Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Marché de la photo (CIPA): l’embellie estivale

La CIPA (Camera & Imaging Products Association) a livré ses chiffres pour les mois de juin et juillet 2020. Après le chute du milieu d’année, conséquence direct de la pandémie mondiale, l’été a profité au monde de la photo. Tous les secteurs remonte la pente, même si les chiffres restent bien en deçà des années précédentes.

L’organisation CIPA réunissant la majorité des constructeurs japonais de produits photo (appareils et optiques) livre les chiffres de productions et de livraisons. Ils sont tombé pour les mois de juin et juillet 2020. Dans un marché morose, la pandémie n’a rien arrangé. Après plusieurs mois de baisse que rien ne semblait pouvoir arrêter, les chiffres de juin et juillet révèle une inversion de tendance. Production et livraison repartent à la hausse.

Les boîtiers

Sur un marché déjà globalement en baisse d’année en année, 2020 accuse encore un peu plus le coup avec des livraisons de mars, avril et mai en large baisse. Si les chiffres restent bien en dessous de ceux de 2019, ceux de juin et juillet repartent à la hausse. L’écart repasse sous les 50%.

Les appareils à optiques fixes qui avaient résisté en mars, rejoignaient la tendance générale en avril et mai. La chute infernale cesse, comme pour les autres secteurs, juin et juillet marquent une reprise à la hausse.

 

Les appareils photo à objectif interchangeables (reflex et hybride) étaient les seuls à montrer une pente positive sur avril. Mais le mois de mai ne confirmait pas cette résistance. Juin et juillet ramène un peut d’espoir.
Nous assistons toujours à un mano à mano très serré entre les reflex et les hybrides. Et si les parts de marché restent proches, la tendance qui se dégageait se confirme. L’hybride prend l’ascendance sur le reflex.

Les optiques

Même constat pour les objectifs. Ils ne sont pas à la fête. Les baisses de livraisons constatées depuis février conservaient la même pente négative. Ici aussi les chiffres s’inverse pour juin et juillet.

Août et septembre ont été riche en annonce, surtout en boîtier hybride plein format. L’arrivée de ces nouveaux boîtiers vont-ils réussir à maintenir la dynamique des mois de juin et juillet ? La seconde vague qui se dessine va-t-elle porter un nouveau coup à un marché en difficulté ?

Source : CIPA

commentaire

Ajouter le vôtre
Il y a 6 mois

Une plutôt bonne nouvelle !

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser