Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

GSS 2008 : Livres et Culture !

Second volet de nos GSS avec un pan indispensable mais souvent sous-estimé : les livres. Car on aura beau vous dire que l’on peut tout trouver sur le net (tutos, portfolios), rien ne remplace pour le moment la puissance d’une belle grande page et d’une impression de qualité !

null

Pour ce GSS, nous avons laissé parler s0mbry, Lenser émérite et photographe pro qui pourrait tenir par la suite une petite rubrique régulière, qui sait… En attendant, bonne lecture 😉

…………………………

Hello les Lensers !

Commençons tout d’abord par un principe fondamental : La photographie est à la base faite pour se retrouver sur papier photo, en tirage, établie sur un mur.
A l’heure actuelle, avec la photographie numérique, la tendance est de stocker des millions des photos, sans les imprimer, l’écran devenant le premier écrin de la Photographie. Souvent on m’a demandé : « mais, c’est quoi une bonne photo ? » J’ai été incapable de répondre durant quelques temps, jusqu’à ce qu’un collègue photographe depuis quelques années me dise : « Une bonne photo, c’est celle dont tu ne te lasses pas quand tu l’as devant toi, accrochée au mur depuis plusieurs mois« . Fort bien ! Mais problème de taille, on peut pas tous se payer des reproductions/originaux de tous les artistes qu’on aime, le portefeuille serait pas forcément d’accord.

J’ai la solution : Les livres photos ! Pourquoi ? Et bien, on a plein de photos, et c’est déjà une bonne manière de se nourrir les yeux au jour le jour. Les livres traitant de photographie, on en trouve des centaines, voire des milliers. Il est toujours très difficile de faire une sélection pour quelqu’un d’autre, ou même parfois pour soit. Car, oui, un livre photo est un investissement. Quelque chose que l’on gardera plusieurs années jalousement à l’abri de la poussière, des moisissures. On maudira nos potes si ils renversent leur tassé de café dessus, et on mettra un dragon punch au petit frère qui tente de s’en servir de brouillon.

Voici donc une petite aide parmi ce ras de marée de livres disponibles pour les fêtes :

…………………………

LES LIVRES D’ART


Mise en scène (photographies de Richard Avedon) [Edition De La Martinière – 75€]

Pas mal d’entre vous n’ont pas cette chance d’habiter à Paris pour son côté culturel. Du coup, il y a fort à parier que malgré la sortie Lense prévue à cet effet vous n’ayez pu profité de cette merveilleuse exposition de Richard Avedon au Jeu de Paume. Et bien, rattrapez-vous dès maintenant ! Ce livre est une petite bible du célèbre et foutrement talentueux portraitiste (mort il y a maintenant 4 années). Il rassemble pas moins de 200 photographies, pas forcément les plus connues, des portraits d’acteurs, de musiciens, de danseurs… Le tout décrit par un auteur et quatre autres artistes qui ont eu la chance de partager des projets avec cet homme.
Bien entendu, le fan de portraitiste que je suis vous conseille de vous ruer sur ce livre.
Il n’y a que peu de choses à dire lorsqu’on se retrouve devant ces portraits effectués à la chambre. Ce photographe a toujours su, selon moi, démontrer le vrai. Chaque portraitiste a une démarche différente, et lui avait ce petit plus qui fait qu’avec une simplicité extraordinaire, on arrive à avoir une image vraiment saisissante qui parle d’elle même. Exit les explications face à une image d’Avedon. Tout parle tout seul, c’est ça la force de ses photographies.

…………………………


Izima Kaoru : Landscapes With a Corpse (photographies d’Izima Kaoru) [Edition Hatje Cantz Publishers (en Anglais) – 78€]

Une démarche fort étrange, qui en dérangera plus d’un. Avant de commencer, je vais gronder ceux qui ne sont pas aller à Paris photo le WE du 13 au 16 Novembre 2008. Oui parce que vous auriez pu voir un immense tirage de cet artiste japonais. Voir une photographie en tirage papier, c’est toujours bien différent que de la voir sur un écran ou un livre.
Cette démarche donc, donnée en brut paysan, ça donne ça : photographier des morts. Bouh, ça paraît vraiment glauque affiché comme ça. Pas quand on sait maitriser les choses comme Izima sait le faire. Cet homme travaille sur cette série depuis environ une dizaine d’années. Bien entendu, aux vues des mises en scènes, il ne s’agit de pas vrais corps inanimés. Utilisant des modèles de différents horizons (mannequins, actrices, présentatrices de télévision), il leur met en place, dans le lieu de leur choix, leur mort désirée. Bien sur, non, il ne les tuent pas. Il exécute simplement les souhaits de ces dernières jeunes femmes concernant le lieu et la manière dont elles aimeraient quitter ce monde. Tout cela paraît réellement sombre, pourtant les images présentées en ce livre sont d’une beauté et d’une douceur hallucinante par rapport au sujet.

