Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Vasantha Yogananthan : hommage à la lenteur en photographie

Du 18 janvier au 2 mars la Galerie Folia expose le travail du lauréat 2018 du Prix Clara, Vasantha Yogananthan. (Photo d’ouverture : © Vasantha Yogananthan)

Chaque année, depuis 2012, le Prix Clara récompense les photographes travaillant à la chambre pour une série inédite. A travers l’exposition « Myth of two souls » à la Galerie Folia le public pourra découvrir le travail de Vasantha Yogananthan, lauréat du Prix 2018.

© Vasantha Yogananthan

Le travail de ce photographe basé à Paris est une quête de lenteur, de magie, une découverte de l’espace et de l’humain au cœur de celui-ci. Jonglant entre documentaire et fiction, le langage photographique de Vasantha Yogananthan a une dimension presque philosophique. Le temps est rallongé, la palette de couleurs étendue et précise, rendant justice à toutes les nuances de l’argentique. L’inspiration picturale apparaît comme évidente dans ces natures mortes et ces portraits à l’impact visuel aussi percutant que celui de grands tableaux.

« Myth of two souls » est un travail divisé en 7 livres et fait référence au mythe de Ramayana, poème attribué à Valmiki et écrit en sanskrit au IVème siècle. Ce texte épique est avant tout un conte philosophique fondateur, véhiculant le système de valeurs propre à l’Asie du Sud. Le photographe s’est alors embarqué pour une aventure durée 5000 km retraçant les étapes des voyages évoqués dans l’oeuvre. Une véritable réécriture de la légende, en images cette fois-ci. Les habitants des lieux mentionné dans le Ramayana interprètent les héros du mythe devant l’objectif de Yogananthan. Les photos en noir et blanc ont ensuite été coloriées à la main par un peintre indien.

© Vasantha Yogananthan

Les 7 livres qui composent « Myth of two souls » sont publié par Chose Commune, maison d’édition fondé par le photographe et Cécile Pointboeuf-Koizumi. Ils parcourent, comme le poème, le cycle de la vie de la naissance des héros, leur histoire d’amour, la guerre et puis la mort.

A l’heure où le numérique règne sur nos imaginaires visuels et paraît indétrônable, le Prix Clara se propose de contrer la tendance en douceur en remettant la précision, la patience et la virtuosité du photographe au centre de cette pratique. Le travail du lauréat 2018 est d’autant plus symbolique qu’il a pour fil rouge la lenteur et la quête intérieure.

A découvrir du 18 janvier au 2 mars à la Galerie Folia.

Source : Galerie Folia

commentaire

Ajouter le vôtre

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser
Vous aimez Lense ?
Désactivez votre bloqueur de publicité !

Espace annonceur