Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Une campagne contre le body shaming immortalisée par Tamara Hauvuy

La photographe Tamara Hauvuy immortalise la campagne contre le body shaming (la honte du coprs, ndlr) pour la Fédération française de naturisme. Un projet libérateur qui vise à nous reconcilier avec notre corps et à promouvoir une imagerie non formatée de ce qu’est un corps humain. Exposition à la Galerie Joseph le 27 mai, puis tournée dans toute la France. (Photo d’ouverture : © Tamara Hauvuy)

La Fédération française de naturisme et la photographe Tamara Hauvuy ont collaboré pour donner vie à une campagne photographique pas comme les autres : alors que le body shaming est un phénomène de plus en plus répandu, notamment à cause des réseaux sociaux, cette initiative a pour but de promouvoir une acceptation du corps de chacun. La série s’insurge contre les normes contraignantes, voire inatteignables imposées par l’industrie de la mode, de la publicité et de la pornographie.

© Tamara Hauvuy

#stopbodyshaming #aimonsnouscommenoussommes : à travers ces hashtags, la Fédération veut apporter sa contribution à la déconstructions de codes physiques néfastes, pétris de misogynie, racisme et validisme. Qui de mieux placé que les naturistes pour parler de nudité, des bienfaits et des interactions sociales qui en découlent ?

Selon la Fédération, il faut se défaire « des injonctions assimilant toutes les formes de nudité (revendicatives, artistiques et naturistes ou philosophiques) à de la pornographie, et auxquelles certains réseaux sociaux comme Facebook cèdent, par intérêt purement commercial. » 

© Tamara Hauvuy

A la fois symbole du consumérisme actuel et vecteur marketing, à la fois objet de pudibonderie et de restrictions, le corps est pris dans ce schéma névrotique provoquant des nombreux troubles psychologiques chez les individus.

« Notre volonté avec cette campagne, sera de réconcilier les Françaises et les Français avec leurs corps et leur nudité, d’en reprendre possession ! De montrer que cette honte du corps (body shaming) n’a aucune raison d’être et que l’on peut (et doit) résister à ces oppressions ; qu’il est important de s’en émanciper, de s’en libérer, afin de pouvoir vivre heureux et épanoui. » explique la Fédération française de naturisme.

© Tamara Hauvuy

Pour ce faire, l’exposition itinérante des travaux de Tamara Hauvuy a été mise en place et démarrera le 27 mai à la Galerie Joseph, à Paris. L’occasion de voir des clichés représentant des naturistes, des non naturistes, des gens de toute morphologie, couleurs de peau, âge, avec ou sans tatouages et piercing, etc., afin d’opérer une vraie libération de notre imagerie corporelle.

Source : stopbodyshaming.fr

 


 

commentaire

Ajouter le vôtre
Il y a 3 ans

Notre peau trace, au fil des ans, notre histoire. La cacher sous quelques habits nous prive de l’imagerie corporelle envers autrui !
_Vive le naturisme_
« Beauté est notre corps. De la naissance à notre mort. Nos vêtements pas totalement. » (ツ)

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser