Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Pradip Malde lève le voile sur la pratique de l’excision en Tanzanie

Pradip Malde lève le voile sur la pratique de l’excision et de la mutilation génitale en Tanzanie, à l’aide de l’activiste anti-FGM Sarah Mwaga. Ensemble, les deux reviennent sur les motivations profondes de cette tradition sans laquelle une femme peut être rejetée par sa communauté. Un livre recense ce travail d’envergure : From Where Loss Comes. (Photo d’ouverture : Piliska Marwa et Dorcas Elias Langi sur la montagne Susuni territoire du clan Wanchari, près de Tarime, en Tanzanie. 2018 © Pradip Malde )

Le photographe tanzanien Pradip Malde se penche sur les causes profondes des mutilations génitales féminines (MGF), un sacrifice souvent nécessaire pour appartenir à une communauté en Tanzanie. Travaillant avec Sarah Mwaga, fondatrice du réseau Anti FGM Network, Malde a parcouru plus de 3 000 miles en trois ans, visitant des communautés reculées pour converser avec des femmes militantes – victimes de MGF et anciennes ngariba (terme swahili pour designer les femmes qui pratiquent l’excision)  – et les photographier, ainsi que les sites sacrés où se déroulent ces rituels et les outils utilisés par les ngariba qui ont renoncé à cette pratique.

Jazira Ramadhani dans sa maison près de Singida Tanzanie-19-août-2017. Jazira a connu de complications de santé graves pour avoir été coupée alors qu’elle était enfant. © Pradip Malde

« Tant de douleur est cachée, et je veux que tes photographies soient comme un nouveau regard, une autre façon de s’ouvrir ce qui est ressenti dans l’isolement », a déclaré Sarah Mwaga alors qu’elle travaillait avec Malde durant l’été 2016 en Tanzanie.

Soixante photographies et près de 9 000 mots traitent d’une douleur et d’une souffrance privées, sacrificielles, mais qui vont à l’encontre de valeurs considérées comme inaliénables : nos droits humains fondamentaux. C’est l’histoire des causes profondes de l’excision et de la mutilation génitale féminine (E/MGF). Cette pratique présente une dialectique tragique. En se soumettant à une perte personnelle, une femme peut être assurée d’être membre d’une communauté. Son alternative est de rester intacte et d’être rejetée par sa communauté. C’est un choix impossible.

From Where Loss Comes est une étrange collection de textes en anglais et en swahili et de photographies qui explorent le sacrifice et la perte nécessaires pour faire partie de toute communauté. Le sujet dépasse largement les frontières de la Tanzanie, car, comme le dit Malde, l’E/MGF « menace la condition humaine et environnementale. C’est pour cette raison, si ce n’est pour une autre, qu’il est important que les hommes, tout autant que les femmes, se préoccupent des MGF/E et de la lutte contre celles-ci. »

Kigundu 6, verso. Un outil de coupe forgé à la main, transmis de génération en génération – © Pradip Malde

« Ce livre doit être appréhendé, discuté, suivi. J’espère que grâce à l’attention portée à ce sujet, nous pourrons creuser les liens entre la perte et l’amour, et pourrons commencer à répondre aux questions perpétuelles sur ce que c’est qu’être humain », écrit-il dans l’avant-propos.

Malde est photographe et professeur à l’Université du Sud, à Sewanee, TN, où il est codirecteur de l’Institut d’Haïti. Une grande partie de son travail porte sur l’expérience de la perte et la façon dont elle sert de catalyseur à la régénération. Il travaille actuellement dans des communautés rurales d’Haïti, de Tanzanie et du Tennessee, où il conçoit des modèles de développement communautaire par le biais de la photographie. Ses œuvres font partie des collections du Museum of the Art Institute, Chicago, du Princeton University Museum, du Victoria & Albert Museum, Londres, du Yale University Museum et de la Scottish National Portrait Gallery, Édimbourg, entre autres. Il est lauréat de la bourse Guggenheim 2018.

© Pradip Malde

Plus d’informations sur le livre :
Photographies et textes de P. Malde
Publié par Charcoal Press
Date de publication : juin 2022
Couverture rigide, lin gaufré
92 pages / 60 photographies n&b
Textes en anglais et swahili
74 euros

Acheter

Source : charcoalbookclub.com


commentaire

Ajouter le vôtre
Il y a 4 mois et 2 semaines

A very awesome blog post. We are really grateful for your blog post. You will find a lot of approaches after visiting your post.

https://www.mybalancenow.onl/

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser