Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

RAW Power débarque sur iOS, avec de vrais atouts

Avec la prise en charge du format RAW par iOs, les applications qui permettent d’éditer ses fichiers RAW ont fait leur apparition. Mais cette fois-ci, c’est RAW Power, déjà distribué sur Mac et dirigé par l’ancien responsable d’ingénierie d’Aperture qui débarque en version mobile.

RAW Power existait déjà pour Mac, avec une dernière version il y a quelques jours qui prend en charge l’effet de profondeur des nouveaux iPhone. Cette solution d’organisation et d’édition d’images arrive donc en version mobile. Les anciens utilisateurs d’Aperture retrouveront aussi leurs marques.

Un outil avancé d’organisation et d’édition mobile

La promesse de RAW Power : organiser et éditer vos photos de manière efficace, mais aussi une véritable prise en charge des fichiers RAW, avec quelques fonctionnalités héritées d’ Aperture. Quelques nouveautés sont aussi de la partie, comme la gestion du flou pour les appareils équipés de deux capteurs photo.

Le tout est compatible iCloud et une extension pour MacOs permet de passer de l’édition et organisation depuis un iPhone ou iPad à un Mac et inversement. Voilà donc une application potentiellement utilisable dans un flux de travail professionnel mobile.

Notons qu’il vous faudra un appareil récent pour pouvoir l’utiliser (iOS 11 obligatoire), et que l’application est en anglais. Mais pas besoin d’être à l’aise avec la langue de Shakespeare, l’application est assez intuitive, et il sera facile de la prendre en mains.

Des fonctionnalités d’organisation puissantes

Dans sa version gratuite, RAW Power permet d’abord d’accéder à ses photos en retrouvant dès le départ l’organisation des dossiers de votre galerie iOS. C’est la vue par albums, qui permet aussi de créer d’autres albums.

Depuis la vue galerie, un tap sur la photo de votre choix et celle-ci passe en plein écran avec un bandeau affichant les autres images en miniature dessous.

En mode paysage, un bouton info apparaît. Il permet d’accéder à 3 onglets qui permettront de voir les métadonnées, les albums ou d’accéder à l’édition par onglet.

C’est très bien conçu et très complet. Il est aussi possible de déplacer des images directement dans les albums par glisser déposer. Pour des ajustements rapides, l’onglet ajustements est aussi très efficace.

Edition des fichiers sous RAW Power

C’est là que les choses deviennent vraiment intéressantes et que le savoir-faire des créateurs de l’application prend tout son sens. On commencera avec l’édition non destructive, qui permet de revenir en arrière à tout moment. Les fichiers RAW originaux ne sont pas modifiés mais un petit fichier est ajouté avec les ajustements. C’est un avantage essentiel pour les professionnels, qui désirent stocker leurs fichiers originaux.

Lors de l’édition d’images, la synchronisation avec la galerie photos et la synchronisation iCloud (si utilisée) est appréciable. Et le fait de pouvoir passer d’un appareil à un autre en gardant ses changements est tout aussi confortable et utile dans un flux de travail mobile.

Bonne surprise en JPG

Les capacités de récupération des images au format JPG que j’ai pu essayer sont excellentes. En général, ce format ne permet que très peu de récupération dans les ombres et des hautes lumières, et c’est là que d’autres solutions sont mises en difficulté. Ici, le résultat obtenu est assez bluffant, même si cette impression est évidemment subjective.

Si la récupération possible sur un fichier JPG reste par nature limitée, les nombreux contrôles et surtout la finesse des réglages permettent des ajustements efficaces.

Les outils en version gratuite

On trouve une gamme assez étendue d’outils, même en version gratuite.

L’outil « Crop » est le traditionnel recadrage d’images, qui offre pas mal de possibilités, et un outil d’ajustement de l’horizon très simple à utiliser.

L’outil “Tone” donne accès aux ajustements de l’exposition, des hautes lumières, des ombres et la fonction « Recovery ». Cette dernière est un vrai plus, très efficace pour ajuster finement les sur-expositions sans toucher aux autres zones de l’image.

L’outil “Basics” permet quant à lui de contrôler la luminosité, le contraste, la saturation et la vibrance. Rien de spécial à signaler dans ce domaine, si ce n’est la finesse de réglage disponible et la qualité des couleurs lors de l’ajustement de la saturation.

L’outil “Sharpen” qui permet d’améliorer la netteté d’une image est très réussi. Il est ainsi possible de le régler à 100% et de zoomer à fond dans l’image sans constater un résultat bourré d’artefacts et inutilisable. Un très bon point.

Certains outils uniquement disponibles en version payante

La version payante qui coûte 10,99 € est le seul achat intégré proposé. Cet achat permet de débloquer des outils essentiels comme le réglage de la balance des blancs, l’outil courbes, ou le nouvel outil de gestion de la profondeur. Ce dernier ne concerne que les appareils iOS équipés de double capteurs, et permet d’optimiser l’effet de profondeur, par exemple en mode portrait.

Sachant que l’outil courbes a été particulièrement remarqué sur la version Mac pour les nombreux réglages disponibles (on peut l’apercevoir dans la vidéo en fin d’article), et que régler la balance des blancs n’est pas non plus un gadget, les plus exigeants passeront donc certainement à cette version payante.

RAW Power et les fichiers RAW

Le cœur de cette application réside dans la capacité à traiter le RAW. Mais l’application ne se contente pas de prendre en charge les images RAW réalisées avec un appareil iOS. Elle utilise le moteur d’édition de RAW d’iOs 11, et permet donc de prendre en charge les fichiers de très nombreux appareils photo. La liste des appareils compatibles est d’ailleurs disponible ici.

L’application trouvera donc aussi un intérêt auprès de photographes passionnés ou professionnels qui pourront ainsi intégrer un outil performant à leur flux de travail.

Si une photo au format RAW est affichée, le menu édition s’enrichit du menu correspondant, et de ses ajustements.

Au programme de ce menu Raw :

  • Boost, qui permet un ajustement global et plutôt efficace
  • Black Boost, qui se concentre sur les zones sombres
  • Black Point, qui agit exclusivement sur le point noir
  • Luma noise, pour gérer le bruit de luminance
  • Color noise, pour ajuster le bruit de chrominance
  • Détail, pour la netteté
  • Raw Sharpen, qui opère un ajustement de la netteté adapté aux fichiers raw
  • Raw contrast, même chose que Raw Sharpen, mais pour le contraste

Un simple test avec mon Canon 5D Mark III sur une photo en RAW très (trop) contrastée et qui a été transférée vers mon iPad m’a permis de constater l’efficacité de l’application dans le cadre d’un traitement rapide.

Un positionnement « pro » et minimaliste à la fois

RAW Power a beau proposer beaucoup de réglages, beaucoup de nouvelles applications proposent beaucoup plus de possibilités aujourd’hui. Filtres, pré-réglages, ajustements automatiques, calques ou encore ajustements locaux sont de plus en plus utilisés par les solutions concurrentes, mais ne sont pas disponibles sur RAW Power. Cette limitation posera ou non problème en fonction de vos besoins spécifiques.

Les fondateurs de RAW Power semblent avoir fait le pari de se concentrer sur moins de choses, mais avec des fonctions d’organisation et d’édition parfaitement implémentées. Bien que certains regretteront de ne pas pouvoir faire plus encore, l’application devrait rapidement se positionner comme une nouvelle valeur sûre aux côtés de solutions comme Lightroom mobile pour ne citer qu’elle.

 

RAW Power est disponible pour les appareils compatibles iOs 11 en version gratuite sur l’App Store. Le déblocage de toutes les fonctionnalités depuis l’application coûte 10,99 € et permet d’accéder au réglage de la balance des blancs, de l’outil courbes et du réglage de l’effet de profondeur.

Source : Gentlemencoders 

commentaire

Ajouter le vôtre

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser
Vous aimez Lense ?
Désactivez votre bloqueur de publicité !

Espace annonceur