…………………………


Nues (Photographies de Willy Ronis et Philippe Sollers) [39€ chez Terre Bleue]

Le nu en photographie est quelque d’assez particulier. Mal maitrisé, on tombe vite dans une vulgarité quasi écœurante ou hilarante, bien maitrisé, on en vient à être fasciné par ce que tout le monde a de « disponible » en permanence : un corps.
Willy Ronis qu’on connait plutôt pour ses prises de vue dans la rue, expose dans cet ouvrage quelques dizaines d’années de photographies de corps de femme nus, le tout enrichi du travail d’auteur de Philippe Sollers. Un bien joli ouvrage pour ceux qui apprécient ce type de photographie.

…………………………


Lise Sarfati Austin, Texas « Fashion Magazine » [20€ – Magnum Photos]

Lise Sarfati, photographe de l’agence magnum (à titre officiel) depuis 7 ans maintenant a été choisie pour le quatrième « Fashion Magazine » de l’agence Magnum Photos. En gros, on retrouve tous les majors de la haute couture à travers une énorme série mode. Le travail effectué ici doit être assez titanesque aux vues du nombre de pages. L’interêt par rapport à une série de mode « classique » (sans diminuer le travail souvent formidable de la plupart des photographes de mode) est qu’on a le droit à une séance fashion de la part d’une photographe de reportage… Ca change énormément. Et pour sa part, c’est drôlement efficace. J’avoue être peu objectif sur ce livre, car le style de Sarfati m’a toujours plu. Assez atypique également pour un livre photo, le prix : 20€. Pourquoi se priver ?

…………………………


Gregory Crewdson : Sous la surface des roses [69€ Editions Textuelles]

En tant que fan des chroniques de Lense.fr, vous connaissez bien sur ce photographe pour ses mises en scènes préparées avec la minutie d’un chirurgien. Si ce n’est pas le cas, vous irez chez LeCrapo vous faire manger tout cru par son serpent. Le livre présente donc ses oeuvres quasi cinématographiques. Ce n’est jamais rien de découvrir son univers : une préparation tel un plateau de cinéma, le même genre d’équipe, de gros moyens… Ça donne souvent des photographies détonantes. Un très beau livre, grand format, à découvrir d’urgence.

…………………………


Sebastiao Salgado « Africa » [50€ Taschen]

Un pur livre de reportage « complet ». Africa c’est du Salgado pur et dur. Vous aimez les images d’ailleurs, les paysages désertiques ? Vous aimez voir les populations d’un pays, leur coutume locale, sa faune, et j’en passe ? Et bien, si l’Afrique vous fait de l’oeil depuis des années, achevez-vous avec ce livre. Sincèrement, je suis rarement touché par le photo reportage de ce type. Celui là a réussi à me faire sourire, et à me faire frissonner.
Des images parfois dures, qui retranscrivent bien le climat de certaines des régions difficiles de ce beau pays. En somme un livre « vrai » qu’il faudrait au moins feuilleter, même sans l’acheter.

…………………………


Alex MacLean « OVER » Visions aériennes de l’American Way of Life [59€ Dominique Carré Editeurs La Découverte]

Un regroupement de photographies qui montre « l’absurdité écologique » que les Etats Unis maitrise à merveille. Un travail qui n’est pas sans rappeler celui d’Arthus Bertrand, même si la démarche pas exactement la même. Travail bien exécuté, un livre pour les hardis défenseurs de notre planète.

…………………………


Au coeur de la chaîne monde de l’espoir (photographies de Bernard Matussière) [39€ Philippe Rey]

Pour ce livre, je me permets de reprendre la présentation directe de l’éditeur qui saura parlé plus précisément que moi pour une cause aussi juste : « Depuis vingt ans, La Chaîne de l’Espoir refuse la détresse des enfants qui n’ont pas eu la chance de naître dans un pays où l’accès aux soins est assuré pour tous. Sous l’impulsion du professeur Alain Deloche, elle met tout en œuvre pour réparer cette injustice grâce aux équipes qui partent pour opérer et transmettre leur savoir… Ce formidable réseau de solidarité aide des milliers d’enfants à travers le monde, des centres médicaux ouvrent, l’un après l’autre, en Thaïlande, au Cambodge, au Mozambique, à Dakar, à Kaboul… Outre des médecins engagés, des écrivains : Enki Bilal, Marie Desplechin, Éric Fottorino, Dan Franck, Bernard-Henri Lévy, Erik Orsenna, Patrick Poivre d’Arvor et Serge Raffy ; ont pris la plume pour commenter les photographies de Bernard Matussière qui porte un regard plein de retenue et d’une poignante humanité sur ces jeunes malades. Un livre fort, qui rend hommage au travail de La Chaîne de l’Espoir et à son objectif ultime : construire l’avenir, celui d’un enfant, celui d’un pays, l’avenir du monde. »
Un livre engagé, pour une bonne cause.

…………………………


Joakim Eskildsen: The Roma Journeys [45€ – Steidl Publishing]

Un portrait photographique d’une qualité rare sur la vie des Tsiganes, un peuple assez peu photographié. Joakim Eskildsen est resté 7 ans avec ce peuple, ramenant un reportage sublime… Une préface d’un prix Nobel de la littérature (Günter Grass) qui précise un brin d’histoire de ces nomades.
Un livre plein de bonne culture.

…………………………


Erwin Olaf (photographies d’Erwin Olaf) [50€ – Aperture]

Hallucinant ce Erwin. Y a qu’à voir son univers, créer de la nature morte avec un être un humain. Le tout mis en scène avec une beauté incomparable, des décors à faire pâlir des chef décorateurs de cinéma, et un éclairage dont j’ai toujours été ultra-jaloux. Si vous ne connaissez pas, imaginez vous du style Rockwell, mixé de l’étrangeté d’un film de Lynch. Vous y êtes ? Maintenant, avez vous déjà tenter de vous imager la douleur en elle-même ? Très personnel de mettre ça en scène, lui va plus loin, il met en scène « l’esthétique même de la douleur ». Les personnages issus de sa série « Grief » sont tous « peins » autour de cette redondance visuelle. Ce livre contient également deux autres de ses séries « Hope » et « Rain ». Vous serez gâtés, puisqu’il contient un dvd contenant des courts-métrages autour de ces mêmes séries. Et croyez moi, on voit rarement une telle qualité de direction photographique, d’éclairage, de décor, dans de la vidéo. A voir, à avoir, etc.

…………………………


David La Chapelle Heaven or Hell (photographies de David La Chapelle) [49€ – Taschen]

David La Chapelle, univers délirant et déglingué. C’est coloré, c’est étrange, souvent considéré comme étant à la limite du mauvais goût, et pourtant on reste dans un bon goût. Le monsieur n’est pas dénué d’expérience, il a déjà multiplié les couvertures de Vogue Italie, France, et également celle de Rolling Stone, Vanity Fair, etc. Il est également exposé dans de multiples galeries à travers le monde.
La Chapelle joue avec les limites, constamment. Et particulièrement dans cette ouvrage. On passe de scène de « pornographie » (non révélée), à des scènes bibliques, des scènes de renaissance, le tout avec son style assez « baroque ». (Imaginez seulement le résultat)
On peut déjà se dire que des gens connus serait complètement malade d’adhérer à ce genre d’images si « provocatrices ». Et bien la liste des modèles/stars ayant posé pour la chapelle est longue, très longue. (Paméla Anderson, Angélina Jolie, Paris Hilton, Beyoncé, Lil’Kim, Britney Spears, Courtney Love, David Bowie, Elton John, Jude Law, Ryan Philippe, Outkast…) Vous l’aurez compris, il s’agit d’un photographe incontournable. Un livre bien épais, plein de culture pop à savourer.

…………………………


La terre des paysans (Photographies de Raymond Depardon) [39€ – Seuil]

Tout fan de la ville de New-York connait les photos de Depardon. Pour le travail qu’il y a fait, la beauté des images qu’il en a ramené, déjà cette partie de son travail est incontournable. Et bien, il réitère ici, dans un autre esprit, plus modeste, et plus partagé au niveau de l’expérience, qu’il nous ramène des images du monde de la paysannerie. Un résumé photographique de 52 années de parcours en France, écumant diverses fermes et régions agricoles pour ramener un témoignage merveilleux de ce monde qui se perd lentement, mais hélas, trop sûrement. Des images en couleurs et en noir&blanc de ce fondateur de l’agence hotographique Gamma à savourer auprès d’un bon café et d’une petite lampe de chevet, pour se rappeler qu’un jour, nos ancètres ont connus cette vie.

…………………………

LES LIVRES D’APPRENTISSAGE


Le livre Adobe Photoshop CS3 pour les photographes numériques [39€ – Campus Press]

Ayant commencé sur photoshop avec un livre écrit par Scott Kelby je ne peux que vous conseiller celui-ci si vous êtes d’un niveau débutant/averti sous photoshop. Il a l’avantage de décrire simplement les choses, et pas de manière trop précise, juste d’histoire d’entrer dans le sujet, et de se permettre d’accéder à la retouche, et de quitter un peu la bidouille. La plupart des outils y sont expliqués, avec des démarches d’utilisation courante… Bref, à mettre entre toutes les mains, surtout entre celles de ceux qui ont peur de photoshop.

…………………………


« Ma méthode en 7 points avec Adobe Photoshop CS3″ [35€ – Pearson Education]

Toujours Scott Kelby qui décrit ici une démarche légèrement différente, plus personnelle. Le problème du photographe débutant dans sa démarche sous Photoshop, c’est qu’il en a souvent pas du tout. Il arrive, il réfléchit deux secondes en se disant « Hey, j’pourrai peut-être faire ça, ou ça… ou pas. ». Au final, il finit par faire du contraste, point barre parce qu’il n’a pas d’idée de la direction dans laquelle aller. Et bien, ici on vous aide, on vous propose la méthode d’un retoucheur professionnel. Bien sur, il ne faut pas se leurrer, ça ne sera pas ZE méthode, il va pas vendre la recette de son gagne pain de la sorte, mais pour ainsi dire, ça marche plutôt correctement. On est bien guidé, et à la fin, quand on a bien assimilé la méthode et compris la démarche. On se retrouve à se surprendre soi même lorsqu’on ouvre un fichier : oh miracle on sait quoi faire, et comment le faire. C’est pas merveilleux ? Accessible à tous les niveaux. (même pour les gens à l’aise sous photoshop, il y a de bonnes idées à voler ! vu qu’on ne peut toujours penser à tout)

…………………………


Le noir et blanc avec Photoshop CS3 et Lightroom [36€ – Eyrolles]

Un ouvrage sur le noir et blanc ? Oui bon monsieur ! Pourquoi ? Parce que ça peut être franchement utile. Beaucoup de gens ont leur méthode de conversions noir et blanc habituelle. Certains aiment leur nb bien contrasté, d’autres moins. Certains aiment leur méthode bien compliquée « Ouais attends là j’te selectionne les tons moyens j’te fais une courbe en S pour après j’tire les niveaux des blancs à fond sur les tons clairs et les niveaux noirs à fond sur les tons sombres et bim, t’as le NB qui tue !!! » « mouais bof ».
Dans cet ouvrage, on vous en donne plein des méthodes, décrites pas à pas. Aussi bien sur Lightroom que sur Photoshop CS3. De bonnes méthodes, pour ceux en panne d’inspiration et qui nous trouvent rien de concluant sur les forums.

…………………………

LES LIVRES CONSEIL


Lumière de David Präkel [31€ – La Compagnie du Livre]

La compagnie du livre dans la collection « Bases Photographie » nous sort un ouvrage fort intéressant pour les amateurs débutants aussi bien qu’avertis.
Vous n’êtes pas sans savoir que la lumière est l’élément principal de la photographie. Ce livre vous guidera pour vos choix de lumières, vous proposera des plans d’éclairages, car quand on a pas la chance de pouvoir regarder un photographe travailler en studio, on n’a souvent aucune idée de la manière de gérer une lumière de manière efficace. Du coup, avec ça entre les mains, vous n’aurez plus d’excuses. Lumière naturelle, lumière artificielle (même avec une lampe de bureau et un simple panneau de polystyrène à 1€), vous vous amuserez à créer toutes sortes de schémas différents.
Alors, qu’attendez-vous pour demander le livre à mamie ?

…………………………


L’œil du Photographe et l’Art de la Composition de Michael Freeman [20€ – Campus Press]

La composition dans la photographie est le cauchemar de certains. On se dit souvent « bah, je ferais bien une photo, c’est joli avec cette lumière là ici » et votre raison vous dit… à raison « Ta compositionnnn tu vas faire quoiiii ? » Et boum, votre petite tête sature, et vous partez sans dégainer l’appareil du sac.
Organiser ce qui se passe dans le viseur, faire attention à la géométrie des lignes, tout ce qui concerne le cadrage, la manière de le construire… Plus rien ne vous semblera insurmontable grâce à Freeman. (on ne rigole pas les ex gamers là) Tout est ici expliqué de manière claire, concise, et très précise. J’aurais bien voulu avoir ce bouquin lorsque je repris un appareil photo en main il y a quelques années. Hop, sous le sapin ça aussi. (lui c’est votre parrain/marraine qui va vous l’offrir)

…………………………

Enfin, pour ceux qui ont la chance d’avoir des reflex numériques, mais qui cependant ne comprennent pas encore toutes les fonctions, tous les boutons, Vincent Luc et Benjamin Effosse vous propose une collection complète étiquetée sous le nom de « Maitriser le (marque – modèle) ». Ce n’est pas un simple notice améliorée, ils vous proposent des visions plus abouties, avec des conseils pratiques, fort intéressant.

…………………………

Vous voici désormais parés pour l’Hiver avec de quoi lire, apprendre et admirer à l’envie ! N’hésitez pas à nous conseiller vos propres coups de coeur dans les commentaires 😉

commentaires

Ajouter le vôtre

[…] passé. J’espère que vous vous êtes gavés de bons livres photos. Car oui, après ce petit GSS que je vous avais concocté, vous n’avez aucune excuse. Il y en avait pour tous les goûts, […]

[…] livres, je vous ai choisis une petite collection de livres (je vous avais déjà parlé de certains l’an passé), parfois pas tout récents, toutefois encore trouvables, mais qui sont toujours aussi bons. Il y a […]

Il y a 15 ans et 5 mois

[…] Lense.fr / GSS 2008 : Livres et Culture ! […]

Il y a 15 ans et 5 mois

Erwin Olaf… 🙂 aaaaah c’est beaaaauuuuu…! le livre est sublime

Il y a 15 ans et 5 mois

Depardon vient juste d’en sortir un autre. Je vais me le procurer car il revient vers le type de photographie que j’aime le plus chez lui.
A voir dans un prochain numéro Culture 😛

Avatar par défaut
GH
Il y a 15 ans et 5 mois

Je n’ai qu’un des bouquins de la liste, celui de Depardon, mais je confirme, il est sublime.

Depardon a voulu éviter tout pittoresque ou spectaculaire (il l’annonce dans l’incipit), et du coup c’est un livre très intime et touchant. Une grande leçon de photo.

Il y a 15 ans et 5 mois

Excellent! Merci pour cette petite liste.

Et tiens c’est marrant, le Freeman était déjà dans ma liste de noel (débutant oblige)!

Sinon j’ai craqué aussi sur « Ici chez nous » de Bendiksen (Places we live en anglais) :
http://www.amazon.fr/Places-We-Live-Philip-Gourevitch/dp/1597110671/ref=sr_1_2?ie=UTF8&s=english-books&qid=1229002092&sr=8-2

Il y a 15 ans et 5 mois

Merci pour les idées !

Un excellent bouquin que j’ai acheté le mois dernier, pas cher en plus : Hot Shots, de Kevin Meredith (alias Lomokev sur Flickr).
http://www.amazon.co.uk/Hot-Shots-Refresh-Your-Photos/dp/2888930277/ref=tag_tdp_sv_edpp_pop_t/280-0830605-7467211

Bien plus original que les classiques manuels de photo (en gros, sur chaque double page, une image et l’anecdote et la technique qui s’y rapportent), il y a des trucs intéressants quel que soit le niveau du lecteur. Le livre vaut le coup rien que pour les images, infiniment moins chiantes et scolaires que d’habitude dans ce genre d’ouvrages « How to ».

