Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Story telling avec Goon

Attention chez lenseurs, la rubrique story telling vient désormais piocher dans vos profils ! Premier membre à se prêter au jeu : Goon.

Vous connaissez le principe, avant de lire ce qui suit, dites moi ce qui vous est passé par la tête en voyant cette image : un mot, une histoire, une chanson… Aujourd’hui vous êtes libres 🙂 Et pour la petite histoire, je laisse parler l’auteur :

« J’ai pris cette photo le mois dernier à l’occasion d’une sortie des pixelistes parisiens. On était sorti entre chien et loup, les lampadaires commençaient à creuser des ombres… Le côté très pittoresque de Montmartre… Ambiance!

Je ne fais pas énormément de sortie photo en groupe en général, mais j’aime bien rencontrer des photographes et voir comment ils travaillent.

En l’occurence on bougeait de spot en spot autour de Montmartre et à chaque endroit on se disséminait pour couvrir des angles ou des scènes différentes. Du côté de cet escalier la plupart se sont installé dans l’axe de la descente, je me suis donc décalé ur le côté.

J’ai emprunté un zeiss à mise au point manuelle d’un ami, je me pose et fais mes réglages tranquillement. Plusieurs touristes sont passés, remplissant le décors, rien n’en ressort. Je peaufine mes réglages et en particulier la vitesse, pour ne pas figer le mouvement des passants.

A un moment, un riverain passe avec son chien. Un des photographes lui adresse 2 mots rapidement, le mettant plus en confiance pour traverser le champ photographique. Il se lance, je déclenche 3 fois, une fois à contre-jour du lampadaire, une fois en dessous, une fois derrière. Je vérifie ma prise, la première est vraiment bien.

Le gars rentre tranquillement chez lui. La descente n’est pas raide, les chaussures du gars sont presque nettes, il ne se presse pas. Les façades des bâtiments, les lampadaires et l’escalier me rappellent bien le Paris des cartes postale. C’est très paisible, donc j’ai essayé de traiter la photo de manière assez froide, en laissant des coins sombres.

J’aimerais qu’on y voit l’heure où la lumière disparaît. L’heure où l’on ne sait plus trop si on profite de l’air frais et du calme, où si on se dépêche de rentrer chez soi – parce qu’au fond on a encore des restes de cette peur animale de la tombée de la nuit… On y traverse l’obscurité sans bruit – on est un peu chasseur; mais on garde l’oeil ouvert – on est un peu la proie. On promène le chien mais finalement c’est aussi un peu lui qui nous protège.

On peut sûrement trouver mieux, mais j’y associerai bien la chanson « Moon Over Bourbon Street » a ce côté à la fois léger et grave, les instruments nobles qui collent bien au décors, dommage que le gars ait une casquette et pas un haut de forme… 😉 »

Rappel du principe de la rubrique : c’est simple, racontez nous ce qui vous a traversé l’esprit en voyant cette image.  Parce qu’avec de bonnes idées et ce qu’il faut d’inspiration, on a tous quelque chose à raconter en photo, cette rubrique laisse la parole aux photographes sur leurs clichés les plus narratifs, sans oublier de faire appel à votre imagination…

commentaires

Ajouter le vôtre
Il y a 12 ans et 10 mois

digestion

Yo
Il y a 12 ans et 10 mois

Envie de descendre cette pente sur mon VTT, dans le silence.

Il y a 12 ans et 10 mois

Pauvre lampadaire

Il y a 12 ans et 10 mois

SDF.

Il y a 12 ans et 10 mois

solitude

Il y a 12 ans et 10 mois

Corvée

Il y a 12 ans et 10 mois

Pour moi, ça sera un film. Minuit à Paris.

Il y a 12 ans et 10 mois

il faudrait rajouter deux trois racoleuses et des mecs un peu éméchés pour ressembler à bourbon street.. le tout sous une chaleur moite..

Il y a 12 ans et 10 mois

Jolie histoire, jolie photo 🙂

Il y a 12 ans et 10 mois

Fin de soirée.

Il y a 12 ans et 10 mois

Je commence à sévèrement regretter de ne pas l’avoir encore vu, celui-là! Il va falloir y remédier… 😉

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser