Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Portrait de Lenser : Gérard Héloïse

Toutes les semaines Lense met en avant l’un de ses Lensers, les lecteurs passionnés de photographie qui ont partagé leurs images sur le site. Cette semaine on vous présente Gérard Héloïse. Pour participer, c’est par ici. (Photo d’ouverture : © Gérard Héloïse)

Gérard Héloïse est un boulimique de la photographie. Autodidacte, il pratique depuis 35 ans et ne s’interdit rien : tout sujet est bon à prendre, il suffit qu’il y ait une histoire forte à raconter. Mélancolie et douceur se rencontrent dans les clichés de ce photographe, capable de transformer un simple paysage en un tableau, en mettant en exergue la beauté des détails.

Quel est ton rapport à la photographie ?

D’aussi loin que je me souvienne (ou en tous les cas à partir de 18-19 ans) la photo a toujours fait partie de ma vie, je dirais donc qu’elle m’accompagne depuis tout ce temps, me permettant d’exprimer mes émotions et de partager ma façon d’appréhender ce qui m’entoure. Autodidacte, je dévore littéralement tout ce qui parle de photographie (magazine, livre, sites internet etc.). Je lui voue une véritable passion, en résumé, je mange photo, je dors photo, je vis photo !

© Gérard Héloïse
Comment as-tu commencé à en faire ?

J’ai commencé à pratiquer la photo il y a environ 35 ans avec un ami qui avait un labo photo chez lui. Très vite il m’a initié en m’apprenant les bases du développement. J’ai tout de suite accroché, quel bonheur à l’époque de voir apparaître, comme par magie, le tirage du bain chimique. Je notais tous mes réglages sur un petit carnet en prenant bien soin d’inscrire le numéro de la photo.
Ensuite, lorsque je récupérais les photos développées je vérifiais si le résultat était bien celui escompté de manière à mémoriser ces réglages (vitesse, ouverture, iso etc.) pour les prochaines fois. J’ai fonctionné ainsi pendant des années avec mon Minolta X700. Je suis ensuite passé au numérique et j’ai utilisé un Nikon coolpix puis un Minolta Dimage 7i. Ancien basketteur, je suis très impliqué dans le fonctionnement d’un club de basket professionnel en région parisienne, dont mon épouse est présidente et dont je suis le responsable en communication.
A ce titre, je fais notamment tous les reportages photos des matchs et autres manifestations pour alimenter notre site internet, alliant ainsi mes deux passions. Depuis environ deux ans, ma pratique photo a redoublé d’intensité quand, lors d’une de mes sorties photo à Paris, j’ai rencontré par hasard un ami d’enfance devenu photographe qui m’a complimenté sur mes clichés et lorsqu’un photographe internationalement reconnu à qui j’ai montré mon travail, m’a vivement encouragé à continuer.

© Gérard Héloïse
Quels sont tes sujets de prédilection ?

Je trouve qu’il serait dommage de se cantonner à un seul sujet et, en fait, au vu de mes images et de ma pratique, je constate que je n’ai pas vraiment de sujets de prédilection, je ne m’interdis rien. On peut me qualifier de boulimique, tous les sujets m’intéressent (architecture, portrait, sport, paysage, reportage etc.) et je me lance constamment des défis en essayant des pratiques différentes. En ce moment je m’essaye au portrait en lumière naturelle que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur. Mais si je veux être tout à fait honnête j’aime beaucoup la photo de paysage et la photo de rue.

Quel matériel tu utilises dans ta pratique ?

Mon Canon 5D Mark III que j’utilise depuis environ un an (j’adore ce caillou !). La plupart du temps, je l’utilise avec l’objectif Canon EF24-70mm f / 2,8L USM qui est aussi étonnant et très polyvalent. J’ai également plusieurs filtres ND (1 000 et 400) que j’utilise avec une télécommande pour prendre des photos à longue exposition.
En ce qui concerne mes photos de sport j’utilise le Canon 7D Mark II (sa rafale est absolument géniale !) couplé au Canon EF70-200mm f / 2,8L IS II USM).

© Gérard Héloïse
Qui sont tes photographes de références ?

Question difficile, car ils sont tellement nombreux et les sources d’inspirations sont tellement diverses. J’ai commencé bien-sûr par nos illustres aînés à savoir, Henri Cartier-Bresson, Willy Ronis, Robert Doisneau, Diane Arbus, Vivian Maier, Robert Frank, plus près de nous, David Gibson, Bruce Gilden, Steve Mc Curry, Sebastiao Salgado, Joel Meyerowitz, Trent Parke, Martin Parr, Alex Webb, Alexis Titarenko.
En ce qui concerne mes sources d’inspiration, ce que j’aime par-dessus tout c’est de découvrir l’univers de nouveaux photographes au gré de mes ballades sur Internet ou de mes lectures et je suis abonné à beaucoup de newsletters traitant de photographie. J’aime les portraits de Denis Rouvre, les sujets de Yann Gross, la précision des photos de Stephen Shore, l’univers de David Uzochukwu, le travail de Joel Redman la façon d’appréhender et de photographier Haiti de Corentin Fohlen, et en ce moment je découvre tout l’univers de Nadav Kander que j’adore.

© Gérard Héloïse
Comment as-tu découvert Lense ?

Comme je l’ai dit précédemment tout ce qui traite de la photographie m’intéresse et c’est tout naturellement que j’ai découvert Lense en surfant sur Internet. Je me suis inscrit très rapidement et j’ai commencé à partager mes photos et à découvrir celles des autres Lensers. Je ne peux plus m’en passer. C’est d’ailleurs le premier site photo que je consulte généralement le matin et il est en bonne place parmi mes favoris !

 

Portrait de Gérard Héloïse

En savoir plus sur ce Lenser :
Site
Facebook 
Instagram 


Chaque semaine découvrez un nouveau Lenser !

 

commentaire

Ajouter le vôtre

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser
Vous aimez Lense ?
Désactivez votre bloqueur de publicité !

Espace annonceur