Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Yami International : l’empowerment des femmes en photos

Yami International est une jeune artiste et peintre française qui défend, par son oeuvre spontanée et décalée, un propos libératoire remettant en cause les injonctions pesant sur la femme en société. Focus sur sa série « God bless Her ». (Photo d’ouverture : © Yami International)

Derrière le nom Yami International, se cache une artiste et photographe française de 24 ans. Ayant grandi dans un environnement d’artistes et de scientifiques, elle s’intéresse tout naturellement aux deux disciplines. En études de gynécologies, elle développe une attention toute particulière aux femmes et à leur condition. A travers la peinture et la photographie, elle exprime son engagement et son envie de liberté et d’empowerment. Dans la série « God bless Her », elle met en avant des portraits de femme on ne peut plus spontanés, pendant des situations quotidiennes, qu’elle juxtapose à des citations féministes.

© Yami International

Les images son lo-fi, basse définition, et épousent une esthétique contemporaine. Une envie d’authenticité se dégage des clichés, pris avec un portable, avec une mise en scène résolument dépouillée et aucun artifice qui améliore l’image. Le maquillage, la pose, la tenue vestimentaire importent peu : pour Yami, l’art doit véhiculer un message au-delà de servir une quête esthétique. Ce message s’exprime par un contenu et une forme devant aller de pair.

© Yami International

La même approche désinvolte s’applique à ses peintures. Le jugement d’autrui importe peu : ici, l’émotion première est souveraine. Andreas Gursky et Jackson Pollock sont des références incontournables, alors qu’en photographie Yami va vers un univers abstrait, hautement suggestif, ne laissant guère de place à la description documentaire léchée et détaillée. L’image, tout comme le propos, est en quête de vérité.
Comme bon nombre de jeunes talents de sa génération, Yami détourne les réseaux sociaux et leur usage, en élaborant une esthétique qui fuit la perfection et le besoin de paraître. En peinture, comme en photo, la prise de pouvoir féminine est au cœur du projet et cela passe par un doigt d’honneur politique aux injonctions et aux contraintes.

© Yami International

Pour découvrir d’autres clichés et peintures, rendez-vous sur Instagram.

Source : Yami International

 

commentaire

Ajouter le vôtre

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser
Vous aimez Lense ?
Désactivez votre bloqueur de publicité !

Espace annonceur