Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

La librairie Mollat met à l’honneur ses followers sur Instagram

La librairie indépendante bordelaise Mollat a trouvé une manière originale de faire dialoguer livres et lecteurs à travers Instagram. (Photo d’ouverture : La Peau dure, Raymond Guérin / Réserve ta dernière danse avec Satan, Nick Tosches)

La librairie Mollat est un magnifique exception dans le panorama littéraire français. Malgré la crise du papier, malgré la croissance des grands groupes ouvrant des librairies en franchise, la boutique bordelaise a conquis sa place sur le marché en s’imposant comme un acteur culturel de choix au sein de sa ville natale.

La recette d’un tel succès se situe sûrement dans une programmation de conférence pointue, mais aussi dans une stratégie de communication intelligente et inclusive pour les lecteurs. C’est tout naturellement donc que la librairie a épousé le format Instagram pour alimenter et fidéliser sa communauté, sans jamais oublier le vrai protagoniste de l’histoire : le livre.

i-D Magazine

Le projet #bookface inverse brillamment le concept de « facebook », en jouant sur la mise en avant d’un livre plutôt que du portrait de la personne. Ainsi, sur son compte Instagram, la librairie publie des photos de ses followers qui superposent des couvertures à leurs visages en construisant un match parfait entre celle-ci et leur habillement.

Ludique, décalé et viral, le projet a connu un franc succès menant le compte Instagram à rassembler une communauté solide de plus de 60.000 abonnés, chose rare et inédite pour ce type d’institutions. #bookface est une manière originale d’abattre les clichés sur les librairies, souvent perçues comme des lieux peu interactifs. Ici, le lieux devient un vrai espace d’échange et de vie pour une clientèle d’aficionados.

Felicity Atcock, tome 6 : Les Anges voient rouge, Sophie Jomain

Certes, une image peut remplacer un millier de mots mais une couverture placé au bon endroit et au bon moment a le pouvoir de faire exploser son influence sur les réseaux. Ces clichés, au-delà d’être une manière drôle de solliciter des lecteurs potentiels, sont aussi une brillante initiative de conseiller, diffuser et mettre en avant des romans, support difficilement adaptable aux fils d’actualité Instagram.

Source : Instagram

 

commentaire

Ajouter le vôtre

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser
Vous aimez Lense ?
Désactivez votre bloqueur de publicité !

Espace annonceur