Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

La beauté minimaliste des piscines vues de haut

L’allemand Stephan Zirwes a conquis Internet avec sa série Pools, dans laquelle il présente des vues aériennes de piscines. (Photo d’ouverture : © Stephan Zirwes)

Il suffit, parfois, de déplacer simplement une perspective pour voir la même chose d’une manière totalement inédite. C’est ce que Stephan Zirwes s’emploie à produire en photographiant des piscines municipales de haut, en quittant le point de vue horizontal habituel. Lieu connu, maintes fois visité, souvenir de cours d’EPS, la piscine est un lieu public à la fois banal à la fois mystérieux.

« Je vole souvent en hélicoptère pour prendre des photos. Je suis actuellement en Afrique du Sud, et ici tous les riches ont des énormes piscines privées. Vides. C’est du gâchis. Ce n’est pas correct vis-à-vis de la population locale. La piscine municipale est un lieux de sociabilisation important, qui a fait partie de mon enfance. Un lieu social, de rencontre et dialogue ». 

© Stephan Zirwes

Dans sa série Pools, le photographe nous invite à changer de regard et nous fait redécouvrir ce lieu du quotidien.

« Chaque ville a sa piscine municipale. C’est accessible et social, derrière mon amour du graphisme il y a aussi cette envie de parler du côté civique de la piscine publique ». 

Ainsi, ces bassin d’eau bleue, se révèlent sous un autre jours : des simples tâches bleues claires sur un fond pastel uniforme. Des teintes contrastées qui créent des tableaux aux allures surréalistes. Les ambiances sont saturées, figées et mélancoliques, évoquant les tableaux d’Edward Hopper.

© Stephan Zirwes

Toute en contrastes et géométrie, la série est une succession répétitive, presque monotone et machinale, de visuels se différenciant par d’infimes détails. Méthodique, le photographe présente son sujet comme un vrai reportage, une collection minutieuse d’échantillons uniques. La série se déroule depuis 2015 et se nourrit constamment de nouveaux clichés pris aux quatre coins du globe.

C’est à l’aide d’un drone que le photographe prend la plupart de ces images, s’autorisant parfois une escapade en hélicoptère afin d’obtenir un point de vue plus objectif et authentique. La phase de retouche est également cruciale : à l’aide de Photoshop, Zirwes perfectionne la clarté du bleu et étend les carreaux autour du bassin. L’idée est de créer un cadre idéal pour mettre en avant l’architecture des piscines et leurs couleurs vives.

Source : Stephan Zirwes

 

commentaire

Ajouter le vôtre

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser
Vous aimez Lense ?
Désactivez votre bloqueur de publicité !

Espace annonceur