Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

L’iMac Pro, pas si performant que ça en photo ?

Le nouvel iMac Pro est-il le plus rapide lorsqu’il s’agit d’éditer des photos ou des vidéos ? Un expert Photoshop a comparé ce modèle avec deux autres Mac et un PC Alienware pour en avoir le cœur net, en mettant les différents modèles à rude épreuve. Les résultats sont étonnants.

Colin Smith, photographe et expert Photoshop, a eu la bonne idée de réaliser un test comparatif entre le nouvel iMac Pro et ses compétiteurs. Il a donc mis face à face sur le banc d’essai cet iMac Pro légèrement optimisé, un PC de gamer Alienware, un MacBook Pro et le Mac Pro actuel.

Les configurations

L’iMac Pro utilisé pour le test utilisait un processeur Xeon W 8 cœurs cadencé à 3,2 GHz, 64 Go de RAM ECC DDR4 à 2 666 Mhz, une carte vidéo AMD Radeon Pro Vega 64 avec 16 Go de mémoire RAM HBM2. Cette configuration solide coûte 6 400 $.

Le Mac Pro concurrent était, quant à lui, équipé d’un processeur Xeon E5 4 cœurs cadencé à 3,7 GHz, d’une double carte vidéo AMD FirePro D300 avec 2 x 2 Go de RAM. Son coût (en 2014) était de 3 250 $.

Le dernier MacBook Pro, avec son processeur i7 4 cœurs 3,1 GHz, était le troisième concurrent, avec 16 Go de RAM DDR 2 133 MHz, une carte vidéo AMD Radeon Pro 560 équipée de 4 Go de RAM. Son coût : 3 400 $.

Enfin, le PC Alienware Aurora R6, son processeur i7 4 cœurs cadencé à 4,2 GHz, ses 16 Go de RAM DDR4 2 666 MHz et sa carte vidéo Nvidia GTX 1070 avec 8 Go de RAM DDR5 ferment la marche avec un coût de 1 600 $, soit la configuration la moins chère de ce comparatif.

Les logiciels testés

Pour le test, Colin Smith a mis les différents ordinateurs au défi avec les logiciels suivants : Adobe Premiere Pro et After Effects pour la vidéo, et Photoshop en vidéo.

Pour que le test soit vraiment intéressant, il a poussé les différents modèles dans leurs retranchements en les mettant à l’épreuve sur des tâches vidéo et photo particulièrement exigeantes.

En vidéo, l’iMac Pro en tête de peloton

Pour ce test, Colin Smith commence par ouvrir un projet complexe dans Premiere Pro. Ici, trois ordinateurs s’en sortent très bien : 14 secondes pour le MacBook Pro, 18 secondes pour le PC Alienware et pour l’iMac Pro. C’est le Mac Pro qui est à la traîne avec 38 secondes.

En encodage vidéo pour produire une vidéo en 1080p pour Youtube, les résultats sont sans appel : l’iMac Pro réalise l’opération en seulement 7 minutes et 38 secondes, alors que MacBook Pro et PC Alienware sont dans un mouchoir de poche à 15 minutes et 29 secondes et 16 minutes et 48 secondes. En fin de peloton, le Mac Pro met presque 20 minutes pour effectuer l’opération. Ici, l’iMac Pro montre vraiment des capacités au-dessus du lot.

Sur une vidéo 4K réalisée par un drone DJI Phantom Pro, ralentie à 50 %, les résultats sont encore plus impressionnants. L’iMac Pro met seulement 14,26 secondes pour réaliser la tâche, alors que le MacBook Pro arrive en second avec 29,72 secondes, plus du double. En troisième position, l’Alienware PC met presque 4 fois plus de temps que l’iMac Pro, à 54,20 secondes. Enfin, le Mac Pro est en difficulté, à 1 minute et 53 secondes, soit là encore presque le double de l’iMac Pro.

Dernier test vidéo dans Premiere Pro : la stabilisation numérique, très consommatrice de ressources. Les résultats sont ici assez surprenants avec les quatre ordinateurs dans un mouchoir de poche. Une fois de plus, c’est l’iMac Pro qui réalise le meilleur temps à un peu moins de 20 secondes, suivi par le MacBook Pro, le PC Alienware, puis le Mac Pro qui termine bon dernier mais à un peu moins de 27 secondes.

After Effects : avantage au PC Alienware

Avec After Effects, Colin Smith commence par créer une prévisualisation d’une séquence de 8 secondes en 4K. Ici, surprise, c’est le PC Alienware qui reprend la main avec un temps de seulement 7 secondes, suivi de près par le Mac Pro à 9,48 secondes. L’iMac Pro n’arrive que troisième à 13,07 secondes, et le MacBook Pro ferme la marche avec 16,62 secondes.

Photoshop : le moins cher remporte (presque) tous les tests

Pour ce premier test, Colin Smith propose un agrandissement d’une photo à une taille 50 000 pixels pour voir les performances des différents ordinateurs dans ce domaine. Et ici, nouvelle surprise : si les temps sont assez resserrés, le classement est étonnant. Le PC Alienware domine la compétition avec un temps de seulement 5, 58 secondes, suivi par le MacBook Pro et le Mac Pro à égalité à 6,81 seconde, l’iMac Pro finissant dernier à 8,65 secondes.

Le test suivant concerne la sauvegarde d’un fichier de 815 Mo sur le disque dur interne de l’ordinateur. Le PC Alienware termine une fois de plus premier à 9,63 secondes, suivi de l’iMac Pro à 10,8 secondes, du Mac Pro à 11,32 secondes, et du MacBook Pro à 12,27 secondes.

L’ouverture d’un fichier .psb de 815 Mo est aussi une surprise : encore une fois, le PC Alienware est le plus rapide avec 5,62 secondes, suivi par l’iMac Pro et le Mac Pro dans un mouchoir de poche à respectivement 6,67 et 6,79 secondes. Le MacBook Pro termine lui en 7,57 secondes.

Pour mettre vraiment les ordinateurs en difficulté, le test de l’outil filtre de flou radial, réglé à 100 % a été effectué. La photo est ramenée à 20 000 pixels, car à 50 000 pixels, le processus est trop lourd pour l’outil. Ici, l’iMac Pro reprend clairement la main avec une opération menée en seulement 1 minute et 40 secondes, suivi par le PC Alienware mais à 3 minutes et 52 secondes, du MacBook Pro à 4 minutes et 22 secondes, puis par le Mac Pro à 6 minutes 33 secondes.

Conclusion

L’iMac Pro a montré sa supériorité dans le domaine de la vidéo grâce à sa configuration surpuissante. Il est donc évident que, dans ce domaine, l’iMac Pro est un choix pertinent, à un coût certes élevé mais justifié.

Mais en photo, c’est l’ordinateur le moins coûteux, le PC Alienware, qui a démontré des performances supérieures sur Photoshop dans presque tous les secteurs, pourtant équipé de seulement 16 Go de RAM. Pour la tâche la plus gourmande en ressources, l’iMac Pro reprend par contre la main.

Voilà qui peut donner à réfléchir aux photographes. A moins d’utiliser en permanence des filtres très lourds, une machine coûtant quatre fois moins cher que l’iMac Pro fait mieux dans tous les secteurs.

 

Source : Photoshopcafe 

commentaire

Ajouter le vôtre
Il y a 1 an et 5 mois

Sauf que d’un côté on a un PC qui peut être Upgradé facilement (Alienware) et qui coûte seulement 1600$ et de l’autre on a un système fermé, dont l’upgrade est très compliqué et dont le prix est 4 fois plus élevé…
Donc pour 1.000$ supplémentaire, je suis persuadé que le Alienware arrive au niveau du IMac Pro et restera toujours moins chère…

Il a pas fait l’exercice avec un minitel pendant qu’on y est ?

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser