Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Passing Fancies : les flâneries de Louis Jay

Passing Fancies est le livre qui résume les voyages de Louis Jay, une douce flânerie entre Miami et les côtes italiennes. (Photo d’ouverture : © Louis Jay)

 Passing Fancies raconte le périple du photographe Louis Jay à travers le monde pour documenter la vie quotidienne dans certains de ses endroits préférés. Rio, Miami, Amalfi, les rues sont photographiées en noir et blanc en créant des diptyques immersifs et suggestifs. Il capture alors des moments suspendus, dans des endroits très fréquentés, entre les parcs et les plages, les cimetières et les églises, toujours en quête du détail extraordinaire.

© Louis Jay

Le voyage se déroule en 64 images, issues d’un road trip solitaire à travers des endroits qui tous, possèdent comme point commun une lumière exceptionnelle et une nature vigoureuse. Les clichés invitent au rêve, à l’onirisme, dans un cadre intimiste et suggestif. Une merveilleuse flânerie qui n’est pas sans évoquer la photographie de Kertész, Brassaï, ainsi que d’autres photographes documentaristes classiques du 20e siècle. Un goût du voyage et de la balade que Jay a développé lors de son séjour à Londres, dans les années 1970, lorsque accompagné de son Leica il immortalisait la vie citadine. C’est ensuite, à la Parson School de New York, qu’il bénéficie des conseils d’une professeure d’exception, Lisette Model. Il s’approprie alors son leitmotiv : « Ne photographie jamais ce qui ne te passionne pas. » 

© Louis Jay

C’est après un parcours dans le cinéma qu’il revient à son premier amour, la photographie, en partant de « la ville de Rio, là où j’avais vécu et travaillé. La Roçinha, le plus grand bidonville de Rio me fascinait particulièrement. Je revenais souvent vers cet endroit pour tenter d’immortaliser l’énergie crue et abrasive qu’elle dégageait. Je voyageais fréquemment en Italie et en France: des endroits qui ont aussi enflammé mon imagination. Par un concours de circonstances, j’ai rencontré une Parisienne qui devint ma femme, et avec qui je vis maintenant entre Paris et Miami. »

© Louis Jay

Ce livre est pour le photographe un moyen de se réconcilier avec la photographie de rue, qu’il chérissait tant pendant sa jeunesse. Un documentaire silencieux, une méditation sur la rue et ses héros, sur la sémiotique de ces endroits, leur architecture, leur lumière et leur âme.

Se procurer le livre ici.

Source : Louis Jay

commentaire

Ajouter le vôtre

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser
Vous aimez Lense ?
Désactivez votre bloqueur de publicité !

Espace annonceur