Il y a 15 ans et 5 mois

[…] Des livres à foison […]

Il y a 15 ans et 5 mois

Mon beau sapin, roi des forêts, que j’aime ta verdu-re! Tralalalalalère!

Il y a 15 ans et 5 mois

Je suis pour la continuation de cette rubrique en dehors du GSS.

Merci Sombry pour la sélection. Varié et pour tout les goûts. Certains riquent à court terme de finir dans mon étagère. ^^

J’aurais bien fait de la pub pour des copains éditeurs et leur premier book mais ils n’ont pas encore fini leur website…

Il y a 15 ans et 5 mois

Le livre de Terry Richardson se trouve vers les 12 euros à la librairie Leks de Paris…

Il y a 15 ans et 5 mois

Un livre qui va bien en complément de celui sur la lumière :
http://www.amazon.fr/Pratique-lexposition-photographie-Bryan-Peterson/dp/2212672845/ref=pd_sim_b_1

Il y explique les bases de l’exposition en photo avec les comment et pourquoi régler en priorité ouverture/vitesse. Pour un débutant, ça fait une bonne approche avec en plus de belles photos illustratrices.

Par contre, juste pour faire mon chieur (:D), une petite relecture sur l’article serait pas mal 😉

Il y a 15 ans et 5 mois

Cool ! Excellent sélection !
J’ai vu « Over » (en VO) pour 24€ là : http://www.overstock.com/Books-Movies-Music-Games/Over-Hardcover/3130055/product.html
+ frais de port certainement… et risque de retard pour le sapin ! Mais je me le note pour plus tard…

Il y a 15 ans et 5 mois

Merci beaucoup. J’attendais avec impatience cet article afin de mieux selectionner et découvrir de nouveaux bouquins photo !

Il y a 15 ans et 5 mois

nico : de rien ! 😉
nicodeux : de riendeux !

Y a encore quelques livres qui sont sortis depuis que j’ai écrit l’article et qui m’ont l’air sacrément bon à dévorer. A suivre donc, si cette rubrique Livres et Culture vous intéresse.

Il y a 15 ans et 5 mois

Ah super, merci ! Il y a plusieurs ouvrages dans la liste qui m’intéressent beaucoup. Merci bien pour ce GSS !

Il y a 15 ans et 5 mois

Sur ma liste, j’en choisirai 3 : Richard Avedon, Nues et Au Coeur du Monde. Ce billet est bien fait, bien sélectionner et bien écrit ! Merci.
J’aime beauoup ces livres de photographies, mon dernier acheté vient de Saint-Paul de Vence, j’ai la chance que ma tante travaille à la Colombe d’Or depuis une quarantaine d’années, multiple histoires et jolies rencontres, notamment l’attitré de ce fabuleux village des Alpes-Maritîmes, Jacques Gomot, il a fait un livre qui s’appelle  » Paul, Jacques, Yves et les autres… » éditions Dromadaire, avec texte de André Verdet, j’adore, il est un livre d’Or pour moi ce livre, de merveilleuses photos de gens célèbres mais BIEN + encore immortalisés à jamais dans ces photos vivantes à chaque coup d’oeil, libérant la respiration encore présente soufflant au dessus de l’image elle-même….

Il y a 15 ans et 5 mois
Il y a 15 ans et 5 mois

Merci pour la sélection !

Je confirme que la taille d’une photo change tout. J’avais vu le boulot de Brian Finke sur son site web et je n’avais pas plus accroché que ca.
En allant voir son expo et ses photos en format en format en 90×60 voire plus, on gagne une profondeur et une vision réellement différente.

Il y a 15 ans et 5 mois

Une telle différence de prix !

Peut être s’agit-il d’une autre édition ? Ce qui se fait souvent, en changeant la qualité du papier ou autre… Étant donné que la couverture est différente, c’est effectivement une autre édition.

Il y a 15 ans et 5 mois

Ah oui, jolie référence aussi.
Y a pas mal d’ouvrage qui mériteraient d’apparaître ici, mais on aurait pas la place. 😉

Il y a 15 ans et 5 mois

Ca irait parfaitement dans une rubrique 🙂

Il y a 15 ans et 5 mois

De rien.
C’est en effet le but que des livres viennent prendre la poussière. 😉

Tu m’en parlera une fois le site achevé de ce livre. 🙂

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser