Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Newton, Riviera : Helmut Newton exposé à Monaco

L’exposition Newton, Riviera revient sur les années d’Helmut Newton sur la riviera, de Monaco à Bordighera. Une plongée ironique, décalée et surréaliste dans le monde des beautiful people et dans un pan méconnu de la carrière du photographe. Toutes les informations pratiques sur le site du Nouveau musée national de Monaco. Jusqu’au 13 novembre. (Photo d’ouverture : Alice Springs, Helmut in pumps, Monaco, 1987, Collection Helmut Newton Foundation © Helmut Newton Foundation)

L’exposition Newton, Riviera reparcourt les deux dernières années d’Helmut Newton sur la riviera. Le Nouveau musée national de Monaco lui rend ainsi hommage, en nous dévoilant un visage complexe, kaléidoscopique, mettant en cause ce que nous croyons savoir du photographe berlinois. Si ses images font partie de l’imaginaire collectif, l’œuvre totale de Newton et son fil rouge nous échappe encore à bien des égards et il est bon de s’y repencher avec passion pour en apprécier des nouvelles facettes. Telle est l’ambition des deux commissaires, Guillaume de Sardes et Matthias Harder.

L’une des facettes du photographe qui émerge particulièrement de cette exposition est son identité surréaliste encore méconnue et très peu surlignée. Miroirs, mannequins et poupées, références à la mythologie, à l’érotisme et à l’univers BDSM, présence de la nuit, utilisation des gros plans et de la thématique de l’œil… Newton n’est pas seulement l’héritier de l’expressionnisme et de la nouvelle objectivité allemande, mais aussi des mouvements artistiques du début du siècle dernier qui défiaient le réel, sa perception et son objectivité.

© Helmut Newton Foundation

Loin de la griseur des métropoles, de l’austérité de la mode dans les grandes capitales, le photographe cherche le soleil. Le titre de l’exposition circonscrit clairement une géographie, celle de la Côte-d’Azur jusqu’à Bordighera, en Italie, que Helmut Newton a photographiée depuis les années 1960, jusqu’à sa disparition au début des années 2000. L’exposition est ainsi prétexte à explorer différemment l’œuvre d’un photographe majeur du XXsiècle, à travers des images désormais célèbres, comme d’autres rarement présentées au public. Son installation à Monaco n’a rien d’une retraite, bien au contraire. Cette période qui court de 1981 à 2004 (date de sa mort) est une des plus prolifiques et, sans conteste, la plus libre de sa carrière. Monaco offre à Newton un cadre original à ses photographies de mode. Il a utilisé les chantiers de construction de la ville comme décors pour des campagnes de maisons de haute couture et le garage de son immeuble pour plusieurs séries mode.

© Helmut Newton Foundation

Dans ses clichés glamour, il immortalise parfaitement l’ambiance monégasque et les beautiful people qui la caractérisent, qu’ils soient de passage ou résidents. Au travers de ces 280 photos, nous plongeons dans le regard ironique et amusé du photographe, fasciné par ce mode de vie facile, surfait, dont il est un témoin et un acteur à la fois. L’exposition est ainsi divisée en plusieurs moments : Piscines/Méditerranée, Ramatuelle, Festival de Cannes, Portraits, Mode & nus, Collections privées, Ballets de Monte-Carlo, et enfin Curiosa – une partie qui rassemble des images peu connues comme des paysages ou des scènes de crime…

Un catalogue avec la totalité des photos et des textes inédits est publié par NMNM avec Gallimard. L’exposition sera ouverte jusqu’au 13 novembre.

Source : NMNM


commentaire

Ajouter le vôtre
Il y a 1 mois et 1 semaine

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser