Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

VR Arles Festival : les prix 2018 révélés

Pour sa troisième édition, le jury du VR Arles Festival, présidé par Marie Gillain, a décerné le prix du meilleur film à « Treehugger : Wawona » du collectif Marshmallow Laser Feast. Angel Manuel Soto reçoit le coup de cœur du jury pour « Dinner Party ». (Photo d’ouverture : © collectif Marshmallow Laser Feast)

Cette année, 21 créations ont été présentées au VR Arles Festival, qui se tient jusqu’au 26 août 2018. Les films, très variés selon le jury, étaient regroupés en quatre catégories : fiction, documentaire, film d’art et jeune public. Le jury, composé de James Thierrée, Marie Guillaumond, Christophe Miles, Marie Gillain, Charlotte Abramow, Renaud Grand-Clément et Vincent Pérez, a décerné le prix du meilleur film VR 2018 au collectif Marshmallow Laser Feast, pour « Treehugger : Wawona ».

Dans cet étonnant voyage dans l’invisible, le visiteur ne fait plus qu’un avec un arbre qui se déploie des racines jusqu’à la cime. Telle une particule d’eau, il évolue dans un séquoia géant. Le souffle du vent et le bruissement des feuilles finissent par l’immerger dans l’un des arbres les plus volumineux au monde.  À l’origine de cette expérience inédite, huit passionnés et plusieurs échanges avec des scientifiques. « Il nous fallait étudier le fonctionnement d’une feuille, d’un arbre, bref, réaliser une enquête scientifique », explique Barney Steel, le directeur de Marsmallow Laser Feast.

« Dinner Party » reçoit le coup de coeur du jury

Le coup de coeur du jury revient par ailleurs à Angel Manuel Soto pour « Dinner Party », basé sur l’histoire vrai de Betty et Barney Hill. Ce couple a rapporté le premier récit d’enlèvement extraterrestre aux États-Unis : le leur. Cette expérience de réalité virtuelle est une immersion dans le dîner pendant lequel ils ont diffusé l’enregistrement de la séance d’hypnose sensée révéler leurs souvenirs.

Dinner Party © Angel Manuel Soto

Une aide à la création précieuse

Le collectif Marshmallow Laser Feast reçoit une aide à la création de 10 000 € pour réaliser de futurs projets de réalité virtuelle. Angel Manuel Soto quant à lui, reçoit le LaCie 6big Thunderbolt 3, une unité de de stockage d’une capacité maximale de 60 To, l’outil idéal pour gérer les montagnes de données aujourd’hui nécessaires à la création de films VR.

Source : VR Arles Festival

 

commentaire

Ajouter le vôtre

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser
Vous aimez Lense ?
Désactivez votre bloqueur de publicité !

Espace annonceur