Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Portrait de Lenser : Didier Lomba

Toutes les semaines Lense met en avant l’un de ses Lensers, les lecteurs passionnés de photographie qui ont partagé leurs images sur le site. Cette semaine, nous vous présentons Didier Lomba. Pour participer, c’est par ici. (Photo d’ouverture : © Didier Lomba)

Taciturne, Didier Lomba n’aime pas s’étaler sur son travail photographique. Ses réponses concises laissent la place aux images, qui communiquent d’elles-mêmes. Des noirs et blancs aussi efficaces que poétiques, emplis de narration, d’un doux sens d’évasion et témoins d’un grand sens de l’observation. Passionné par la rue et ses personnages, le photographe autodidacte nous embarque dans un périple urbain qui rappelle la photographie des grands street photographers, de William Klein à Doisneau, en passant par Cartier-Bresson. Parfois brumeux, froids, humides, ces paysages montrent le coeur de la ville en toute sa beauté contradictoire.

Quel est ton rapport à la photographie ?

La photographie est un moment arrêté qui peut, par la magie du regard de l’autre, me transporter. Et cet autre, je ne souhaite pas forcément le connaître puisque tout est là. C’est pourquoi je visite beaucoup les sites de partage d’images. Quant au rapport avec les artistes photographes, c’est autre chose.

© Didier Lomba
Comment as-tu commencé à en faire ?

J’ai acheté mon premier appareil Reflex XG 9 Minolta à 20 ans (j’en ai 56 aujourd’hui). Je me levais à l’aube et j’allais photographier, c’était la lumière qui m’inspirait le plus. Et c’est encore ma préférée, celle qui m’intéresse majoritairement. Avec les outils d’aujourd’hui il y a de quoi s’amuser.

Quels sont tes sujets de prédilection ?

La ville. La rue est un terrain de jeu inépuisable, elle est toujours prête à se laisser photographier. J’aime quand il y a une présence humaine.

© Didier Lomba
Quel matériel utilises-tu dans ta pratique ?

La focale 28 mm (ref 24X36) parce que ca marche de près et de loin.

Qui sont tes photographes de référence ?

Je dirais William Klein avec ses photographies de New York et Michael Ackerman, particulièrement les séries End time city et Half Life.

Auto-portrait © Didier Lomba
Comment as-tu découvert Lense ?

Par des amis, Denis et Cathy, qui ont eu une image distinguée « photo de la semaine « .

En savoir plus sur ce lenser :
Instagram
Lense


Chaque semaine découvrez un nouveau Lenser !

 

commentaires

Ajouter le vôtre
Il y a 2 mois et 2 semaines

Merci Hervé..
A bientôt.

Il y a 2 mois et 2 semaines

Bravo à toi Didier. Par contre, je trouve que le terme taciturne ne te va pas du tout. Tu as la parole rare, mais c’et toujours un plaisir de discuter avec toi!

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser