Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Sony RX10 Mark IV : zoom et vitesse

En toute logique le RX10 Mark IV succède au Mark III. Si le design et la partie optique n’évoluent pas, Sony booste son bridge expert à grande focale. Des spécifications qui ne sont pas sans rappeler celles du RX100 V.

Comme pour sa gamme de compacts experts RX100, Sony décline celle de ses bridges expert RX10. Chaque génération s’enrichit de nouvelles fonctions et spécifications techniques. c’est le cas pour le RX10 Mark IV.

A l’identique

Extérieurement, le nouveau RX10 Mark IV n’évolue pas. Il reprend le design de son prédécesseur. L’ergonomie n’évolue pas avec le nombre de commandes et leur disposition qui restent les mêmes. On retrouve l’optique à grande amplitude focale Zeiss Vario-Sonnar T 24-600 mm stabilisé. Un zoom qui offre une ouverture glissante f/2,4-4.

Pour la visée, l’utilisateur peut toujours compter sur un viseur électronique Oled de 0,39″ avec une définition de 2 359 296 points. La couverture de champs est de 100% avec un coefficient de grossissement de 0,7x. L’écran LCD articulé sur l’axe horizontal est également toujours présent sur le RX10 IV. Avec sa diagonale de 3″ (environ 7,5 cm), il propose une définition de 1 440 000 points.

Pointe de vitesse

Comme il l’avait fait avec son compact expert RX100 V, Sony s’est évertué à améliorer les performances de cette nouvelle génération de RX10. Le constructeur ne réinvente pas et déploie ses technologies. Si le RX10 Mark IV reprend le design l’ergonomie et la partie optique du RX10 III. Il hérite du « moteur technique » du RX100 V.

Le RX 10 Mark IV s’appuie sur le capteur du RX100 V, son processeur de traitement d’image et son système AF. On retrouve ainsi le capteur CMOS Exmor RS de 1 pouce. Avec sa définition de 20 mégapixels, il utilise une architecture rétro-eclairé (BSI) et « empilé ». Cette dernière désigne le fait que le capteur intègre directement la mémoire pour gagner en vitesse. C’est donc sans surprise que l’on retrouve la cadence rafale du RX100 V : 24 images par seconde avec le suivi AF et d’exposition.

Même constat du côté du système autofocus. Le RX10Mark IV hérite de l’autofocus à détection de phase à 315 points AF répartis sur le capteur avec une couverture de champs de 65%. Sony annonce une réactivité de 0,03s. Ce qui est, là, légèrement meilleur que sur le RX100 V (0,05 s).

Des performances qui découlent aussi de l’intégration du dernier processeur de traitement maison BionZ.

Expert en vidéo

Sony a toujours présenté la gamme RX10 comme des appareils orientés vidéo. C’est toujours le cas du RX10 Mark IV. Il filme en Ultra HD / 4K (3 840 x 2 160 pixels) sur  l’intégralité du capteur. Le débit du flux vidéo enregistré peut monter jusqu’à 100 Mbps. Un mode vidé qui s’appuie sur le Fast Hybrid AF. Un système annoncé comme deux fois plus rapide que celui du RX10 III.

Le RX10 IV fait du pied aux pros avec la présence du S-Log3 / S-Gamut3, Gamma Display Assist, Time Code…

Le Sony RX10 Mark IV est annoncé pour le mois d’octobre 2017 à 2 000 euros.

A l’heure actuel deux modèles domine le secteur des bridges experts : le Panasonic Lumix FZ2000 et le RX10 Mark IV.

Source : Sony

commentaire

Ajouter le vôtre

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser
Vous aimez Lense ?
Désactivez votre bloqueur de publicité !

Espace annonceur