Login
Adresse email
Mot de passe
Confirmez votre Mot de passe

Lense

Boîtier Olympus OM-D du 24 janvier : 2ème tour

Après une première vidéo il y quelques jours, Olympus diffuse maintenant une seconde vidéo de présentation de son nouvel OM-D. Elle confirme le positionnement « photographie sportive » de ce nouveau boîtier OM-D.

La technique est désormais bien connue : une vidéo très courte, qui laisse entrevoir un nouveau boîtier, mais laisse une grande part de mystère. Olympus crée donc le suspense concernant son nouveau boîtier. Après une première vidéo il y a quelques jours, une seconde vient d’apparaître.

Sur le site d’Olympus, le compte à rebours continue et se terminera le 24 janvier 2019, jour de l’annonce officielle.

La première vidéo

Cette première vidéo de présentation met directement en avant le sport, avec une photographe dans diverses situations exigeantes. Comme l’image d’introduction le démontre, le positionnement est clairement à destination des professionnels.

Les dimensions du couple boîtier-objectif surprennent un peu pour du micro-4/3.

La vidéo passe par différents sports, montrant ainsi la polyvalence du boîtier, ainsi au passage que sa tropicalisation.

La seconde vidéo

Cette fois-ci, c’est un homme qui est mis en avant, qui photographie de la course automobile. On a cette fois-ci encore moins d’informations. Cette vidéo semble là avant tout pour confirmer le positionnement sport de ce nouveau boîtier. Olympus aurait tout à fait pu choisir de montrer d’autres utilisations de son boîtier, et ce choix n’est donc certainement pas un hasard.

Ce que l’on sait du nouvel OM-D

Le site donne quelques informations, et confirme ce que montrent les vidéos. Le nouvel appareil est dédié à une utilisation de type sport. On y apprend aussi que l’appareil sera tropicalisé, qu’il sera rapidement disponible chez les revendeurs, et qu’il se destine aux professionnels.

Olympus croit toujours autant au format micro 4/3. Malgré les doutes de certains sur l’intérêt de ce format à l’heure des hybrides plein format, ce format comporte quelques avantages. L’encombrement réduit fait partie des arguments principaux en théorie. Mais en regardant les vidéos, la taille du boîtier couplé à un grip, et surtout les dimensions de l’optique utilisée mettent a priori à mal cet argument.

C’est donc plus sur les performances que l’on attendra le nouveau boîtier que sur son faible encombrement.

Ce qui se dit

Les rumeurs vont bon train, avec d’abord l’annonce d’un capteur plein format. Cela semble très peu probable au vu du discours d’Olympus. La taille apparente de l’appareil sur les vidéos a certainement contribué à cette rumeur.

Une autre rumeur parle d’une stabilisation mécanique record de 7,5 stops. Les rumeurs d’un capteur 20 mégapixels et d’une rafale à 18 images par seconde n’ont quant à elles rien d’étonnant, sachant que c’est déjà ce que propose l’E-M1 Mark II. Ce boîtier a démontré qu’Olympus savait faire des boîtiers très performants pour ce type d’utilisation, et on peut donc s’attendre à de belles annonces dans ce domaine, alors que ce boîtier a plus de deux ans.

En attendant d’avoir le fin mot de l’histoire, on attend surtout de voir ce que proposera Olympus en termes d’autofocus ou de viseur électronique, des éléments essentiels pour un boîtier pensé pour la photographie sportive.

Il ne reste plus qu’à attendre le 24 janvier prochain pour découvrir ce qu’Olympus a à nous proposer exactement…

Source : Olympus

commentaire

Ajouter le vôtre
Il y a 2 mois et 1 semaine

Le commentaire au sujet de l’encombrement de l’objectif monté sur ce boîtier n’est pas très « objectif » ! Il me semble en effet qu’il s’agit du 300 mm f2.8 et donc pour obtenir une optique qui approche les performances de celui-ci en full frame il faudrait un « bazooka » qui mesure 17 cm de diamètre (pour f4) et une longueur de 45 cm (sans parler du poids).

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Devenir Lenser
Vous aimez Lense ?
Désactivez votre bloqueur de publicité !

Espace annonceur