ai pas à vraiment parlé de modèle. Si tu veux quelques noms qui m’ont marqué, Avendon, Peter Lindbergh, Jeremy Cowart. Mais je peux aussi admirer une seule photo parmis mille d’un inconnu. La notoriété d’un photographe n’influe pas sur mon appréciation de son travail. Des sites communautaires comme Flickr sont pour moi une mine de photos incroyables, vraiment modernes et beaucoup plus intéressantes que certains grands noms de la photo.

– Laurent Nivalle, en 5 mots, ça donne? :]

curiosity, no limits, openminded, french touch, rock’n’roll 🙂

Conseils de Laurent

De ne pas se prendre la tête avec des règles. Que ceux qui ont envie de faire de la photo se lancent. Achetez un appareil et ne vous laissez pas impressionner par la technique ou la qualité médiocre d’un appareil photo, ça ne fait pas tout et la technique s’apprend. Regarder le travail des autres, garder en vous ce qui vous plait pour développer votre style et votre culture. Ne jamais désespérer en faisant de grosses boulettes. On commence par tomber avant de marcher. Ecouter les conseils et surtout faire le tri dans les conseils 😉

J’ai envie de préciser une chose tout de même. Je ne me considère absolument pas comme photographe. Je suis complètement nul en technique et je n’ai pas les connaissances d’un photographe professionnel. Je m’amuse tout simplement sans me mettre de barrières ou de règles. J’ai encore beaucoup de choses à apprendre et à tester pour me considérer réellement comme photographe.

Merci beaucoup pour cette interview.

C’est nous qui te remercions!

+ de liens

MySpace
FlickR
Facebook
3DVF

commentaires

Ajouter le vôtre

[…] le travail, David « Graphistolage » Jubert, Laurent Nivalle (itw lense), Eric Canto, le norvégien Arild Danielsen. Pour leur approche des Portraits : Nicolas Guerrin, […]

[…] autres articles: – Fabien F – _nim – e.v.r.i.e.l – Dine, « Choré-graphiK » – Laurent Nivalle – Simon Grossi – Lisa Carletta – iBichon – VK Red – Dorothy Shoes – […]

Il y a 14 ans et 2 mois

Ah et j’apprécie beaucoup son dernier conseil ça me rassure et m’encourage un peu..

Il y a 14 ans et 2 mois

Chouette univers!

6ix
Il y a 14 ans et 2 mois

le monde est petit, j’avais deja apercu son travail (surtout chez citroen) grace a une connaissance commune. Je n’avais pas vu le reste et c’est bien sympa 😉

Il y a 14 ans et 2 mois

Merci à tous pour vos commentaires et encore un grand Merci à o0OFF 😀

Il y a 14 ans et 2 mois

Trop chouette les « dyptiques-triptyques » ! (et le reste !) t’en as beaucoup comme ça à nous faire découvrir ?

Il y a 14 ans et 2 mois

Je vais être très très clair : C’est EXACTEMENT le type de photo que j’adore.

Il y a 14 ans et 2 mois

Ses photos évoquent de la nostalgie. J’aime beaucoup la lumière, la couleur. Elles sont épurées.

Il y a 14 ans et 2 mois

Très beau boulot merci pour la découverte 🙂

Il y a 14 ans et 2 mois

Ouais, et dire qu’il y en a qui se cassent la tête pour supprimer le vignettage !!

Il y a 14 ans et 2 mois

J’adore sa vision des couleurs et du cadrag 🙂 Et j’aime bien aussi l’idée de s’affranchir des règles, et de photographier au feeling! C’est comme ça que je m’éclate le plus en photo.

Il y a 14 ans et 2 mois

waou… c’est beau !

Il y a 14 ans et 2 mois

J’adore ses photos, notamment la jeune femme dans le train (si c’est un train). Merci pour la découverte

Il y a 14 ans et 2 mois

Je ne le connaissais pas.
Chouette découverte!

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser