Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

ON1 Photo Raw 2019 : le plein de nouveautés

ON1 Photo Raw arrive en version 2019. Cette solution d’édition photo très complète a de quoi séduire, avec des nouveautés lui permettant de se repositionner face à des acteurs alternatifs à Lightroom comme Luminar.

Depuis le passage de Lightroom en abonnement mensuel dans le cadre de l’offre photo d’Adobe, les éditeurs de solutions logicielles ont rivalisé d’innovation pour se positionner en alternative à Lightroom. Luminar, mais aussi Dxo, ou encore Affinity Photo sont parmi les principaux acteurs à se disputer ce marché. ON1 Photo RAW annonce une version 2019 avec un grand nombre de nouveautés.

ON1 Photo Raw 2019 veut être une alternative à Lightroom

Proposer une solution capable de concurrencer Lightroom n’est pas une mince affaire. Les concurrents rivalisent donc d’inventivité. Ils s’appuient aussi sur une stratégie de prix accessible et basée sur l’absence d’abonnement.

Pour les dernières versions, l’enjeu était pour beaucoup d’éditeurs de proposer un système de gestion du catalogue de photo. C’est en effet un point essentiel pour les utilisateurs de Lightroom. Dxo PhotoLab 2 propose ainsi un nouveau module dédié à cette tâche. Et Luminar proposera bientôt une mise à jour qui ajoute aussi cette fonctionnalité. ON1 Photo Raw avait déjà un système de gestion du catalogue dans sa dernière version.

Les outils de migration de Lightroom vers leur système était déjà une caractéristique de ON1 Photo Raw. La version 2019 enfonce le clou avec un outil encore plus puissant. Cette volonté se retrouve même dans le plugin Lightroom qui propose parmi les options de réaliser la migration.

Les nouveautés de ON1 Photo Raw 2019

Elles sont très nombreuses. ON1 explique que toutes ces nouveautés sont la réponse à la demande des utilisateurs des versions précédentes.

Nouvel outil de migration depuis Lightroom

Avec la version 2019, ON1 Photo Raw propose de transférer les photos éditées de Lightroom, tout en gardant les réglages non destructifs effectués.

Pour cela, ON1 présente à son tour des outils basés sur l’IA. Ils permettent de transférer ses images tout en préservant chaque changement effectué sur la photo dans Lightroom. Réglages RAW, recadrages, retouches, et ajustements locaux, dossiers, collections et métadonnées sont ainsi préservés.

Un tel outil a en effet le potentiel de décider ceux qui hésitaient à migrer par peur de perdre leurs réglages.

Nouvelle interface utilisateur

Une nouvelle interface plus moderne a été choisie pour cette version 2019. Le contraste général a été réduit pour mettre vos photos en valeur. Une nouvelle police plus lisible a remplacé la précédente. Les icones, onglets et curseurs ont été revus, et prennent désormais moins de place.

Nouveau flux de travail plus rapide

Le flux de travail est un des aspects sur lesquels ON1 Photo Raw 2019 a manifestement travaillé. Les modules d’édition de la précédente version ont ainsi tous été réunis en un seul endroit. Ces modules restent accessibles, sous forme d’onglets désormais. Avec cette solution, on peut maintenant passer d’un module à l’autre sans modifier totalement l’apparence de l’application.

Une nouvelle liste de mots clés principaux

Il est désormais possible d’accéder à chaque mot clé que vous utilisez dans une liste unique et équipée d’un moteur de recherche. Cette approche facilite clairement l’ajout, la suppression ou l’édition de mots clés.

Nouvelle gestion des calques

Jusqu’ici, la gestion des calques était effectuée dans un module séparé. Désormais, un nouveau module d’édition non destructif permet de créer ou d’éditer des fichiers intégrant plusieurs calques, au format RAW aussi.

Mais la vraie nouveauté est que désormais, chaque calque possède ses propres réglages non destructifs. Si vous travaillez sur un fichier RAW, les ajustements comme exposition, hautes lumières et ombres peuvent maintenant être réalisés en utilisant les données RAW dans chaque calque. Tout cela a lieu sans changer de module ou d’application.

Nouvel outil d’alignement automatique des calques

La nouvelle version permet de combiner de multiples photos en tant que calques, et de les aligner automatiquement. Les algorithmes sont ainsi capables de les aligner en se basant sur le contenu de l’image. Cela permet de les assembler ou de réaliser des masques beaucoup plus facilement.

Un outil de masque basé sur l’IA

Cette nouvelle fonctionnalité n’est pas encore présente avec cette nouvelle suite mais sera intégrée gratuitement lors d’une mise à jour prévue en décembre ou début 2019. Cette IA basée sur le “machine learning” permettra d’identifier des zones de leur photo. Il sera ensuite possible de créer une sélection ou un masque avec l’IA qui détectera avec précision le sujet qui vous intéresse, et générera un masque précis.

Nouveau flux de travail HDR par calques

Cette nouvelle approche HDR utilise le nouveau système de calques non destructifs évoqué plus haut pour combiner différentes expositions, mais aussi d’autres photos ou du texte dans vos projets HDR.

Les nouveaux outils de masquage sont aussi utilisables, et l’ensemble permet d’obtenir différents rendus HDR plus facilement.

Nouvel onglet portrait

Ce nouvel onglet détectera automatiquement les visages dans vos photos, facilitant le travail de retouche spécifique à ce type de photographie.

Cette approche qui distingue les portraits d’autres types de photographie est intéressante. Elle permet d’afficher des outils et des fonctions dédiées, comme l’identification des visages, ou l’affichage d’outils spécifiques à la retouche de portrait. On trouve par exemple des outils et curseurs pour la peau, les yeux, la bouche.

Ajustements locaux optimisés

L’amélioration des ajustements locaux est réalisée en utilisant les données RAW. Cela permet de récupérer plus de détails par exemple dans les zones les plus claires ou les plus sombres, avec une plage dynamique plus large. De nouveaux réglages ont été ajoutés, dont un équivalent à la correction du voile de Lightroom.

Nouvel outil de Focus Stacking

Le Focus Stacking est un assemblage de plusieurs images comportant des zones différentes de netteté pour les assembler dans une plus grande. Très utilisé en macro photographie par exemple, où la zone de netteté est souvent très faible, pour créer une photo nette sur la totalité de la profondeur du sujet photographié, cet outil a été mis à jour.

Il permet désormais d’assembler une série de photos avec différentes zones de netteté de manière automatique, mais surtout très rapidement. Il est ainsi possible d’ajuster cette zone en temps réel, ce qui s’avère évidemment pratique.

Un nouvel outil texte

Le nouvel outil texte est présenté comme idéal pour créer posters, cartes postales, ou ajouter son nom ou un filigrane. Il facilite le choix des polices, couleurs, position, et plus, et pourra sauvegarder vos réglages sous forme d’un préréglage. Ce dernier pourra être réutilisé sur une série de photos facilement et rapidement.

Nouvelles options de filtres dans les effets

De nouveaux ajustements sont disponibles pour les filtres. Il est désormais possible d’ajouter du grain aux photos, d’ajuster une couleur précise de manière précise, et de réaliser des ajustements de tonalité plus rapidement. Une recherche de filtres permet de sélectionner plus rapidement les filtres adaptés à vos besoins, ainsi que de prévisualiser le résultat avant de les utiliser.

Prise en charge de nouveaux appareils et objectifs

La prise en charge d’appareils comme le Fujifilm XF10, le Fujifilm X-T3, Nikon P1000, Nikon Z7, Panasonic LX100 II ou Leica M10-P est désormais disponible.

Du côté des objectifs, de nombreux modèles chez Canon, Nikon, Panasonic, Leica, Pentax, Sigma, Sony, ou Tamron ont été ajoutés.

Autres ajouts

Le support des fichiers HEIC, des raccourcis clavier pour changer de modules, des libellés de couleur pour les dossiers, et autres améliorations ont aussi été réalisés.

En conclusion

La nouvelle suite ON1 Photo RAW 2019 intègre beaucoup de nouveautés. L’IA est bien présente, mais assez discrète, ON1 n’ayant pas ce défaut de tout présenter comme de l’IA. Pourtant, les outils intelligents sont au cœur de son approche.

Cette approche que l’on pourrait qualifier d’hybride consiste à ne pas tout miser sur des outils 100% automatisés, ni à copier l’approche 100% manuelle de Lightroom.

Par exemple, si vous voulez travailler sur un portrait, l’onglet portrait vous permettra d’accéder à des outils spécifiques, comme l’amélioration de la peau ou des yeux. Avec un un simple curseur, vous pourrez réaliser des opérations qui feront gagner un temps précieux dans la plupart des situations. Mais vous pouvez aussi tout à fait sortir de cet onglet, et réaliser les réglages manuellement, voire aller sur Photoshop pour réaliser un travail plus spécifique.

ON1 Photo RAW 2019, comme toutes les solutions, n’est pas pour tout le monde. Tout d’abord parce qu’il n’est toujours pas proposé avec une interface en français. De plus, chaque photographe a son style, son flux de travail, et des besoins spécifiques. L’approche de ON1 Photo RAW ne conviendra donc pas à tout le monde, pas plus que celle des concurrents.

Le mieux, comme toujours est de tester soi-même le logiciel. Pour cela, ON1 permet de tester Photo Raw 2019 gratuitement pendant 30 jours. Attention : prévoyez 1 Go d’espace pour installer ce logiciel.

Si vous voulez vous faire une première idée, et que vous êtes à l’aise avec la langue de Shakespeare, je vous conseille donc de commencer par les très nombreuses vidéos réalisées par ON1 pour présenter chaque nouveautés. Elles sont disponibles sur cette page.

Tarif et disponibilité

La suite ON1 Photo RAW 2019 est disponible dès maintenant. Côté tarif, ON1 annonce une mise à jour à 79,90 $ pour les utilisateurs de versions précédentes. L’achat en version complète pour les nouveaux utilisateurs est à 99,90 $ (avec des bonus) jusqu’au 17 novembre. Le tarif après cette date n’a pas été communiqué.

Source : ON1

commentaire

Ajouter le vôtre
Il y a 1 an

est ce qu’une version française est prévue ?

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser