Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Banques d’images low-cost : le ministre de la Culture veut s’en mêler

Évolutions de marchés et interventionnisme : un couple toujours un peu compliqué, qui se dispute aujourd’hui à travers la position de banques d’images low-cost comme Fotolia et ShutterStock : Le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand voudrait les réglementer.

Image : Rue89

…………………………

Il n’y a qu’à lire les commentaires sur le web pour s’en convaincre : la lettre que Frédéric Mitterrand a envoyé au Conseil Supérieur de la Propriété littéraire et artistique se retrouve autant applaudie que décriée.

Sous l’impulsion des « organisations professionnelles, représentant tant les photographes que les agences de presse ou d’illustration », le ministre la culture entend mettre des bâtons dans les roues des banques d’image low cost qui mettraient en péril tout un secteur.

En gros, les photographes de stock et les banques d’images de type Getty et Corbis subiraient une concurrence déloyale de Fotolia and co. C’est sûr qu’entre 500€ et 0,75€ pour des images pas toujours si différentes qualitativement, la question se pose.

Nous pourrions argumenter que la photo, à l’instar des autres disciplines créatives, la musique en tête, s’est largement démocratisée. Que les coûts d’accès, de production et de diffusion se sont effondrés, ne justifiant plus les tarifs « à l’ancienne ». Comme tous les secteurs d’activité artistique, les moins créatifs ou brillants (pour résumer) seront les premiers menacés. Alors, bonne ou mauvaise nouvelle ?

Le débat est cependant plus complexe. Ce que reprochent les adversaires des banques d’image low cost, c’est le cadre juridique des images, qui sont soumises à des contrats de droit américains et non français, sans oublier la notion de « libre de droit », discutable en France.

A votre avis, cette lutte dans le milieu de la photo est-elle analogue à celle qui a eu lieu autour de la musique, ou les tenants et les aboutissants se montrent assez spécifiques pour donner raison à l’intervention du ministre de la culture pour défendre les ayants droits ?

…………………………

+ via

 

http://www.pcinpact.com/news/69727-frederic-mitterrand-cspla-banque-images.htm

commentaires

Ajouter le vôtre
Il y a 9 ans et 8 mois

je veux un travail

[…] Via http://www.lense.fr Partager :FacebookTwitter Un Blog WordPress.com. | Thème : Imbalance 2 par WPShower. Archives […]

Il y a 12 ans et 2 mois

D’un cote je je suis d’accord pour dire que les banques type fotolia ne sont pas forcement une bonne chose (qualite inegale, model peu favorable aux photographes, etc)
D’ un autre cote, je trouve un peu facile de prendre ce genre de site comme bouc emissaire alors que le « marche » de la photographie est completement surcharge. C’est un peu comme si les taxis parisiens demendaient une regulation des transports en commun parce qu’ils n’ont plus de clients, alors que d’un autre cote leurs couts auraient diminues et l’obtention d’une license facilite (pour filer la comparaison).

Donc bon…

Avatar par défaut
jean françois
Il y a 12 ans et 2 mois

Moi, en tant qu’industriel du BTP je n’ai pas vraiment d’avis sur le sujet.

Il y a 12 ans et 2 mois

Alors je vais me placer de l’autre coté, celui du graphiste dans la boite de com qui passe sont temps face à des clients qui n’ont aucune notion de la valeur d’une image.
Que ce soit des petites entreprise ou des grosses, public ou privée, avec un gros budjet ou un petit budjet, il n’ont jamais de budjet photos et quand on leurs montre un devis c’est le premier truc qu’il relève « mais pourquoi un budjet icono? »
Ils sont persuadé que les images sont gratuite sur le web.

Nous avons en souvent recourt à des banques d’images, quand il n’est pas possible de vendre un shooting spécifique.
Et là c’est la jungle, il y en a de bonnes petites agences d’images, mais les grosses du genre de fotolia sont des jungles avec tout et n’importe-quoi et souvent des photos toute nulle. Mais comme pas cher le client va se jeter dessus.
Et là encore pour beaucoup libre de droit ça veut dire gratuit.

Moi aussi je veux bien faire un câlin a Mitterand là (enfin si il change de gouvernement…) parce que fotolia nous pourri la vie a nous aussi !

Il y a 12 ans et 2 mois

J’sais pas pourquoi, mais j’ai envie de lui faire un gros câlin à ce Mitterand là !
C’est peut-être à cause des litres de Guinness que je me suis enfilé ce soir… ou parce que je suis content qu’enfin on se rende compte de la nécessité d’un « SMIC du photographe »… <3

Il y a 12 ans et 2 mois

Je ne m’en suis jamais intéressé mais bon je penses que l’état n’aidera pas la photographie en posant cette taxe. Les photographes voulant se lancer auront plus de mal…

Il y a 12 ans et 2 mois

Je pense que ce sont deux choses différentes entre les « low cost » et les « agence/photographes » qui ont pignon sur rue.

Le premier ne concurrence pas du tout le second car il est utilisé majoritairement pour les illustration de livre, de blog et présentation rapide ou de brochures.

Le deuxième, tel que je le conçois, fournit un travail plus précis ou commissionné comme les reportages, portraits, plaquette/événement d’entreprise, mariages qui nécessitent le déplacement etc… Ma société, pour ses événements, fait appel à un photographe. La facture s’élève environ à 2000€ par demi-journée pour une dizaine de photos à choisir et il a ordre de prendre tel ou tel personne etc… Je ne conçoit pas ce type de mission à 0,75€ par photo.

Personnellement, je suis dans le premier cas. Je vends mes photos d’illustration ou de concept générique en tout genre sur un site de low cost. La majorité des mes ventes sont de petite format (480×320) retrouvé en tant qu’illustration des blogs. Je vois mal un bloggueur débourser 500€ pour une photo pour illustrer les articles. Je le fais dans l’optique de l’autofinancement de ma passion et mon passe temps et surtout d’apprentissage. Car pour pouvoir les vendre, il faut produire les photos de qualité suffisante qui passe l’œil critique d’un réviseur professionnel. Par ailleurs, ce ne sont pas les 500$ par an que ça va casser l’industrie de la photo.

Ce sont deux marchés différents. Si loi, il y a aura ce serait encore une nouvelle taxe comme pour la musique. On va finir par taxer les ampoule car c’est la lumière, source des photos (j’exagère mais à peine au vu de ce qu’il s’est passé pour la musique)

Il y a 12 ans et 2 mois

Personnellement, je suis pour les low cost. La réalité du marché rend totalement obsolète un système juridique national et un tel niveau tarifaire.

AU delà de savoir qui a raison, la révolution numérique est simplement inévitable, il y aura forcément des dommages collatéraux.

Avatar par défaut
blanc mal rasé
Il y a 12 ans et 2 mois

C’est de votre faute les photographes. Vous êtes trop nombreux. Vous voulez tous faire la même chose.

Et oui, il n’y a pas que vous qui pensiez trouver un métier tranquille en appuyant juste sur un déclencheur.

Xas
Il y a 12 ans et 2 mois

Mouais, après avoir dit qu’il ne pouvait rien faire pour que Fotolia reçoive son label PUR, voilà qu’il se réveille…

Je ne suis pas pro, mais je suis contre les banques lowcost, j’espère que c’est pas du pipo son truc…

Il y a 12 ans et 2 mois

Perso, étant indépendant depuis septembre et voyant à quel point c’est difficile de trouver des contrats quand on arrive dans un milieu déjà blindé, je pense que c’est véritablement une bonne chose.

Ça évite dans un premier temps l’exacerbation de la dévalorisation psychologique de la photo (« une photo, c’est appuyé sur un déclencheur, donc on paye pas sa cher, l’appareil fait tout »).

Ça fait ensuite le tri entre tout ceux qui se revendiquent photographe parce qu’ils ont un appareil photo, et ceux qui en font véritablement leur métier.

Dans tous les cas, il n’y a rien à perdre : ceux qui arrivaient à vendre leur photo via les banques d’images low cost, s’ils sont suffisamment bons, les vendront sur Getty ou Corbis sans soucis à un tarif approprié et non dévalorisant. Les autres, beh ils perdront peut-être quelques euros, mais ils n’auront pas pris le métier de quelqu’un d’autre. Et comme ça ne changera pas leur nombre de like sur Fb, leur égo sera préservé.

Il y a 12 ans et 2 mois

C’est vrai qu’il y en a tellement depuis l’apparition du Canon 300D qui lancé les baby-boomers photographes; soit disant photographe ou encore prétendant être photographe.

Bientôt les vidéastes vont commencer leur lobbying avec les « chutes/covershoot » pour interdire ou réguler les ventes « low cost » de films 😉

Wait and see comme ils disent !

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser