Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Les Bleus par Stéphane Meunier à SportFoto

Du 6 septembre au 4 novembre, SportFoto – Lille3000 rend hommage à la photo de sport dans plusieurs lieux de Lille. Rencontre avec Stéphane Meunier, auteur de la fameuse série Les yeux dans les bleus, retraçant l’intimité des joueurs de l’équipe de France de 1998. (Photo d’ouverture : © Stéphane Meunier)

Le sport est un thème photographique fascinant parce qu’il porte en lui tout ce qui peut donner lieu à une bonne image : la force esthétique, mais aussi la charge émotionnelle. Il assume une aura d’autant plus puissante qu’il évoque des souvenirs forts et profonds. Mettre en avant cette typologie de photographie est l’objectif de SportFoto – Lille3000, exposition englobant plusieurs endroits dans la ville comme le Tripostal, la Gare Saint Sauveur, le Musée de l’Hospice Comtesse, le Palais des Beaux-Arts, sous le commissariat de Jean-Denis Walter et Hélène Demicheli.

Dans ce cadre exceptionnel, les photographies de Stéphane Meunier sont comme un manifeste de cette discipline. Pour autant, elles dépassent l’image de sport en se focalisant sur des clichés intimes. C’est en suivant les bleus en 1998 que le photographe réalise son documentaire culte Les yeux dans les bleus, film et série photo illustrant la vie des jeunes footballeurs en dehors des matchs. C’est-à-dire dans cet entre-deux étrange entre une compétition et l’autre où la tension descend et les sportifs relâchent leurs muscles, les corps décontractés.

© Stéphane Meunier

« On ne peut pas vraiment dire que cette série c’est de la photographie sportive », affirme Meunier. « Les photos sont prises loin des match, loin de l’action, donc il n’y a pas la même agitation et précision que dans une photo de performance. »

En revanche, cette série frappe droit au cœur, en montrant d’autres facettes du sport qui en font toute sa beauté. L’intimité d’une équipe, la flegme contradictoire de ces sportifs ultra efficaces sur le terrain, l’amitié, les regards rêveurs.

« Je poursuivais des émotions, des instants précis où il y avait un sentiment humain qui me paraissait intéressant à saisir », nous explique le photographe. Un travail « spontané », simple, qui permettait de suivre le doute, la joie, la douleur à la minute même où les joueurs les dévoilaient sur leurs visages. Plus le geste sportif, la série mettait alors en avant l’attitude d’un sportif. « Des fois je ne cadrais même pas. Je sentais le moment, je sortais la caméra, c’est tout. »

© Stéphane Meunier

La dynamique d’une équipe en compétition, qui monte en concentration jusqu’au combat, telle est l’émotion que le reporter veut mettre en valeur. « Cette année, j’ai regardé tous les match de toutes les équipes », confie le photographe, passionné invétéré de cette discipline. « Le foot incarne plein de choses aujourd’hui. Il faut être intelligent pour gagner une coupe du monde. Ce n’est pas vrai que le foot est pour les gens bête : il y a plusieurs sortes d’intelligences et le sport en incarne une ». Un acharnement, un parcours aussi long que des études de médecine, une carrière qui commence et se termine étant jeunes, une force mentale rare : tel est le monde du football vu par Meunier, qui fait revivre dans ces clichés un moment rentré dans l’histoire du sport d’un point de vue inédit.

Source : SportFoto – lille3000

 

commentaire

Ajouter le vôtre

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser
Vous aimez Lense ?
Désactivez votre bloqueur de publicité !

Espace annonceur