Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Les auto-portraits surréalistes d’Arno Rafael Minkkinen

« Drawn to Nature » présente les étonnants auto-portraits d’Arno Rafael Minkkinen à la Galerie Depardieu de Nice. (Photo d’ouverture : © Arno Rafael Minkkinen)

« Drawn to Nature » s’inspire du travail de William Henri Fox Talbot, scientifique britannique devenu l’un des pionniers de la photographie. Expression signifiant « dessiné par la nature », elle est tirée du livre « My Pencil of Nature » (mon crayon de nature) dudit auteur qui avance ici la thèse que la photographie ne fait que retranscrire les lignes, les formes, les oeuvres que la nature elle-même a conçu. Selon le Minkkinen, cette philosophie dévoile la vraie vocation de la photographie, qui se doit de mettre en valeur la beauté des dessins naturels des choses.

© Arno Rafael Minkkinen

Depuis cinquante ans, cet artiste américano-finlandais se concentre ainsi sur la présence humaine au sein de paysages naturels en montrant à travers des auto-portraits comment le dessin du corps humain peut s’intégrer au reste des éléments avec spontanéité et simplicité, en donnant lieu à des formes parfois abstraites. La caméra devient donc un objet d’enquête objectif qui ne peut pas nier l’évidence des images présentes devant lui. La magnificence sans artifices de ces clichés est donc provoquée par le naturel avec lequel ce corps s’intègre parfaitement au cadre. Aucune retouche ne vient fausser le rendu des photographies.

© Arno Rafael Minkkinen

L’approche de Minkkinen est anodine : là où la photographie vise souvent à changer le réel, à le rendre plus beau, plus onirique, à susciter une évasion cinématographique, l’artiste prend un tout autre chemin en choisissant de faire de la photographie un moyen de redécouvrir la simplicité de ce qui nous entoure. Une pensée que l’on pourrait définir de minimaliste pour son manque de « maquillage » et de subterfuges, nourrie de la sagesse de la culture scandinave. Mais définir le travail de Minkkinen uniquement de « minimaliste » ne serait pas approprié. Un sens de surréalisme anime ces clichés, que le spectateur doit admirer de près pour décrypter. En effet, ces corps nus surgissent comme des détails qui troublent le paysage en insérant une touche surréaliste.

© Arno Rafael Minkkinen

Le corps de l’artiste fait alors partie d’une mise en scène étonnante qui met la ligne graphique, le dessin précisément, à l’honneur. Les symétries et les effets d’optique porteraient à imaginer un travail de retouche. Néanmoins, ces photographies sont d’une vérité désarmante : l’artiste photographe devient performeur, présent derrière et devant l’objectif pour un résultat d’une exigence époustouflante.

Une rétrospective sera consacrée à Arno Rafael Minkkinen du 4 au 27 octobre à la Galerie Depardieu de Nice.

Source : Galerie Depardieu

commentaire

Ajouter le vôtre
Il y a 1 semaine et 5 jours

[…] Arno Rafael Minkkinen. Exposition Arno Rafael Minkkinen "Drawn to nature" à Nice … Les auto-portraits surréalistes d'Arno Rafael Minkkinen […]

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser
Vous aimez Lense ?
Désactivez votre bloqueur de publicité !

Espace annonceur