Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Portrait de Lenser : Léa Benatar

Toutes les semaines Lense met en avant l’un de ses Lensers, les lecteurs passionnés de photographie qui ont partagé leurs images sur le site. Cette semaine on vous présente Léa Benatar. Pour participer, c’est par ici. (Photo d’ouverture : © Léa Benatar)

Photographe de rue autodidacte, Léa Benatar sublime la ville dans ses clichés. Sous les lumières des néons nocturnes ou à travers des noirs et blancs rappelant l’approche des grands maîtres, la métropole devient un set de cinéma, un labyrinthe d’inspirations que la jeune photographe explore à travers son objectif et une touche poétique.

Quel est ton rapport à la photographie ?

Avant de pratiquer la photographie, je suis passionnée par l’art photographique et l’image. C’est cet amour qui m’a amenée à vouloir m’essayer dans cette discipline. Elle occupe une place quasi quotidienne dans ma vie. Mon appareil m’accompagne presque tous les jours. Il m’arrive le week-end de passer des heures seule dans Paris pour photographier toutes ces petites scènes qui se déroulent sous mes yeux.
La photographie est très présente aussi sur les réseaux sociaux, je passe beaucoup de temps sur Instagram notamment. Il m’arrive aussi de me plonger dans les nombreux livres de photos qui peuplent ma bibliothèque.

© Léa Benatar
Comment as-tu commencé à en faire ?

J’ai commencé la photographie simplement. Pour l’un de mes anniversaires vers l’âge de 13 ans mes parents m’ont offert un petit compact numérique. J’ai commencé à faire des photos par-ci ou par-là. C’est en discutant photographie avec quelques connaissances que le virus a opéré petit à petit, pour devenir une véritable passion et une échappatoire.

Quels sont tes sujets de prédilection ?

J’ai mis un petit moment à réellement trouver mon style.
Aujourd’hui ce qui me passionne est la photographie de rue. Partir à la recherche de ces petites scènes qui font le quotidien de la vie en ville. Et l’avantage de vivre à Paris, c’est que d’un quartier à l’autre on peut tomber sur des scènes complètement différentes. J’adapte ma prise de vue en fonction de l’environnement urbain dans lequel je me trouve.
J’aime aussi adapter ma prise de vue photographique en fonction de la saisonnalité. Par exemple l’hiver, avec la nuit qui tombe plus tôt j’adore aller chasser l’ambiance nocturne de la ville, capter la lumière là où elle est. Faire de la photographie c’est aussi vivre au rythme du soleil.

© Léa Benatar
Quel matériel tu utilises dans ta pratique ?

Je fais partie de ces photographes qui ont troqué leur réflex pour de l’hybride. Depuis presque deux ans je shoote avec un Fujifilm X-T20 et une focale fixe 35 mm.
Depuis peu, je me suis mise à la photographie argentique avec un Pentax Spotmatic SPII et un objectif Takumar 55 mm. Je prend également plaisir à utiliser de temps en temps le petit Minolta Hi-Matic G légué par mon grand-père il y a quelques années.

Qui sont tes photographes de références ?

Je dirais Steve McCurry pour ses portraits captivants qui nous en disent tant sur les différentes cultures des pays qu’il parcourt. C’est un de ces photographe qui en une image arrivent à nous transporter avec eux.
Vivian Maier, dont j’ai découvert le travail il y a quelques années grâce à l’excellent documentaire “Finding Vivian Maier”, que je recommande fortement. Son regard, sa pratique de photographe de rue et son histoire me fascinent.

© Léa Benatar

Sebastião Salgado pour son noir et blanc exceptionnel et sa vision du monde qui nous entoure.
En matière de photographie de rue impossible de ne pas évoquer l’oeil de Henri Cartier-Bresson avec sa notion d’ ”Instant décisif” si précieuse pour la photographie.
Et enfin je citerai Raymond Depardon, dont la démarche photographique est aujourd’hui un pilier pour cet art. La dimension sociale de ses photographies nous offre une ouverture unique sur le monde et la société.

Comment as-tu connu Lense ?

J’ai connu Lense sur Facebook il y a quelques années en cherchant de l’inspiration et des moyens autres que les réseaux sociaux comme Instagram et Facebook, pour faire connaître son travail.

Portrait de Léa Benatar

Plus d’informations sur cette lenser :
Instagram
Site


Chaque semaine découvrez un nouveau Lenser !

 

commentaire

Ajouter le vôtre

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser
Vous aimez Lense ?
Désactivez votre bloqueur de publicité !

Espace annonceur